INSOMNIA
« J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse. »

Insomnia :

 :: PREMIER CHAPITRE DU LIVRE :: THE INTRODUCTION • PRÉSENTATIONS :: LES ŒUVRES PUBLIÉES
Contes d'une oie sans plumes | Terminé



 
Derniers sujets

Contes d'une oie sans plumes | Terminé



 
Origines
   
Groupe : Auteur

Date de mort : Le 16 Mai 1703 à Paris.

Date d'arrivée : Il y a 8 ans.

Métier : Danseur.

Avatar : Daniel de AlexZappa.
     



Caractère / Physique
   
Perrault c'est pas quelqu'un d'ordinaire, y en  a même qui disent qu'il est double. C'est pas vraiment de sa faute, c'est juste que y a deux facettes de lui, celle de l'avant et celle de maintenant. Celle de l'avant c'est quand y avait pas son fils, y avait pas non plus eu l'autre, il était souriant, heureux, un peu dans les nuages aussi parfois avec son nez en l'air lors des balades, ses épaules qui cognent contre les personnes qu'il a pas vu, toujours gentil et prompt à aider, avec du bonheur pur qui pétille dans ses yeux, les larmes faciles aussi devant un film, un livre, même des rougeurs sur les joues parfois. Le Perrault de l'avant c'est celui qu'on peut croiser dans la rue quand il est tout seul, celui que vous invitez et qui sourit, celui qui monte sur la scène du théâtre pour danser danser danser, danser encore, danser toute la nuit s'il le faut, et sur les patins aussi. Il est charmant, on l'aime généralement même si ça peut surprendre de le voir si différent de celui qu'il était dans son ancienne vie.

Il est comme ça Perrault, il a décidé de saisir cette deuxième chance à deux mains et de pas pleurer son ancien lui. Il a accepté tous les changements, c'est mieux comme ça, il se ronge pas il avance. Et il est devenu celui qu'il est, c'est plus simple de s'adapter au lieu de vivre dans le passé.

Et puis comme on l'a dit y a le Perrault du maintenant. Celui-ci il est plus triste, moins doux, il a de la colère en lui et beaucoup de haine qu'il envoie de toutes ses forces contre un bébé qui n'a rien demandé. Il le sait pourtant, il le sait que c'est pas de la faute de l'enfant, et celui qu'il déteste plus que tout au monde c'est l'homme qui le lui a fait dans le simple but de le garder près de lui. Il le sait et pourtant il y arrive pas, c'est tout, rien que regarder le gamin lui colle la panique aux tripes, parce que c'est que ça en vrai désormais : de la Peur avec un grand p pour lui qui sait pas comment on s'occupe d'un nouveau-né, peur de pas être à la hauteur.

Il a beaucoup de Peur en lui faut dire, peur surtout qu'on l'enferme encore il arrive plus à faire confiance comme avant mais aussi peur de rentrer un jour et de ne plus trouver son fils. (Il l'aime oui tout au fond de lui). Y a certaines choses aussi qu'il aime pas, comme le bruit de la télé toujours allumée ou les pièces fermées à clé.

Perrault il a un corps aussi, comme tous ouais, qui mesure aux alentours du mètre quatre-vingt. Trombine sympathique et plutôt pas mal sur cheveux aux reflets bleutés – hé ouais les coiffures modernes c'pas que pour les jeunots ! –, assez bien foutu en prime, y a pas grand chose à en dire. Il a les yeux bruns, peau pâle, ventre plat (un peu moins peut-être depuis le passage d'Amassia mais il y travaille). Une cicatrice justement au bas du ventre qui s'estompera peu à peu, tout doucement.

Histoire
   
Avant Charles y en avait cinq autres, ouais, cinq autres gosses qui courent et qui braillent, qui causent du tort à la nourrice et qui reçoivent des corrections de temps à autre. Charles c'était donc le septième car il est pas venu au monde tout seul, non, il a eu la chance d'avoir un frère jumeau. Quelle joie ça a dû être, deux au lieu d'un, une grande et belle famille de Haute Bourgeoisie ! Sauf que François il meurt quand ils ont six mois et pour sûr ça Charles il s'en souvient pas, on le lui dit que longtemps après, quand il est plus grand. Y a aussi Marie sa seule sœur qui s'en va quelques années plus tard, comme quoi personne est à l'abri.

Charles c'est un gamin qui fait des études littéraires brillantes et qui décide de se mettre à la philosophie. Pas de chance il s'arrête vite et quitte la classe avec l'un de ses amis. Quatre ans après le revoilà sur les bancs du collège, Charles commence ses études de droit - continuant de s'intéresser en même temps à la littérature, il écrit même pendant ce temps un poème avec deux de ses frères - sauf qu'il est visiblement pas fait comme Papa car il met fin à sa carrière d'avocat peu après afin de devenir secrétaire pour le roi Louis XIV grâce à sa verve pour le louer et sa profonde amitié avec Colbert. Et si encore il s'arrêtait là, non ! Il perd pas son temps à ne rien faire Charles, à ses heures perdues le voilà qui se livre à la poésie, et puis même qu'il rencontre puis épouse une femme ! Ah ! Et il lui fait quatre enfants qui plus est à sa Marie ! Et là aussi y en a qui meurent, Marie d'abord après la naissance de leur dernier enfant et trois des mômes sur les quatre même si bien des années plus tard. Et finalement y a plus que Charles, son fils, pour l'enterrer.

Mais avant ça, hé bien avant ça y a la publication de ses poèmes et des ses écrits, devient chancelier à l'Académie Française et prend même part à la fondation de l'Académie des Beaux Arts ! Puis il devient bibliothécaire de l'Académie et oh ça pourrait ne pas être grand chose, mais le voilà en plus porte parole de son ami Colbert ! Et puis y a son renvoi de l'Académie à la mort de ce dernier, pourtant il les a bien aidé, c'est lui d'ailleurs qui en rédige le Dictionnaire, et en plus c'est juste au moment de la mort de sa Marie ! Charles décide donc de se consacrer à l'éducation de ses enfants - d'ailleurs il empêche de justesse la saisie de ses biens à son fils accusé alors de meurtre après un duel - faut dire qu'il les aime tant, pour qui il écrit notamment Les Contes de ma Mère l'Oye, transcrits à partir d'histoires traditionnelles entendues ça et là.

Et paraît que c'est pas mal, un chef d'œuvre on entend même à certains endroits, en tout cas de son vivant il connaît un petit moment le succès ! Sauf qu'après sa mort il est bien vite oublié au profit des Mille et Une Nuits et autres contes plein d'orientalismes, heureusement il sera pas là pour le voir.

Et puis Charles arrive à Insomnia et ça le change plutôt pas mal. D'abord son nouveau corps, jeune, en pleine santé, d'une beauté toute neuve sur laquelle il ne s'attarde cependant pas, et la nouvelle vie qui s'offre à lui. Et la technologie aussi ! Il connaissait pas et ça le trouble un peu, mais il s'y fait doucement même si l'idée de croiser ses créations dans la ville le met particulièrement mal à l'aise. Car il sait qu'il ne sera sûrement pas très bien accueilli, alors dès qu'il aperçoit l'ombre de l'une d'entre elle le voilà qui détale aussi vite qu'il peut ! D'ailleurs à parler de créations, Charles essaye d'écrire de nouveau. Mais c'est plus comme avant, les mots arrivent pas, au bout d'un an il abandonne et se découvre une autre passion : Le patinage. C'est différent des mots bien sûr, mais c'est un nouveau moyen d'exprimer toutes ses émotions, de laisser sortir et de vivre, alors à quoi bon écrire désormais ? Quoique, il en garde peut-être encore l'envie dans un coin de sa tête, sait-on jamais si ça venait à revenir...

Cependant tout ça ça s'arrête pas là. Charles patine bien sûr mais il fait aussi bien d'autres choses, sort, s'amuse et vit ! Puis il rencontre un homme, ça arrive, y a des remises en question mais il a vraiment changé depuis qu'il est arrivé, et puis c'est beau et doux au début, Charles croit aux mots et à l'amour que l'autre lui offre, ils finissent même par habiter ensemble mais rapidement il commence à prendre plus de place, trop de place, et Charles se sent étouffé. Alors pourquoi il s'en va pas dès le début ? Pourquoi il reste si longtemps ? Parce qu'il y croit sûrement. Son homme il lui vole son temps, enferme Charles derrière les portes de la maison, et il ne peut plus aller à la patinoire. Alors Charles commence à danser, au début c'est maladroit et peu gracieux, ça vacille et ça tremble, et puis peu à peu, peu à peu derrière les barreaux dorés, il commence à apprendre. Oh il fait ça en secret, répète les gestes des danseurs qu'il peut voir à la télé, faut dire qu'elle est toujours allumée parce que l'autre n'aime pas le silence, et que silencieux Charles l'est de plus en plus souvent.

Il lui parle d'un futur éventuel enfant un jour. Alors Charles s'insurge, il aura les yeux rouges parce qu'il pleure, mais il veut pas porter comme il le demande, et puis surtout il étouffe il étouffe tellement fort ! Après tout ça fait tellement longtemps qu'il est pas sorti seul, juste comme ça pour se promener avec le nez en l'air. Tellement longtemps que l'autre le garde enfermé, constamment sous sa surveillance. Faudrait pas qu'il tente de s'enfuir en même temps, faudrait pas qu'il lui échappé... Et Charles ça il comprend pas, en même temps y a quoi à comprendre ? Tout ce qu'il voit c'est qu'on l'a collé dans une cage et que la clé, pour l'instant, il n'a pas le courage d'aller la chercher.

Il devient irascible avec le temps, il s'agace tandis que l'autre l'affame de liberté, il se focalise que là dessus, il remarque même pas les changements dans son corps. Oh il a bien été malade à un moment, mais c'était pas grand chose. Pas grand chose ouais. Jusqu'à son ventre qui se déchire, lui fait mal fort si fort qu'il crie et pleure, donne des coups contre la porte verrouillée de sa chambre, nouvelle précaution prise par l'autre pour l'empêcher de s'enfuir, parce que c'est de ça qu'il a peur toujours plus fort. Et Charles il a peur que d'une chose maintenant, c'est de crever encore.

Y aura l'hôpital après ça, pas le choix. Nom de dieu peut-être qu'il aurait préféré mourir derrière la porte finalement parce que quand il se réveille y a un berceau et puis un bébé, là, dans les bras de son geôlier. Seulement au départ Charles est bien trop fatigué pour bouger alors il se rendort et ça dure longtemps, longtemps, quand il revient à nouveau à lui il fait nuit, et y a cette chose qui dort à côté de lui. Longtemps Charles le regarde. Il regarde les petits doigts, le visage fripé, les cheveux noirs sur sa tête. Il regarde le nez qui se fronce, la  bouche, le menton plissé, et il pleure encore, avec ses deux mains il attrape le berceau, et il voudrait avoir la force de le jeter par la fenêtre. Mais il y arrive pas. Alors il regarde ses yeux s'ouvrir, le petit corps s'agiter et se mettre à brailler. Et lui il recule, panique, tremble, court s'enfermer dans la salle d'eau.

C'est le seul moyen, le seul moyen qu'il a trouvé. Dans la chambre il entend les pas d'hommes venus s'en occuper, on tape à la porte, on demande si ça va et oui oui ça va qu'il répond avec sa voix qui chancelle. Une seconde après il est roulé en boule contre la porte à pleurer de plus belle.

L'autre revient le lendemain au matin pour sûr. Il mime l'amour avec une perfection débordante mais Charles n'y croit plus. Il le fixe et il le hait, il le hait si fort qu'il se lève et même s'il a plus de forces il le pousse, il le pousse vers la porte. Sors, sors ! Il crie. Pendant un moment ça vient de partout les cris, du bébé, de l'autre, de Charles, et même du personnel qui essaie de les séparer. Charles il frappe, il prend la clé avec ses mains et toutes ses forces, il se libère enfin. Oh c'est pas facile, ça fait même vraiment mal, mais il y arrive il sait pas vraiment comment, tout ce qu'il voit c'est l'autre qui s'enfuit et qui reviendra pas. Et pour cause y a les flics après qui questionnent et qui au bout d'un moment expliquent, car la pilule elle était pas prescrite pour Charles, elle était pas pour lui non, alors ce bébé il aurait jamais dû le porter. Parfois Charles se surprend à penser qu'il aurait vraiment dû mourir, puis il se demande si on peut mourir à Insomnia. Puis il regarde l'enfant, Amassia, avec ses six mois, et il se dit que y a peut-être bien pire, bien pire que mourir une seconde fois.

 
Et toi, dans tout ça ?
Âge : + 18 (mais j'y suis pas encore habituée.)

Comment tu as trouvé le forum ? Mon fils. :srs:

Un petit commentaire ? C'est bow ici.


avatar
Guillemet ouvrantCréateurGuillemet fermant
Citation : Votre citation ici.
Emploi : Danseur
DC : None
Crédits : Daniel - AlexZappa
Papa :srs:
Bonjour :srs:
Quelle joie de te voir :srs:
*va se bourrer laggle* /PAN

NAN EN VRAI CAY TROP BIEN OLALALA LE PERSONNAGE A L'AIR TROP INTERESSANT EN PLUS ENFIN IL L'EST QUOI T'AS COMPRIS :whut:
VIVEMENT QUE TU LA FINISSES CETTE FICHE :roulade:
En tout cas tu sais où trouver le staff si besoin :huhu:
Séparateur




avatar
Guillemet ouvrantLes chèvres seraient toutes docteurGuillemet fermant
Citation : Je me réjouis que ces amours ne m'aient pas laissé indemne. Je chéris ces séquelles. Non seulement elles ne m'empêchent pas d'aimer à nouveau, mais elles nourrissent mon amour pour vous. C'est la grâce du deuil.
Emploi : Patron de l'auberge.
DC : John H. Watson - Le Petit Prince - Émile Zola
Crédits : Are - Little Ulvar
Bienvenuuuuuuue :whut: c'est Mimile qui va être content :huhu:
*envoie des fleurs, des mochi et du thé*
Séparateur








true side:
 


avatar
Guillemet ouvrantStalkeuse ImpérialeGuillemet fermant
Citation : Peu d'hommes peuvent se vanter d'avoir côtoyé l'amour avec emprise et dextérité, sans en avoir eu les malheureux retours.
Emploi : Musicienne et Poète.
DC : Guy de Maupassant - Don Juan
Crédits : Tonbokiri - Tôken Ranbu
HEY SALUT BÉBÉ. O/ Fais gaffe à ton foie quand même plz, ok ? J ENVOIE CA DANS LA SOIREE NORMALEMENT *zieute l'heure.* OUAIS OU DEMAIN ! Bientôt quoi :huhu: !

Merci Mumu *^* Il l'est il l'est... Il veut juste pas le montrer !
avatar
Guillemet ouvrantCréateurGuillemet fermant
Citation : Votre citation ici.
Emploi : Danseur
DC : None
Crédits : Daniel - AlexZappa
Invité
T BON JTEM C BO HELP ::seven7: ::seven7: ::seven7:
avatar
Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
MERCI OLALA :omg:

Et j'annonce la fiche terminée - normalement *tousse* !
avatar
Guillemet ouvrantCréateurGuillemet fermant
Citation : Votre citation ici.
Emploi : Danseur
DC : None
Crédits : Daniel - AlexZappa
Invité
Bienvenuuuuue ! C'est un plaisir de te retrouver ici <3
avatar
Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
Invité
BIENVENUUUUUUE ! :kappapride: :nomad: :roulade:
avatar
Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant

Et c'est la validation !

Bienvenue !
Une très jolie fiche, pauvre Perrault, il souffre plus maintenant qu'il est à Insomnia qu'avant ! J'espère qu'il saura se reconstruire maintenant qu'il a la responsabilité d'un petit bout de chou éè mais ne t'en fais pas, je suis certain que tu trouveras ici plein de nourrisse avide de venir t'aider ! Ou bien de petit copain tendre pour t'aider à remonter la pente :huhu:. Tu es le premier à jouer sur le côté "paternité" c'est un choix très intéressant, nous sommes super fier de voir de plus en plus de gens exploiter toutes les possibilités du forum ! En tout cas bienvenu parmi nous et amuse toi bien à Insomnia !

Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.

Pour recenser ton avatar, c'est par ici ♥️. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à CET ENDROIT. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier PAR ICI ! Et pour finir, venez recenser d'où vient votre personnage ICI ♥️ !
Séparateur







avatar
Guillemet ouvrantThe cursed oneGuillemet fermant
Citation : Dieu a créé le chat pour permettre à l'homme de caresser une panthère
Emploi : SDF
DC : Mozart/Devil/Doyle
Crédits : Kenma - Haikyuu
Contenu sponsorisé
Guillemet ouvrantGuillemet fermant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers:  
copyright & crédits
© Copyright : Le thème graphique et codé d'Insomnia appartient à ses créateurs. Le code des sujets et messages a été fait par Cheshire d'Epicode. Un énorme et tout spécial merci à Atols pour avoir réglé de nombreux codes, et sans qui cette mise à jour aurait été un échec. Le code des MPS est celui d'Awful. La liste des membres a été faite par Linus. Le reste du code et du graphisme appatient au staff tout entier d'Insomnia, merci de ne pas y toucher (ou demandez-nous avant, des fois on mord pas, et parfois on arrache pas de jambes). Insomnia est le fruit d'heures et d'heures de travail, nous demandons donc un minimum de respect envers notre travail. Nous tenons également à remercier les membres qui aident lors des mises à jour. Pour voir le restant des crédits, c'est par ici ~
marques pages récents
les chapitres ouverts
CLAUDE FROLLO découvre la ville en arrivant, et ça n'est pas rose. Qui saura le guider dans ce nouveau monde ?
CARRIE recherche des amis pour l'accompagner dans la découverte de la ville ! Foncez !
LE KRAKEN est un jeune poulpe fraîchement débarqué sur les étalages en recherche de compagnon ~
© COPYRIGHT : Tous droits réservés.