« Il est des choses qu'il vaut mieux entreprendre que refuser, quand bien même la fin risque d'être sombre. »
J. R. R. Tolkien
Insomnia
Les baobabs, avant de grandir, ça commence par être petit. [Terminé]
RSS
RSS

Les baobabs, avant de grandir, ça commence par être petit. [Terminé]
Mar 6 Mar - 15:30
avatar
Emploi : Souffleur de verre
Création
Création

Le Renard
Omega

1943
Arrivé il y a 17 ans
Souffleur de verre
Moyen
Nick by SuperKokia

Bestiole pleine d'affection qui réclame des câlins à gogo, louve dans le cœur qui passe son temps à hurler à la lune, adoratrice du chocolat (et de la nourriture), maman de petits personnages aux esprits toujours trop doux et aux sentiments trop tendres. Ne mord que rarement, ne montre pas les crocs, aime les grattouilles derrière les oreilles et sur la tête et dire des mots d'amour, adore créer des liens pour ses petiots. Alors viendez n'ayez pas peur !

Histoire
▶️ Il a connu plusieurs histoires et même plusieurs formes. Il a été Renard à fourrure, aujourd'hui il est homme à peau nue. Il s'est endormi un jour il s'en est même pas rendu compte, il s'est réveillé sur un autre et c'était froid et étrange. Y avait la terre contre sa joue et elle était humide, y avait le ciel plein d'étoiles en haut et il était beau. Et y avait les fleurs tout autour de lui, les roses avec leur odeur entêtante, penchées sur lui en riant, une ironie de plus sans aucun doute, cruelle comme peut l'être la vie.

Le Renard il a appris étendu au sol la douleur de la renaissance et la difficulté du premier mouvement quand il a dû bouger ses jambes. Il est d'ailleurs pas allé bien loin car il s'est simplement basculé, roulé en boule sans arriver à faire plus que rester là à trembler de froid, trembler de peur, trembler toujours et encore. Et y a un homme au matin qui le trouve, il parle et Renard entend, comprend, mais répond pas, il y arrive pas, les yeux posés sur les roses il pense et se rappelle.

Ça lui arrive encore souvent au bout de dix-sept ans. Il a recommencé sa vie, appris les lettres, appris les chiffres et les coutumes de la ville et un métier qui lui tient à cœur désormais. Il transforme le verre, artisan du souffle et puis du cœur, façonne avec sa bouche, créé avec ses mains, est certainement artiste avant tout. Renard il a mis du temps pour en arriver là et ce fut long, bien difficile, mais ça a payé et désormais il a même sa propre boutique.

Pourtant il pense toujours à lui. Il n'a jamais pu oublier, même dévoré par la maladie qui déferle sur la ville c'est son nom qu'il a sur les lèvres.


Il a connu les hommes, il a connu les poules. Il a connu les chasseurs toujours lancés à ses trousses et le trou dans la terre qui était sa maison. Il a connu un enfant qui pour lui ne fut d'abord qu'un petit garçon semblable à cent mille petits garçon. Et lui à ses yeux ne fut au début qu'un renard semblable à cent mille autre renards. C'était pas triste, c'était juste comme ça, comme commencent toutes les histoires.

Il a connu le vert, il a connu le jaune. Il a connu les herbes et puis le soleil, le goût de la liberté. Il a connu la sagesse, il la connaît encore, il a connu le bonheur aussi, pendant un moment. Ça avait la couleur des blés, des questions dans la  bouche, une peau toute blanche quand lui était si roux. Il était attentif à ses mots, toujours, mais il semblait si triste parce qu'il pleurait d'amour. Et entre ses lèvres il n'y avait qu'un mot, roses roses et roses encore, avec un s ou sans, rose rose rose voleuse d'un pauvre cœur bien trop jeune. Rose, unique au monde pour l'enfant, semblable à cent mille autres à ses yeux pourtant, rose laissée là bas sur une planète lointaine, rose abandonnée seule, toute seule avec ses épines en maigre défense.

Rose à la solitude douloureuse certainement. Rose malheureuse sans ami tout là haut.

Il a connu lui, égoïste, pendant ce temps la main tendre et le rire aux étoiles. Il a connu les jeux, il a connu la joie. C'était pas anodin, puis ça portait un nom, petit frère ou Petit Prince, qu'importe ! Il était un peu sien. Ça a pas duré longtemps mais c'était quand même magique. Il attendait chaque jour la venue des cheveux blonds de blés et le son des pas particuliers, impatient, heureux, volant les heures d'un Prince pour son apprivoisement. Et il aimait ses questions, il aimait leurs échanges, Renard à l'âme tendre, aux paroles profondes, Renard avec ses yeux toujours posés sur le jeune garçon et son cœur tout débordant d'affection.

Le Renard, le Renard, ah comme il était beau, comme il était sage avec ses jolis mots ! Le Renard, le Renard, comme il était triste, comme il était seul dans ce terrier trop grand ! Le Renard, le Renard, comme il aurait voulu être un peu plus égoïste, comme il aurait aimé garder ce tout petit bout d'homme près de lui, qu'il joue encore et rigole ! Le Renard, le Renard, il a donné son secret pourtant et l'a laissé partir, revenir à sa rose quand lui pleurait doucement. C'était le risque évidemment et il le lui a dit, mais le Renard il pensait pas (en fait surtout il savait pas) que ça durerait si longtemps.

Le Renard il a passé des années avec des larmes dans ses yeux. Il en voulait à Rose parfois et d'autres à lui même, puis il pensait à lui, oui, tout le temps, au vent chantant dans les blés ou à la vue du pommier, tout, tout sans cesse le lui rappelait. Puis comme tout le monde il a fini par s'en aller. Oh vous savez un renard ça vit pas si longtemps, puis y avait les chasseurs et son entêtement à aller chercher les poules.

Mais peut-être qu'au fond il est simplement mort d'amour.
Caractère
Qualités
  • • Affectueux
  • • Calme
  • • Créatif
  • • Doux
  • • Sage
  • • Sincère
  • Défauts
  • • Discret (trop)
  • • Méfiant
  • • Peureux (avec les inconnus)
  • • Timide
  • • Réservé
  • • Routinier
  • Le Renard il a plus sa jolie queue rousse qu'il prenait toujours soin de bien lustrer. Il a plus non plus sa fourrure, elle était pourtant épaisse et bien chaude. En fait la seule chose éventuelle qui pourrait rappeler tout ça se sont ses cheveux. D'ailleurs ils en font qu'à leur tête, ils sont un peu plus clairs mais ils sont quand même roux (à part l'été car ils deviennent plus blonds), et ils sont un peu raides aussi (ils restent assez souples) mais ils bouclent à chaque fois qu'il sort de la douche (ou bien quand il pleut).

    Ses cheveux au Renard ils aiment bien venir cacher ses yeux, ses beaux yeux aux prunelles bleues comme le ciel, bleues comme la mer, bleues comme les jacinthes qui fleurissent dans les jardins. Y a aussi une touche de brun dedans, seulement pour le voir encore faut-il parvenir à saisir son regard. C'est ainsi, Renard est, pourrait-on dire, peu courageux, mais à vrai dire il suffit de le regarder pour comprendre qu'il est juste timide, particulièrement méfiant, car comme avant il fuit les hommes. C'est d'ailleurs pas lui qui tient la caisse à la boutique, elle est à lui mais il a engagé un vendeur pour être plus tranquille. Oh bien sûr comme son atelier est ouvert y a toujours des curieux pour lui poser des questions et ça il répond. Le soucis c'est qu'il le fait sans jamais les regarder (à part quelques coups d'œil quelques fois) et qu'il est comme ça avec un peu tout le monde. D'ailleurs les clients parlent toujours fort en pensant qu'il entend pas mais son ouïe elle est un peu supérieure à celle des autres hommes, alors y a pas besoin de hausser le ton il entendra.

    C'est lent après tout de l'apprivoiser.

    Renard il est de cette tendresse qui émeut ou agace dans ses gestes et dans ses actes. Il a les mains douces qui peuvent être fermes (elles sont grandes et belles sauf quand il se brûle) et qui sont plus fortes que certains le pensent. Il est délicat aussi (comme sa peau de lys blanc tâchée d'une galaxie au niveau de ses joues) et surtout très patient (pas toujours avec lui-même) quand ça concerne les êtres humains et les clients (même si tout ça c'est caché parce qu'il est craintif).

    Dans le cœur de Renard y a un amour trop grand. C'est pas l'amour qui donne envie d'embrasser (pas comme un amant), c'est celui qui fait cogner dans ses flancs le besoin de toujours être à ses côtés. Et il est comme ça quand il apprend à connaître et qu'on prend le temps de l'approcher, fidèle sans doute comme on l'est rarement, prêt à tout même à laisser partir. Il l'a déjà fait une fois après tout même s'il en a beaucoup pleuré (d'ailleurs il pleure encore souvent).

    Le Renard il est grand, il fait un mètre quatre-vingt cinq (au début d'ailleurs c'était pas pratique il perdait l'équilibre). Il est fin aussi là où certainement il devrait être un peu plus carré. Il est assez calme mais il aime beaucoup jouer (il le dit pas mais quand on le chatouille il lui arrive de glapir et couiner et japper).

    Il faut savoir aussi qu'il est trop juste et peu rancunier. Mais Renard les choses il les oublie pas. Jamais.


    Mar 6 Mar - 15:33
    avatar
    Emploi : Balayeur au théâtre
    Dessine moi un mouton !
    Dessine moi un mouton !
    RENAAAAAAAAAAAARD :roulade:
    Mon ami le renard :sempai:

    Re-bienvenue à toi même si tu es déjà super active et toute ça \o/ ! Tu sais comment fonctionne la maison maintenant donc si t'as des questions, tu sais où trouver le staff \o/ !

    *Pryne câline son Renard d'amour*




    Mar 6 Mar - 15:54
    avatar
    Emploi : Souffleur de verre
    Création
    Création
    PRYYYYYYYYYYYYYNE :sempai:

    Merci à toi ! Si j'ai besoin je vous poke !

    *Rosy attaque Pryny de câlins*
    Mar 6 Mar - 16:14
    avatar
    The Knight The Patriot
    The Knight The Patriot

    bravo tu es validé !

    Re-Bienvenue !
    Je n'ai rien à dire sur l'histoire et le physique, une description fidèle et un ressentit bien fait pour le petit renard abandonné! J'aime le fait que tu es repris des phrases du livre, ça donne un petit genre une petite profondeur,
    en tout cas je suis très fan de ton petit renard et j'espère qu'il va vite retrouver son petit prince, même si ce dernier l'a abandonné :whut:. En tout cas rebienvenu parmi nous et amuse toi bien sur Insomnia :chanwar:

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier ! Et pour finir, venez recenser d'où vient ton personnage' ♥️ !



    --


    Merci à Echo pour le cadeau !:
     
    Contenu sponsorisé
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

     :: Pour commencer  :: THE INTRODUCTION • PRÉSENTATIONS :: LES ŒUVRES PUBLIÉES
    Les baobabs, avant de grandir, ça commence par être petit. [Terminé]

    Sauter vers: