« Il est des choses qu'il vaut mieux entreprendre que refuser, quand bien même la fin risque d'être sombre. »
J. R. R. Tolkien
Insomnia
Gretel ♦ Quand la petite fille devient un jeune homme seul et perdu
RSS
RSS

Gretel ♦ Quand la petite fille devient un jeune homme seul et perdu
Sam 14 Oct - 16:45
avatar
Partout dans ton champ de vision
Partout dans ton champ de vision

Gretel
Création

libre
Deux semaines
Sans emploi
Pauvre
Katsura Kotarou - Gintama

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire mon prédéfinit ! J’espère qu’il vous plaira et que vous aurez du plaisir à jouer avec ! Bien sûr, si certains points vous gênent (Avatar, métier, caractère etc…) contactez-moi par MP pour en discuter avec joie ! Il est adaptable à votre guise !
Vous n’imaginez pas à quel point Hansel sera heureux de revoir sa sœur son frère à Insomnia, quelque soit l’apparence ou le caractère qu’il aura prit !

Histoire
▶️ Gretel n’a pas toujours été un homme vous savez. Avant, c’était une jolie jeune fille blonde et souriante dans un tablier blanc, dont le bout du nez et le haut des joues étaient parsemés de taches de rousseurs discrètes. Fille de bûcheron et sœur cadette d’Hansel, leur père se remaria (après le décès de la mère de Gretel) avec une femme qui ne faisait que détester ses beaux-enfants.

Un soir, ayant vent de l’intention malsaine de leur belle mère de les perdre dans les bois durant une famine, Hansel réussit à faire échouer ses plans une première fois en semant de petits cailloux blancs. Suivant le chemin inverse de ceux-ci, ils rentrèrent tous les deux sains et saufs.
Mais si la première tentative rata, la deuxième réussit à merveille, puisque les enfants n’avaient plus de cailloux, mais des miettes de pain que les oiseaux ont picoré derrière eux, les perdants pour de bon au fond des bois. Ils marchèrent ainsi durant deux jours, égarés et affamés. Au bout du troisième, ils tombèrent sur une maison faite de pain d’épices et dont les vitres étaient en sucre.

Commençant à dévorer les murs et les carreaux, une vieille femme sortit pour les inviter à l’intérieur. Elle leur offrit alors des plats somptueux, et un lit douillet pour la nuit. Trop heureux et indolents, ils se couchèrent l’un et l’autre le sourire aux lèvres.

Le lendemain matin, les pauvres enfants se retrouvèrent séparés. Hansel, enfermé dans l’étable derrière la maison, et Gretel, réduite à faire tout ce que la gentille « grand mère » (qui se révélait être une sorcière ignoble) lui demandait. Elle était notamment chargée d’apporter de la nourriture à son frère pour l’engraisser afin de le transformer en rôti sans ménagement.  Ce manège dura un moment puisque le garçonnet avait trouvé une astuce pour faire croire à leur geôlière qu’il n’avait que la peau sur les os. La vieille femme n’y voyant plus très bien à cause de l’âge, elle tomba dans le stratagème de l’enfant.

Mais un jour, ayant suffisamment poussé sa patience à bout, elle décida de faire cuire Hansel, qu’il soit suffisamment gras ou pas.
Elle demanda donc à Gretel de préparer le fourneau pour son frère, et dans un premier temps la jeune fille paniqua, pleura mais ne reçut que des cris et des injonctions. Puis elle prétendit ne pas savoir utiliser le four, demandant à la sorcière de lui en montrer le fonctionnement.
Cette dernière y ouvrit la porte en grand, vérifiant au passage que le feu prenait bien. A cet instant là, la fillette usa de toute sa force pour pousser l’ignoble femme à l’intérieur, refermant la lourde porte du four derrière elle et sauvant Hansel par la même occasion.

Les enfants fouillèrent donc la maison, y trouvant partout des pierres précieuses et de l’or qu’ils emmenèrent dans leurs poches.
Dans leur fuite et tentative de retrouver le chemin de leur maison, ils tombèrent sur un grand bras de rivière paraissant impossible à traverser en dépit du moindre pont ou pécheur possédant une barque.
A ce moment précis, un canard blanc vint à leur rencontre, et Hansel implora l’animal :

« Caneton, joli caneton,
Nous sommes Hansel et Gretel.
Nous n’avons ni barque, ni gué, ni pont,
Avant que la nuit tombe, emporte nous sur tes ailes. »

Ce que ce dernier fit, aidant la petite fratrie à se rapprocher de leur village. Ils parvinrent à retrouver leur foyer qu’il leur avait tant manqué, pour découvrir leur père seul. Sa nouvelle femme était décédée pendant leur absence. Ainsi prends fin l’histoire de la première vie de Gretel, en retrouvant son père et la tranquillité d’un foyer sans mégère.

Son arrivée à Insomnia ? …Difficile serait un euphémisme. Débarqué en plein quartier perdu, entre des poubelles éventrées et des cadavres de rats, autant vous dire qu’il à vite plongé dans le désespoir. Trop peureux pour oser voir ailleurs, et étant persuadé que la ville entière est dans cet esprit là, il se contente de survivre comme il le peut entre petits larcins et beuveries pour tenter d’oublier ses conditions de vie. De dos, il peut facilement être pris pour une femme. Cheveux ébènes très longs, grands yeux innocents et tristes, peau claire, traits fins… rajoutez un kimono bleu roi et des tongues traditionnelles japonaises, vous obtenez le parfait quiproquo. Pourquoi un choix vestimentaire pareil ? Dison que Gretel ne s’est pas tout à fait résilié à l’idée d’abandonner ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à une robe ou une jupe. Si avant il souriait, il ne sait plus vraiment le faire pour le moment, trop préoccupé à ne pas périr de faim.
Caractère
Qualités
  • • Curieux
  • • Facilement impressionnable
  • • Timide
  • • Affectueux
  • •  Souriant
  • •  Rieur
  • Défauts
  • • Partiellement ivrogne
  • • Naïf
  • •  Pereux
  • • Fragile




  • Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

     :: Pour commencer  :: THE MAIN CHARACTERS • PRÉDÉFINIS & SCÉNARIO :: SCÉNARIOS DES MEMBRES
    Gretel ♦ Quand la petite fille devient un jeune homme seul et perdu

    Sauter vers: