RSS
RSS
Bienvenue !
Bienvenue à Insomnia. Les Auteurs ont été les premiers à fouler le sol de la ville, il y a 50 ans. Sortis de nulle part, ils se sont trouvés soudainement propulsés dans cette ville, avec tous leurs souvenirs intacts. Mais ils ne s'attendaient certainement pas à voir leurs créations revenir à la vie. Ces êtres qu'ils ont inventés avec amour ou haine, ces êtres tout droit sortis de leurs imaginaires, ils ont désormais la possibilité de les rencontrer. Dans cette vie, le Grand Méchant Loup n'est plus le vilain de l'histoire, il se réveille sous forme humaine et doit s'adapter à sa nouvelle vie. Une personnalité étrange, cependant, a fait son apparition. Depuis le début, comme une ombre, un fantôme. Un Maire dont tous connaissent l'appellation, mais que personne n'a jamais vu. Qui est-il ? Pourquoi ne se réveille-t-il qu'en certaines occasions ? Le mystère reste entier, plane sur cette entité capable du meilleur, mais surtout du pire. Nul n'est à l'abris. Mais il est une chose que tous comprennent. Le monde qu'ils avaient connu n'est plus le même.

Ce qu'ils possédaient a disparu. La feuille blanche est désormais entre vos mains, et votre nouvelle existence reste à écrire. À vous de jouer.

nov 19 Est-ce que c'est un avion ? Est-ce que c'est un oiseau ? Non, c'est Magdeleine Robin, notre nouveau modérateur ! Des bisous sur ses jolies joues ~

oct 30 Oh-oh mais qu'est-ce que c'est ♥ ? Serait-ce la mise à jour de Noël qui est arrivée alors qu'elle était pas prévue :huhu: ? Amusez-vous à découvrir toutes les nouveautées !

mai 18 Ouverture du forum ! Nos portes sont grandes ouvertes \o/ !

Créateurs
Créations
Indépendants
John H. Watson
Le Chat Noir
James Moriarty
Magdeleine Robin
Diaporama deux Diaporama trois
18 ♕ Créateurs
18 ♕ Créations
18 ♕ Indépendants

« Dis-moi un peu d'où vient cette manie de n'être jamais ce qu'on est ? »
 :: ACT PLAY :: ARCHIVES FICHES

Invité
Invité
Mer 28 Juin - 19:18

Alfred de Musset*




Informations *

Groupe — Auteurs
Date de mort — 2 Mai 1857
Date d'arrivée — Il y a quelques mois
Métier — Ecrivain en recherche d'un vrai emploi qui lui permettrait éventuellement de vivre correctement
Avatar — Shibazaki Kenjirou - Zankyou no Terror







Physique *
Alfred est un homme fatigué, comme en témoignent les cernes de 20 kilomètres qu’il se trimballe sous les yeux, son regard vitreux et sa posture pas toujours très droite. A vue de nez, on lui donne bien plus que 25 ans, d’abord à cause de son air maladif, mais aussi et surtout du fait du manque d’entretient de sa barbe, de sa chevelure, de son hygiène de vie… De tout en fait. Alfred est maigre, il a le teint blanchâtre comme s’il n’avait pas vu le soleil depuis des années, il a toujours une clope au bec car il est stressé par la moindre chose qui l’entoure…
S’il faisait quelques efforts, il pourrait ressembler à un beau et séduisant jeune homme, brillant et sur de lui. Malheureusement, les circonstances font qu’il ne se préoccupe pas vraiment de sa tignasse, qui encadre son fin et long visage, ni à sa barbe, qu’il taille n’importe comment car il ne sait pas se servir d’un rasseoir. Quelques mèches plus courtes pendent sur le front du jeune homme, lui donnant un air encore plus misérable, surtout en temps de pluie, lorsqu’elles se collent à sa peau, et lui donnent l’air encore plus mélancolique.
Pourtant, sous son rideau de cheveux noirs, si on se concentre un peu, on peut facilement constater l’harmonie dans son visage, si on réussit à passer outre les cernes de 8 mètres. Alfred possède des traits plutôt fins, un long nez pointu, des lèvres fines, des yeux très sombres, des sourcils épais et broussailleux, et étonnamment forme un portrait plutôt harmonieux.
Vestimentairement parlait, Alfred tape dans du classique : Petite chemise blanche, petite veste noir, petit pantalon noir, petit pardessus noir, petit chapeau noir, petites chaussures noires… On peut le dire, Freddie est une personne plutôt discrète, qui se fond pas mal dans la masse, mais qui, dans la simplicité, reste classe, il faut l’avouer. Musset sait parfaitement nouer des nœuds de cravate, et accorde ses vêtements avec style, sans aucune faute de goût, parce qu’il le vaut bien.
Alfred est une grande personne, plutôt fine, à la musculature discrète et à la santé fragile. Au moindre coup de vent, il s’enrhume, et s’il reste plus de deux secondes sous la pluie, il est cloué au lit pour deux semaines.  




Mental *
Alfred a été usé par la vie, à la manière d’une pierre qui finit par se fendre, à force d’années et d’années d’érosion, à base de pluie et de sable dans la gueule. La vie a balancé beaucoup de sable à la figure d’Alfred, et si la mort signait pour lui la fin de mille souffrances, il en fut exempt, à son grand désarroi.

Alfred est un homme effrayé. Dans ce monde dont il ignore tout, il ne se sent pas à sa place, et on ne peut pas dire que ça facilite son intégration au sein d’un quelconque groupe. Alors pour faire court, il a cessé de vouloir s’intégrer. Il a cessé d’essayer de comprendre. Il est rationnel et pessimiste, et l’univers dans lequel il évolue dépasse de loin les frontières de son imagination. Concrètement, ça l’emmerde. Il est fatigué. Et il est seul.

Dans un monde qui n’est pas le sien, Alfred a trouvé refuge dans la solitude, le calme, le repos. Il se demande souvent si Insomnia n’est pas une sorte de test avant d’accéder au repos éternel, pour pouvoir expier ses pêchers et racheter sa conduite déplorable, du temps où il était en vie. Ici, Alfred a abandonné la vie de débauche, ses attitudes de dandy, ses conversations excentriques. Il a longuement réfléchit au meilleur moyen possible pour quitter le plus vite cette ville, et en a déduit qu’il devait se conduire sagement, s’il voulait se démarquer des autres pecnots dans le même calvaire que lui, et se racheter une estime auprès du divin.

Pour cela, Alfred a décidé, tant bien que mal, d’arrêter l’alcool, la coke, les putes, bref, tout ce qui faisait que la vie était cool avant, et qu’elle ne l’est plus aujourd’hui. Car c’est pas trop le kiff de Dieu. Alors évidemment, interdit de prendre du plaisir, il s’est grisé, il est devenu ronchon, un peu mélancolique, parfois pathétique, névrosé. Son organisme, peu habitué à être à jeun de toute substance alcoolisée, il a parfois des délires, des insomnies, des crises de paranoïa… Alfred n’est plus l’homme de la haute société qu’il était, il fut un temps. A présent, il n’est plus que l’ombre de lui-même.

Ce n’est pas pour autant que Freddie est devenu un mollusque amorphe et dénué de tout caractère. Il aurait préféré, dans un sens, car il subit sa personnalité lunatique, variant d’un extrême à l’autre sans vraiment qu’il sache se contrôler.

Alfred est un homme qui s’est longtemps laissé dominer par ses pulsions, son désir de séduction, et trouvait de la satisfaction dans l’idée de plaire aux autres. A la manière d’un Don Juan, il s’est laissé envahir par les plaisirs de la chaire, la vie de débauche, l’ivresse de la jeunesse. Et croyez bien qu’on se défait pas d’un tel mode de vie du jour au lendemain, d’autant qu’il n’a jamais vraiment eu pour ambition de devenir quelqu’un de « meilleur ». Alors, bien qu’il sache tenir à distance une bouteille de whisky quelques heures, et qu’il ne fréquente plus de bordels dans le but d’assouvir ses pulsions sexuelles, Alfred souffre de cette solitude qu’il a créé de toute pièce autour de lui, et dans laquelle il s’est renfermé malgré lui.

Car ce qui animait le jeune homme, du temps où il était en vie, c’était les autres. Alfred a plus ou moins toujours vécu à travers les autres, leurs opinions, leurs attentions. Alfred ne s’est jamais suffi à lui-même, il a toujours eu besoin d’être entouré pour se construire, se définir en tant qu’artiste, en tant que personne. Comme un gosse.

Comme un gosse qui a besoin de ses parents pour façonner son identité, Alfred avait besoin des autres pour exister en tant qu’individu. Seul, il n’était qu’Alfred de Musset, le malheureux dramaturge, frappé par le mal du siècle, désireux d’un monde meilleur. Entouré, il devenait le dandy dont tout le monde parlait dans les rues de Paris, le fabuleux écrivain que les gens voulaient rencontrer, voulaient connaitre en personne. Il devenait le séduisant jeune homme qui fréquentait les plus belles femmes de la capitale, l’insouciant séducteur qui laissait peu de monde indifférent, tant adoré que jalousé pour son tact, son charisme et sa conversation.

Cependant, cette dépendance vis-à-vis des autres a conduit l’auteur à sa perte. Son estime de lui-même fluctuant en fonction de l’opinion publique, Alfred a fini par empoisonner son entourage, du fait de sa jalousie maladive, de son extrême sensibilité, de son incapacité à contrôler ses sentiments violents. Incapable de trouver en lui-même les qualités que l’on lui attribuait, il était sans cesse à la recherche de réconfort, de consolation qui, pour un moment, atténuaient les doutes qui ne cessaient de s’immiscer en lui.

Comme un enfant.

Alfred eut été un homme capricieux et boudeur, d’une sensibilité extrême, incapable de réparer ses failles lui-même. Il s’enivrait des plaisirs corporels, prétendant à un bonheur durable, qu’il avait tendance à confondre avec le plaisir.
Il eut été un homme léger, joyeux, qui se délectait des petits plaisirs de la vie, dans une infinie insouciance et naïveté.
Il eut été un homme ambitieux, travailleur, borné et sûr de lui.

Alfred est un enfant. Il a été malmené par la vie, qui a fait de lui un gigantesque paradoxe. Un oxymore.

A Insomnia, Alfred s’efforce de faire taire cette part de lui, bien qu'imprévisible et violente. Il essaie de devenir un adulte, si vous voulez, sauf que c’est bien plus compliqué qu’il n’y parait. Car, seul, Freddie est confronté à ses démons, ses craintes, ses incertitudes intarissables, inépuisables, comme un écho raisonnant dans son crâne.










Histoire *
[MINIMUM 400 MOTS]





IRL *
BONSOIR A TOUS
Alors déjà j'aimerais vous dire que j'étais très sceptique en découvrant ce forum, entre le "ANH C TRO EINB JVEUX VENIR" et le "MAIS PERSONNE VOUDRA RP AVEC MOI JE SUIS MALHEUREUSE", et après j'ai vu que y avait un LORENZO (alors si tu passes par là j'ai pas lu Lorenzaccio psk le contexte historique était trop compliqué pour moi je comprenais rien ça me saoulait /crève) et j'étais trop contente voilà
Musset c'est mon auteur préféré je l'aime de tout mon coeur
J'ai un peu peur que ce soit weird à jouer une personne qui a vraiment existé etc mais bon WHY NOT
Et puis baaah voilà le forum est très joli et j'espère que je serai à la HAUTEUR
VOILA MERCI DE VOTRE ATTENTION BISOUS



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les chèvres seraient toutes docteur
Mer 28 Juin - 19:21
Oh mon dieu OH MON DIEU OH MON DIEUUUUUU MUSSET :whut:
JE TE COMPRENDS TELLEMENT C'EST UN DE MES AUTEURS PRÉFÉRÉS AUSSI BLBLBLBL :whut: :whut:
C'est tellement la joie d'avoir un auteur de plus parmi nous qui a déjà une de ses création sur place en plus :ARGH: !!

Bon courage pour ta fiche et hésite pas à venir embêter le staff si t'as des questions o/ ♡
Invité
Invité
Mer 28 Juin - 20:43
Bienvenue ♥️
J'aime beaucoup ton avatar, et Musset est mon poète préféré avec Omar Khayyam :loveu:
Bonne chance pour ta fiche !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La princesse des fleurs.
Mer 28 Juin - 21:31
OMFG
MUSSET
JE T'AIME
JE SUIS JOIE
Faudra qu'on parle toi & moi :huhu:
(Et pour Lorenzaccio je t'expliquerai tout c'qu'il faut savoir mais le contexte est pas si compliqué promis)
Je suis joie T^T
Blblbl




Invité
Invité
Mer 28 Juin - 21:43
MUSSET ??? JPP MUSSET QUOI

Bien évidemment qu'on va vouloir rp avec toi TAKRU

Bienvenue par ici ♥︎♥︎
Invité
Invité
Mer 28 Juin - 22:45
ALORS TOUT D'ABORD BIENVENUUUUUE A TOI TRÈS CHER MUSSET !
Si tu savais la joie que tu nous procures en venant, on feels de fou jpp :omg:
Je voudrais te dire que j'ai eu les mêmes appréhensions en prenant Sherlock, genre je savais pas si j'allais gérer ou pas ni si j'allais avoir des rps mais t'inquiète tu as beaucoup de libertés ici. Il y a toujours moyen de faire quelque chose qui te plait et on veut de toi wesh ♥️
Au plaisir de te recroiser sur la cb ou bien en rp, ou fiche de liens - car j'aime bien les pourrir aussi -
ET TRÈS BON COURAGE POUR TA FICHE ! JE TE SOUTIENS ! :kopain:
Invité
Invité
Jeu 29 Juin - 0:39
Bienvenue pauvre petit auteur qui galère à boucler les fins de mois. Cet avatar est tellement badass. Je l'ai vu rarement, mais à chaque fois j'étais dans un coin à baver en hurlant au génie. Genre là en plus il lui va trop bien jpp. Je sens que ça va me faire mal au kokoro de le voir morfler dans sa pauvre vie quotidienne  :tuhw:

Du coup bon courage pour la fin de ta fiche, je viendrais sans doute quémander un petit lien :dipie:
Invité
Invité
Jeu 29 Juin - 1:03
MUMUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU :whut:
T BO.
WALA.
FIN.
//crèveloin&rouledansuncoin.

AHEM.
sérieusement. c'est tellement la joiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie de voir un nouvel auteur, tu te rends pas compte je crois en fait, mais well on t'aime d'amour. et omg bien sur que des gens vont vouloir rp avec toi. jpp DDDDD:
& j'adore ce visuel également. on le voit rarement et pourtant je le trouve tellement classe. ((il est d'ailleurs sur ma liste de visu a jouer un jour mdr jpp tuez-moi svp ahem.))
bref.
BON COURAGE POUR TA FICHE ♥️
& BIENVENUE :chaat:
avatar
Emploi : Chasser, Fumer, Prier
Voir le profil de l'utilisateur
The last of us...
Jeu 29 Juin - 9:53
Bienvenue ! :)

Bon courage pour ta fiche, je suis déjà ému par ton personnage... o/
Encore un Visage-Pâle à éliminer, tch...


«Uncas ăchtóhu wa' ndiotuwauch ne' kí:ken | Uncas Nimble-Deer will fight for the loved one »

Invité
Invité
Ven 30 Juin - 17:20
slt :)))))) jsuis grave touchée par votre accueil j'ai envie de pleurer en PLS tellement vous êtes CHOU
Du coup j'ai grave la pression là si je vous déçois tous vous aurez envie que je meure et tout
JVAIS FAIRE DE MON MEILLEUR POUR FAIRE UN TRUC BIEN PROMIS

Sinon je poste surtout pour prévenir que je suis absente ce week end, voilà je postepas une absence pour ça parce que c'est que 2 jours mais j'ai pas envie qu'on se dise que je disparais sans laisser de traces, comme ça, sans raisons xD

DU COUP VOILA
Encore merci vous êtes adorablu :huhu:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les chèvres seraient toutes docteur
Ven 30 Juin - 17:23
Y'a aucun problème Mumu, on prends ça en note ♥ !
Passe un bon weekend et reviens sans pression, t'en fais pas, on est gentil et on a des cookies \o/ ! ♥
avatar
Emploi : Serveur au bar Camelot.
Voir le profil de l'utilisateur
Putain, il est fort ce con.
Mar 11 Juil - 13:17
Yo Mumu :huhu:
Je vienx aux nouvelles o/ ! Ton week-end s'est bien passé j'espère ~ ?

J'espère que ta fiche ne te pose pas trop de problèmes ! Sinon tu sais où trouver le staff :huhu:
Je déplace en attendant la fiche dans "La maison d'édition" en attendant d'avoir des nouvelles de ton merveilleux facies :sparkle:





Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: ACT PLAY :: ARCHIVES FICHES
« Dis-moi un peu d'où vient cette manie de n'être jamais ce qu'on est ? »

Sauter vers: