RSS
RSS
Bienvenue !
Bienvenue à Insomnia. Les Auteurs ont été les premiers à fouler le sol de la ville, il y a 50 ans. Sortis de nulle part, ils se sont trouvés soudainement propulsés dans cette ville, avec tous leurs souvenirs intacts. Mais ils ne s'attendaient certainement pas à voir leurs créations revenir à la vie. Ces êtres qu'ils ont inventés avec amour ou haine, ces êtres tout droit sortis de leurs imaginaires, ils ont désormais la possibilité de les rencontrer. Dans cette vie, le Grand Méchant Loup n'est plus le vilain de l'histoire, il se réveille sous forme humaine et doit s'adapter à sa nouvelle vie. Une personnalité étrange, cependant, a fait son apparition. Depuis le début, comme une ombre, un fantôme. Un Maire dont tous connaissent l'appellation, mais que personne n'a jamais vu. Qui est-il ? Pourquoi ne se réveille-t-il qu'en certaines occasions ? Le mystère reste entier, plane sur cette entité capable du meilleur, mais surtout du pire. Nul n'est à l'abris. Mais il est une chose que tous comprennent. Le monde qu'ils avaient connu n'est plus le même.

Ce qu'ils possédaient a disparu. La feuille blanche est désormais entre vos mains, et votre nouvelle existence reste à écrire. À vous de jouer.

nov 19 Est-ce que c'est un avion ? Est-ce que c'est un oiseau ? Non, c'est Magdeleine Robin, notre nouveau modérateur ! Des bisous sur ses jolies joues ~

oct 30 Oh-oh mais qu'est-ce que c'est ♥ ? Serait-ce la mise à jour de Noël qui est arrivée alors qu'elle était pas prévue :huhu: ? Amusez-vous à découvrir toutes les nouveautées !

mai 18 Ouverture du forum ! Nos portes sont grandes ouvertes \o/ !

Créateurs
Créations
Indépendants
John H. Watson
Le Chat Noir
James Moriarty
Magdeleine Robin
Diaporama deux Diaporama trois
18 ♕ Créateurs
18 ♕ Créations
18 ♕ Indépendants

Jack London prêt à retourner la nature contre vous! [FINI]
 :: ACT PLAY :: ARCHIVES FICHES

Invité
Invité
Jeu 29 Juin - 20:49

Jack London*




Informations *

Groupe — Auteurs
Oeuvre originale — Croc Blanc - L'Appel de la Forêt, etc...
Date de mort — 22 novembre 1916
Date d'arrivée — 9 ans
Métier — Ecologiste
Avatar — Mark Koch, OC de Sirwendigo.







Physique *
Allons bon! Vous avez du mal à voir par vous même? J'ai besoin de vous décrire à quoi je ressemble? Eh bien les jeunes ne sont plus ce qu'ils étaient... Mais bref puisque je n'ai pas le choix soit, finissons en au plus vite j'ai d'autres choses plus importantes à faire.

Je suis loin d'avoir un physique qui sort de trop de l'ordinaire. Je suis un homme d'âge mûr comme se plaisent à m'appeler les plus jeunes que moi, sans doute pour ne pas me froisser. Ils doivent penser secrètement que je ne suis qu'un vieux croûton qui ne fais plus vraiment attention à lui mais ils se trompent! Je voue une attention toute particulière à mon physique de rêve, que deviendrais-je si mon sex-appeal devenait obsolète? Mais bref, je m'égare. Je suis donc un homme d'âge mûr mesurant au moins un bon mètre quatre-vingt dix. Sans chaussures, bien sûr. J'ai deux couleurs de cheveux et une coiffure quelque peu étrange, ce qui fait que de nombreuses personnes se retournent après m'avoir croisé dans la rue. En effet, j'adore me teindre les cheveux en bond, mais je laisse mes tout jeunes cheveux à leur couleur d'origine: le marron. Je me rase les côtés de la tête, parce que je trouve que ça me donne un super style, déjà, et ensuite parce que j'en ai envie. Point. Mais je laisse mes mèches de devant et du dessus de la tête pousser à leur guise pour ensuite les attacher en queue de cheval haute. Il paraît que ça fait craquer tout le monde, alors je continue dans cette voie. Je suis plutôt fier, j'ai déjà atteint une bonne longueur de cheveux mine de rien!

Au niveau morphologique, j'ai un visage que l'on pourrait aisément qualifier de "creusé". Je mange à ma faim (la plupart du temps) Mais mes quelques années de diète et mon non-amour pour la nourriture laissent apparaître des creux relativement prononcés dans mes joues. Je suis pourtant loin d'être maigrichons, adepte relatif de la musculation j'aime entretenir mon corps sans pour autant dépasser mes limites. Je suis donc carré d'épaule et possèdent des bras aux muscles saillant. Mes abdominaux donc également en béton armé. Les jambes par contre, j'ai beau courir elles ne tiennent pas la comparaisons avec mes bras ou mes tablettes de chocolat.

Que dire d'autre sur moi si ce n'est que j'ai de magnifique yeux bleu cristallin. J'ai également des lèvres que l'on pourrait qualifier de pulpeuses ainsi que deux piercings à l'oreille gauche. Ne me demandez pas comment je les aient eus, j'avoue m'être réveillé un matin avec et ne pas avoir voulu les retirer. Par flemme. Et parce que c'est quand même très stylé. Je porte souvent le même genre de tenue, pantalon  




Mental *
Bon, le caractère je veux bien avouer que ce n'est pas facile à deviner, alors je serais moins borné que pour le physique. Ou peut être pas.

D'après la plupart de mes amis, ou de mes connaissance je suis quelqu'un de foncièrement bon. Et c'est vrai: je fais parti de ces gens qui aide leur prochain sans rien demander en retour. Je suis à l'écoute des gens, amical, tout ce que vous voulez. mais derrière cet air sympathique plein d'empathie et d'amour se cache un autre personnage. Je ne m'attache pas facilement aux gens, en vrai d'ailleurs je n'aime pas beaucoup le genre humain. Nous sommes tous hypocrites, prêt à faire n'importe quoi pour avoir le pâturage du voisin, bien plus vert que le notre. Les animaux, eux, sont francs. Comme moi. Lorsque je n'aime pas quelqu'un il n'est pas rare que je lui fasse savoir de la façon la plus crue possible. Loin de moi l'envie de prendre des chemins sinueux pour faire comprendre mon amitié ou encore ma haine. Par contre j'avoue, je m'attache trop vite à ces petites bêtes.
Je suis du genre à sauver n'importe quel chien errant, pour peu qu'il accepte mon aide.

Amoureux des animaux mais légèrement haineux du genre humain, voici ma description la plus simple. Mais je suis plein d'autres choses en même temps! Je suis quelqu'un de fier, déjà. Contrairement aux animaux que je sauve pas dizaine je déteste me faire aider d'une quelconque manière que ce soit -d'où mes légers problèmes d'argent.. *tousse*-. Vous l'aurez donc comprit je ne suis pas quelqu'un de matérialiste. Si je pouvais vivre dans la nature m'éclairer à la lumière du soleil et me laver dans des sources naturelles je le ferait. Malheureusement je suis bien obligé de m'accoutumer à toute cette technologie, j'oserais presque dire à toute cette mondialisation.

J'ai beau m'adapter je suis surtout quelqu'un d'orgueilleux et de têtu. Lorsque j'ai décidé que je ferais quelque chose s'y opposer me donne encore plus envie de le faire. Oui je suis un genre de sale gosse. Mais un sale gosse je-m'en-foutiste. Si les autres vont bien je vais bien, voilà mon crédo. Moi? Ce n'est pas important. Je pourrais toujours m'en sortir, j'ai beaucoup de connaissances,
et je suis quelqu'un de plutôt débrouillard quand il s'agit de se sortir de la m*rde, il faut se l'avouer! Même si bon, le moindre papillon qui passe à tendance à... Oh le soleil se lève regardez! *Tousse* bref, vous voyez où je veux en venir?

Bon bien sur je suis loin d'être parfait hein, j'ai même de gros défaut *zieute la bouteille d'alcool* mais je préfère ne pas m'étendre sur le sujet et vous faire croire que je suis un être divin. C'est plus drôle comme ça de toute façon non? Ah si et je suis du genre totalement à l'ouest. Je disais quoi déjà? Ah oui: j'ai une mémoire très sélective. Très. Peut être même trop.










Histoire *
Mon histoire? Vous êtes vraiment des personnes intrusives vous hein? Plus moyen de conserver un minimum de vie privé? Je déteste parler de mon histoire, elle est loin de sortir de l'ordinaire et surtout elle est loin derrière moi. Enfin bon, si vous insistez, je me plie donc à vos exigences. Mais uniquement pour être gentil et que cette fois, je vous préviens.

Déjà je ne me suis pas toujours appelé Jack London. C'est à Sans Francisco en 1876 que je suis né, petit John Griffith Chaney.
Oui je sais, ça en jette moins que Jack London mais que voulez vous, à la naissance il est plutôt dur de choisir sois même son prénom. Puis je suis mort, Jack London cette fois, Le 22 novembre 1916 à Glen Ellen en Californie. Mais que s'est-il passé entre ma naissance et ma mort? Je vous laisserait bien deviné parce que j'ai la flemme de vous raconter, mais j'ai cru comprendre que je n'avait pas le choix.

Je suis né au 615 Third Street. Une très belle maison familiale qui, malheureusement, n'aura pas traversé les siècles puisqu'elle n'aurait pas survécut plus de trente ans après ma naissance. La nature en avait décidé autrement et c'est un séisme qui fit s'écrouler notre belle demeure, en 1906 donc si vous savez bien compter. J'y ai passé des jours, certes très heureux, mais pas toujours tout roses. En effet, mon père, l'astrologue William Chaney, aurait abandonné ma mère avant l'accouchement, lui demandant de quitter le domicile familial. Son seul pêché: avoir voulu garder son enfant. Enfin, c'est ce qu'elle a bien voulu me raconter les rares fois où elle m'a permis d'aborder le sujet. Tiens ma mère, parlons en! Elle s'appelait Flora Wellman, et le moins que l'on puisse dire c'est que je n'ai pas eu beaucoup l'occasion de passer du temps avec elle. Très malade, elle était à peine capable de mouvoir son propre corps alors vous imaginez bien que s'occuper d'un enfant... Ce n'est d'ailleurs pas avec elle que j'ai le plus de souvenirs mais avec Virginia Alenzo Prentiss, une ancienne esclave devenue ma tutrice pour soulager ma mère.
Ma mère, pour ne citer que ses bons côtés, a également essayer de se suicider par deux fois. Une femme vraiment très bien et entière mentalement, je vous jure! Enfin, les mésaventures avec ma mère ne sont que le début d'une vie aussi misérable que désagréable.

J'ai eu une enfance tout ce qu'il y a de plus misérable. Non non, pas normal, misérable. Donc je ne m'étendrais pas sur mon enfance (en plus ce serait dégueulasse). A mes quinze ans je suis contraint et forcé de quitter le cocon familial et de commencer ainsi une vie d'errance. Seul face à moi même je suis obligé d'enchaîner les petits boulots ingrats pour m'assurer la survie. Ainsi je deviens tour à tour balayeur de jardins publics, menuisier, agriculteur, éleveur de poulets, chasseur de phoques (je suis allé jusqu'au Japon et en Sibérie), pilleur d’huîtres, patrouilleur maritime, blanchisseur, chercheur d'or au Klondike.... Je ne sais pas encore si c'est la partie agréable ou la pire partie de ma vie. Je vous laisse juger, je m'en fiche tout ça est derrière moi maintenant.

Pour ce qui est de mon métier d'auteur c'est une petite fierté pour moi, je l'avoue sans mal. Je suis un autodidacte complet et ai fait moi même toute mon éducation par le biais des livres. C'est en en 1886, lorsque ma famille revient enfin à Oakland, que je découvre avec bonheur la bibliothèque publique de la ville, où je fais la connaissance d'Ina Coolbrith, la bibliothécaire. Une personne très importante pour moi, la preuve je me souviens encore de son nom! Et c'est tout à fait normal puisque cette dernière obtient le titre de « première poétesse de Californie » et devient un personnage important dans le monde littéraire de San Francisco. Elle devient par la suite une sorte de professeure pour moi. Je change de mode de vie et gagne ma vie la nuit désormais. Et on arrive à des heures sombres de mon existence puisque c'est également à cette période là que je deviens un gros buveur et un client habituée dans le First and Last Chance Saloon.

Peu de temps après en 1892 je manque de mourir noyé suite à la prise de feu du navire sur lequel je me trouvais. Cette sensation de contact un peu trop proche avec la mort fait l'effet d'un électrochoc, et je décide de me convertir du côté de la loi.
De devenir quelqu'un d'honnête. Ou presque, mais bref. Je rejoins alors la California Fish Patrol et me met à chasser les braconniers de la baie de San Francisco. Après ces péripéties j'enchaîne les jobs plus farfelus les uns que les autres, tout en continuant à écrire. Mon premier roman paraît le 7 avril 1900, intitulé Le Fils du loup. Le même jour, j'épouse la très belle Elizabeth "Bessie" Maddern.

Puis comme annoncé au début de mon histoire le 22 novembre 1916 je meurs des suites d'un empoisonnement du sang causé par une urémie, maladie dont je souffrais depuis mon voyage dans le Pacifique. Au moment de ma mort, j'étais également atteint de dysenterie, et étais rongé par mon alcoolisme.. Bon ok j'avoue je l'avais peut être un peu cherché pour la mort... Ensuite je suis arrivé sur Insomnia. Tout à changé pour moi: je suis devenu écologiste et j'ai tenté de ne pas reprendre les mêmes habitudes qu'avant, du point de vie de l'alcool. Enfin, je n'y suis arrivé qu'un temps... Mais passons.

J'ai vécu ma vie tranquillement à Insomnia. Je n'ai pas réellement cherché à comprendre pourquoi j'étais revenu à la vie ici après être mort, pour moi c'étais évident. Dame nature considérait que ma quête pour la protéger n'était pas terminée. Je devais donc continuer de vivre, et c'est précisément pour ça que je suis devenu écologiste. Je me suis fait des amis un peu partout et j'ai tout fait pour me tenir éloigné de l'alcool un temps. j'ai très vite comprit qu'ici, auteurs créations et croyances cohabitaient pacifiquement. Je ne me suis pas mit pour autant à chercher mes créations, conscient qu'elles finiraient par venir à moi. Mais je me mis tout de même à faire des balades en forêt régulière. Qui sait, peut être que je cherchais tout simplement Croc Blanc?
Ou de Buck, ou même encore de Loup Larsen. On peut trouver de tout dans les bois! Mais ce n'est pas là qu'il vint à moi.

Trois ans déjà que je m'efforçait de défendre la planète au sein d'une association. Les années et les problèmes d'argents ne m'avaient pas aidés et j'avoue avoir eu quelques moments de faiblesse m'ayant fait plonger dans l'alcool. Mais je me suis reprit et je vais mieux que jamais! Une soir, alors que je m'apprêtait à fermer notre entrepôt, une intuition s'empara de moi. Et s'il y avait encore quelque chose ou quelqu'un dans les locaux? Je n'allais pas fermer à clef pour la nuit alors que quelque chose se trouve encore ici! Alors que je refais un tour je me rappelle que depuis hier plusieurs employés se plaignent d'étranges bruits prêt de la réserve, sous les cartons. Je décide alors d'aller voir ce qu'il s'y passe, histoire de faire passer ce présentement et rentrer dormir tranquillement chez moi. Armé de ma lampe de poche je me met à passer le lieu au peigne fin. Alors que je passais devant un amas de caisse ayant formé une genre de petite alcôve, des bruits me parviennent. Comme si quelque chose essayer de s'enfoncer encore plus dans l'obscurité pour que je ne puisse pas la voir. Grâce à la lumière je découvrit... Un humain. Il paraissait assez grand malgré sa position, avait les cheveux blanc et un air totalement apeuré. J'avoue avoir hésité, sans doute parce que je me doutais de qui il s'agissait. Je me mit alors à lui parler. Bien sur il ne pouvait ni me répondre ni réellement comprendre ce que j'étais en train de lui dire. Je me mit à soupirer, agacé par ma propre bêtise. Sans doute pensa-t-il être celui qui m'agaçait car il essaya d'émettre un genre de cri étouffé à cheval entre le jappement du chien et un cri étouffé d'humain aphone depuis bien trop longtemps. Je comprends qu'il doit être là depuis au moins un jour complet et qu'il a sans doute faim et soif. Je pars donc dans la cuisine lui chercher à manger et à boire, malheureusement comme personne n'a d'animal ici je ne peux lui servir à manger que dans une assiette et à boire que dans un verre d'eau. A peine le tout déposé devant lui mon compagnon se met à manger à même l'assiette. Je ne regarde avec compassion, le pauvre il devait vraiment avoir faim. Pour le verre, il galère tout de suite un peu plus. Amusé je le regarder essayer pour renverser la moitié, puis essayer de finalement laper l'eau qu'il reste. Finalement je décidais de le prendre avec moi, je n'habite pas loin de l'entrepôt. Il suffira de le couvrir avec un imperméable et de le transporter en le portant. Enfin, s'il accepte d'être porté. Le connaissant je risque de revenir chez moi couvert de morsures et de griffures...

~~~

- Faim.
- Tiens, mange-ça.

C'était déjà mieux, la pauvre petite chose que j'avais retrouvée recroquevillée dans un coin de notre entrepôt se portait beaucoup mieux. Presque capable de parler normalement comme les humains. Il faut dire que c'était difficile pour lui de passer d'une existence de loup à celle d'humain. Bien sûr, dès le premier coup d'oeil j'avais reconnu ma création. C'est peut être pour ça que j'ai décidé de le prendre sous mon aile et de l'aider à s'adapter à sa nouvelle vie d'humain. Ou peut être parce que je suis quelqu'un de gentil au fond. Je mange tous les jours avec lui, lui prépare à manger et lui apprend à se comporter en humain. Il se débrouille très bien et est aussi doué que j'ai pu le décrire dans mes livres. Je suis fier de cet être que je considère sans mal comme mon enfant. Mais voilà la vie à deux n'est pas aisé, j'avais déjà du mal à me gérer seul et voilà qu'une autre personne qui en plus nécessite de l'attention et une éducation vient se greffer à mon foyer. J'essaye d'économiser comme je peux et cumule plusieurs boulots en même temps en plus de gérer mon association écologiste. Bien sûr, Croc Blanc est encore trop "jeune" et trop naïf pour se douter des problèmes qui se profilent au loin, pour l'instant il ne comprend ni qui je suis ni où il est. Sa plus grande crainte est de ne pas retrouver Scott. Mais je suis sûr qu'un jour il apparaîtra lui aussi, même si je ne l'espère pas. Je n'aimerais pas qu'il me prenne Croc Blanc, je suis tellement heureux de le retrouver et de partager ma vie avec lui.

~~~

La vie avec Croc Blanc était certes très agréable mais par moment très difficile. Déjà moi qui n'aime pas beaucoup sortir en dehors des bars je suis obligé d'aller le promener tous les soirs, pour qu'il s'entraîne à marcher comme nous sur deux pattes. Puis je dois lui donner les leçons pour qu'il apprenne à parler et à se tenir correctement. Mais surtout, je dois m'habituer à avoir un chien loup dévoué dans ma demeure désormais. Et ça peut être aussi génial que terrible. Je ne pensais pas qu'inviter un simple amis me le ferait comprendre aussi vite. Il est à peine entré dans ma maison que Croc Blanc lui a sauté à la gorge, le pauvre! Bon, heureusement ma création est humaine maintenant donc elle fait moins de dégâts, mais tout de même! On accueille pas quelqu'un comme ça! J'ai donc été contrait et forcé de gronder Croc Blanc, pour m'assurer qu'il ne recommence pas. Mais en digne créateur je sais bien que je parle à un mur. Il est presque plus borné que moi c'est dire! Il n'a pas dû écouter un traître mot de ce que je lui ai dit et recommencera dès que j'inviterais quelqu'un je pense. Autant dire qu'inviter des conquêtes ne va plus être de tout repos....

~~~


- Tu devrais te trouver un nom humain, Croc-Blanc.
- J'aime Croc-Blanc. C'est le nom que tu m'as donné.
- Mais ça te jouera des tours, tu sais.

Je soupire en entendant le grondement sourd qui s'échappe de la gorge de ma création. Je sais qu'il aime ce nom, et moi aussi je l'aime. Normal, puisque c'est moi qui l'ai choisi. Mais maintenant qu'il est humain il doit avoir un nom humain. Ce serait plus aisé pour lui de s"intégrer dans la société. Qui voudrait embaucher un jeune homme qui s'appelle Croc Blanc? Personne! Et plus le temps passe et plus je me met dans la m*rde jusqu'au cou à héberger une deuxième personne... Je n'ose pas encore lui avouer que j'ai de nouveau sombrer dans l'alcool, j'essaye de faire de mon mieux pour sortir la tête de l'eau mais plus vite il s'humanisera plus vite il prendra son indépendance. Et je commence à en avoir de plus en plus besoin, même si je l'aime de tout mon coeur. Je soupire et essaye de nouveau de le convaincre.


- Ca t'aidera à te faire à ce monde.
- Obligé ?
- Oui, c'est obligé. Il n'y a pas un nom que tu aimes ?
- J'aime pas les noms humains.
- Croc-Blanc, je ne fais pas ça pour t'embêter. Et puis tu peux choisir ton nom, pas comme les autres. Ça ne te retirera pas ce que tu es. Tu restes Croc-Blanc.
- Je veux ton nom.
- Tu ne peux pas prendre le même nom. Mais j'ai d'autres noms que Jack. John et Griffith par exemple.
- Je m'appelle Griffith.
- Tu en es sûr ?

Je préfère lui demander deux fois plutôt qu'une, certains n'ont qu'un seul nom et regrette ce dernier toute leur vie. Le nom est un blason, il doit porter le sien avec fierté. Il définit qui il est et qui il sera pour le reste de sa vie. Il s'appuie sur la table et approche son visage du mien, comme s'il voulait me faire un bisou chien et coller sa truffe à mon nez.

- Tu as choisis ma vie. J'ai eu mal mais tu m'as fait vivre. Donc je veux avoir ton nom.

~~~

Déjà trois ans que nous vivons ensemble, et je n'arrive toujours pas à m'expliquer comment je survit avec une deuxième personne dans ma maison à ma charge complète. Aujourd'hui, c'était le premier jour de travail de Croc Blanc. Je suis heureux comme un père qui emmène son fils à l'école pour la première fois. Heureusement grâce à mes contacts j'ai réussit à faire embaucher ma création dans une boucherie. Le patron était sceptique, mais j'ai insisté sur les talents d'apprentissages rapide de Croc Blanc et il a accepté de le prendre pour une période d'essai. Avec un peu de chance, il pourra ramener de l'argent à la maison? Mais comment honnêtement lui prendre son dur labeur pour rembourser mes nombreuses dettes? Jamais je ne pourrais lui faire ça, même sur Croc Blanc n'a pas encore, et n'aura sans doute jamais, la notion de l'argent au sens humain du terme.

Déjà plusieurs semaine que Croc Blanc est vendeur en boucherie. Il est apprécié par la clientèle pour son côté calme et posé. Alors forcément, quand je lui ai annoncé qu'il allait devoir vivre seul, je ne m'attendait pas à ce qu'il le prenne bien connaissant son caractère. Mais je ne m'attendait quand même pas à une telle réaction! Je devais le laisser vivre sa vie, d'une part, et surtout je devais faire disparaître toute dépense de mon quotidien. Autant dire que si Croc Blanc restait chez moi il risquait de sombrer avec moi, et ce n'était pas du tout mon intention. Je devais donc disparaître de la circulation et me faire tout petit un bon moment. Mais ma création ne l'entendait visiblement pas de cette oreille. Alors j'ai tenté de la raisonner.

- Griffith, ne sois pas ridicule, tu ne peux pas vivre ici pour toujours.
- Si ! Sinon tu devais m'abandonner tout de suite !
- Ce n'est pas comme ça que les humains marchent. Une fois grand, les jeunes doivent se débrouiller seuls. Ils gardent le soutien des adultes mais doivent vivre par eux-mêmes.
- Alors les humains sont aussi cruels que tout ceux que j'ai pu croiser avant d'arriver dans cette ville ! Je ne me trompais pas sur vous ! Les loups ne m'ont jamais abandonné...

C'est en voyant les larmes couler sur les joues de ma créations que j'eu pour la toute première fois de ma vie la sensation de pincement au coeur. Je le senti se serrer comme s'il allait imploser, je venais de rendre Croc Blanc triste. Je venais de trahir la confiance de ma création, et de l'abandonner une deuxième fois. Mais je ne pouvais pas faire autrement, je devais disparaître pour survivre à toutes les dettes contractées ça et là, et je ne pouvais pas le faire avec cette adorable créature chez moi!

~~~

Quelques mois plus tard tout était tassé, je m'étais exilé dans une petite cabane dans la forêt et mes huissiers m'avait oublié. Pour les dettes auprès d'amis j'avais continué à travailler dans l'ombre et à gagner de l'argent que j'avais économisé au centime près, me nourrissant de chasse et de pêche. Mais à quel prix m'étais-je sorti de cette situation? J'ai bien croisé quelques fois Croc Blanc dans la rue mais il refuse de me parler et s'enfuit dès qu'il m'aperçoit du coin de l'oeil. Je suis sûr qu'un jour je pourrais l'attraper et cette fois je lui expliquerait du mieux possible toutes les c*nneries que j'ai pu faire dans son dos... Il m'en voudra surement, mais peut être comprendra-t-il pourquoi j'ai été forcé de le faire vivre seul...





IRL *
Alors alors! Moi je suis une rpgiste qui écume les divers forums depuis plus de 6 ans maintenant, mon surnom sur les internets c'est Soka! Mais vous pouvez m'appeler autrement y'a pas de souci :3 je suis une ancienne rpgiste LGDC et ça fait un moment que je cherche de nouveau forum pour me remettre dans le bain (j'ai fait une pause de près d'un an dans le rp) et celui là m'a l'air super! Donc avis aux amateurs j'adore les câlins et les chats!



Invité
Invité
Jeu 29 Juin - 21:27
*la joueuse câlin Jack parce que Baba... il risque pas de câlin* //pan
Ahem.
j'aime beaucoup ce prédéf & je suis joie de le voir joué.
+ je suis joie que tu portes l'avatar qui y est associé !
:loveu:
ahem.
Soka étrangement ça me dit rien... alors que j'ai fais beaucoup de forum, si ça se trouve je te connais, mais je me souviens plus, c'est triste ;; //crève bref.
j'aime bien ta façon de rédiger à la première personne même si en général je ne suis pas une grande fana ahah !
il te manque plus que l'histoire alors je te souhaite bon courage & surtout :
BIENVENUUUUUUUUUUUE !!
avatar
Emploi : Médecin.
Voir le profil de l'utilisateur
Can break all your bones while naming them
Jeu 29 Juin - 21:48
AHW BIENVENUE :whut: :tuhw:
Que ça fait plaisir que tu aies gardé le vava que Baba a fait, et que le personnage t'aies plu \o/ ! Et ravi que le forum t'aies tapé dans l’œil \o/ !

Soka ça me dit quelque chose mais j'arrive pas à me rappeler d'où :whut:
Bonne chance pour ta fiche et n'hésite surtout pas si tu as des questions, le staff est là pour ça :daanse:


« don't worry about me »
©️Myuu.BANG!


©️Dad
avatar
Emploi : Chasser, Fumer, Prier
Voir le profil de l'utilisateur
The last of us...
Jeu 29 Juin - 22:33
Bienvenue parmi nous ! :)

Il nous faudra un petit lien, plus tard, un jour~
En attendant, bon courage pour terminer ta fiche !


«Uncas ăchtóhu wa' ndiotuwauch ne' kí:ken | Uncas Nimble-Deer will fight for the loved one »

Invité
Invité
Ven 30 Juin - 0:18
Bienvenue Jack, je préfère que tu retournes d'autres choses que la nature moi en fait :huhu:

Pardon, je m'égare. J'aime pas trop les écologistes, surtout si tu viens te plaindre à Dicky tout les jours. Y'en a déjà un qui fera bientôt ça, et j'ai envie de limiter les migraines s'il te plaît :whut:

Bon courage pour la fifiche :dipie:
Invité
Invité
Sam 1 Juil - 16:24
GENRE JE SUIS PAS PASSE AVANT ! C'est inadmissible. :srs:
Bref reprenons : BIENVENUE TRES CHER JACK ! WOEGFIUWEGW :yoo7: Tu as pris l'ava de base c'est trop trop bien ** J'aime beaucoup sa bouille et toi aussi tu as rasé de côté, tu es un bro //MEURS.
J'aime beaucoup déjà ce que j'ai pu lire, j'adore sa manière de se décrire, très posée, très calme, le style que tu as employé correspond bien à son caractère qui stresse pas trop et donne juste les détails qu'il faut. C'est vachement sympa ! En plus il aime pas les humains, c'est quelqu'un de bien donc *tousse*

Bon courage pour ton histoire, n'hésites pas si tu as des questions !
ET DU LUV SUR TOI !

t'as les tablettes de chocolat en plus ::seven7: :yoo10:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Serial Fisher
Sam 1 Juil - 20:37
Faite pas attention je viens juste poster pour donner de faux espoirs à Sherlock qu'on lui ais répondu :huhu:
Bienvenue Jack, j'attend ta fiche avec impatience :chanwar:


Invité
Invité
Dim 2 Juil - 21:25
Merci à tout pour ce chaleureux accueil! Je vous nem déjà ♥️

Mon histoire est en cours, je dirais qu'elle est à 60% complétée, je la finirais demain dans la journée!

Des bisous sur tout le monde ♥️♥️♥️

PS: je suis contente que mon style d'écriture plaise :yaa: :omg:
Invité
Invité
Lun 3 Juil - 12:39
Je suis désolée du double post mais je viens juste signaler que ma présentation est terminée! J'ai tenté d'être raccord avec celle de Croc sans pour autant répéter mot à mot, j'espère que tout est bon!
avatar
Emploi : Serveur au bar Camelot.
Voir le profil de l'utilisateur
Putain, il est fort ce con.
Lun 3 Juil - 12:48
Super ! Chat Noir passera dès qu'elle sort du boulot pour venir voir ta fiche ♥ !





avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Serial Fisher
Lun 3 Juil - 14:11

Et c'est la validation !

Bienvenue !
Pour moi l'histoire est parfaite ! Concordance génial avec celle de Croc-Blanc aucun soucis tous les détails demandé dans le prédéfini ont été respecté c'est très bien écrit, malgré quelques petites fautes qui se glissent ici et là les coquines, pour moi tout est bon et tu as intérêt à te faire pardonner auprès de Croc Blanc ! Même si c'est un vieux chien qui sent les chaussettes sales c'est pas très gentil de l'avoir laissé ! èwé Bienvenu parmi nous et amuse toi bien à Insomnia.

Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.

Pour recenser ton avatar, c'est par ici ♥. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à CET ENDROIT. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier PAR ICI ! Et pour finir, venez recenser d'où vient votre personnage ICI ♥ !


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La princesse des fleurs.
Lun 3 Juil - 15:41
BIENVENUUUE et bravo pour la validation \o/ Ton perso a l'air super cool, j'ai pas vraiment lu ta présentation dans le détail (J'ME RATTRAPERAI PARDON :<) mais j'ai surtout hâte de voir ce qu'il va donner en rp :D

:kiss:




Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: ACT PLAY :: ARCHIVES FICHES
Jack London prêt à retourner la nature contre vous! [FINI]

Sauter vers: