INSOMNIA
« J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse. »

Insomnia :

 :: PREMIER CHAPITRE DU LIVRE :: THE INTRODUCTION • PRÉSENTATIONS :: LES ŒUVRES PUBLIÉES
To all the stars • Vega



 
Derniers sujets
» Les news des partenaires !
To all the stars • Vega EmptyAujourd'hui à 0:35 par Vega

» H◉LOS [FOOTER]
To all the stars • Vega EmptyAujourd'hui à 0:33 par Vega

» Soyons amis ~ ♥ ?
To all the stars • Vega EmptyLun 22 Avr - 21:24 par Invité

» Demande de rang [modèle]
To all the stars • Vega EmptyVen 19 Avr - 10:26 par Edgar Allan Poe

» BOTTIN DES AVATARS
To all the stars • Vega EmptyVen 19 Avr - 2:12 par Sherlock Holmes

» I'm really good at being bad // Moriarty
To all the stars • Vega EmptyJeu 18 Avr - 20:28 par Alice

» [INTRIGUE N°2] > INSCRIPTIONS Á L'EVENT
To all the stars • Vega EmptyJeu 18 Avr - 12:33 par Edgar Allan Poe

» [ OBLIGATOIRE ] Règlement d'Insomnia • Tout ce que vous devez savoir.
To all the stars • Vega EmptyMer 17 Avr - 18:35 par James Moriarty

» Serments d'Eurate [FOOTER]
To all the stars • Vega EmptyMer 17 Avr - 17:20 par John H. Watson

» Gentil bactériologiste cherche des amis || DISPONIBLE
To all the stars • Vega EmptyLun 15 Avr - 12:07 par Invité


To all the stars • Vega

# To all the stars • VegaLun 18 Mar - 15:13

VEGA  
Indépendants

VIème siècle
Il y a trois ans et demi.
Puériculteur
Moyennement riche
Projette des étoiles comme des bulles de coca
Jakurai Jinguji | Hypnosis Mic

 Coucou. J’aime les lasagnes et les chats, j’ai l’âge requis pour être ici et des fois je rp.

Histoire

La légende du Bouvier et de la Tisserande est plus connue de nos jours comme la Fête du Tabanata au Japon. En Chine, pays qui a vu naître cette légende; c’est un jour important dans la calendrier. En effet, c’est le septième jour du septième mois; lorsque les étoiles Vega et Altaïr sont alignées, autorisées à s’aimer, autorisées à se voir. De cet alignement, est né cette légende.

Á l’origine, la Tisserande était associée à la déesse des travaux féminins qui était également une étoile. L’on désignait ainsi les tâches associées aux femmes dont le tissu servait à payer les impôts alors que le Buffle, étoile jumelle de celle de la Tisserande, désignait l’homme qui labourait la Terre pour ainsi nourrir sa famille. Ainsi, les deux étoiles, les deux dieux, étaient jumeaux dès le commencement. Jumeaux sans l’être, à vrai dire; puisque ces deux étoiles sont à l’opposé chacune de la Voie Lactée; appelée “le Fleuve Céleste” en Chine. Mais elles n’étaient ne sont encore alignées qu’une seule fois par an, d’où naquit la légende des amoureux maudits.

La Légende du Bouvier et de la Tisserande est donc la réunion de deux légendes. Celle-ci, et celle de Dong Yong; racontant l’histoire d’un jeune homme devenu esclave pour réunir assez d’argent pour les funérailles de son défunt père. Il a rencontré une jeune femme, sublime par sa beauté et son esprit; qui a racheté sa liberté en donnant au Maître de Dong Yong trois cent rouleaux de soie qu’elle a tissé le plus rapidement possible. Elle lui avoue être une étoile, un être céleste, puis disparaît, mettant ainsi fin au conte.

La seconde histoire n’est pas si différente, dans les grandes lignes. Elle raconte bien la légende d’un amour impossible entre un mortel, le Buffle, et une immortelle, la Tisserande. Elle était la fille de l’Empereur Céleste, la plus belle et la plus travailleuse de cette fratrie de sept soeurs. Il n’y avait pas encore de séparation entre le ciel et la terre et un jour, après un lourd travail acharné, les soeurs décidèrent de descendre au plus bas pour aller se baigner dans une rivière. Passait à ce moment là un jeune orphelin, accompagné d’un Buffle, de sa belle-soeur et de son frère; qui vivaient non loin de là. Le jeune homme élevait des buffles pour faire vivre sa famille, dont l’un des animaux, fidèle compagnon depuis des années, était devenu un ami dont il comprenait les paroles, et dont le buffle comprenait celles du Bouvier.

Le Buffle, voulait aider le Bouvier, lui souffla à l’oreille de voler les vêtements de la plus jeune des étoiles, et d’aller se cacher à l’ombre d’un arbre. Ainsi, il verrait sa future femme venir chercher son dû et pourrait l’épouser. Il se mit donc à la tâche et lorsque les soeurs virent un homme près de la rivière, elles se rhabillèrent rapidement avant de s’enfuir dans le ciel. Seul resta Vega, honteuse et nue, incapable de s’en aller de l’eau. Altair lui propose de devenir sa femme en l’échange de ses vêtements, ce qu’elle accepta. Á partir de cet instant, ils furent inséparable; le Bouvier s’occupant de ses buffles et Vega tissant encore et encore.

Et puis les années passèrent, à mesure que leur amour grandissait de jours en jours. Ils eurent deux enfants, une fille et un fils qu’ils aimaient comme Vega aimait la Voie Lactée. Mais malheureusement, cette vie terrestre n’était pas naturelle pour elle, et son père, l’Empereur Céleste, finit par le découvrir. Il y envoya un génie pour récupérer sa fille qui n’eut d’autres choix que de retourner au Ciel, laissant ainsi ses enfants et son âme-soeur sur terre. Triste, elle pleura des jours et des jours, d’une douleur que nul ne pouvait apaiser. Le Bouvier, lui, n’accepta pas la situation. Il amena ses enfants dans un panier chacun; qui pleuraient l’absence de leur mère; pour tenter de stopper le convoi qui menait sa femme aux cieux. Alors qu’il fut sur le point de réussir, l’Impératrice Céleste, femme de l’Empereur, ne l’entendit pas de cette oreille. Elle leva la main, délia la Terre et le Ciel en deux entités bien distinctes pour empêcher les deux amoureux de se retrouver. Après tout, ils n’étaient pas du même monde et le mortel, et l’immortel, n’avaient pas le droit de s’aimer un jour de plus. La Voie Lactée, rivière d’étoiles, les sépara donc à jamais. Ils pouvaient s’y voir, l’un chacun de l’autre côté, s’apercevoir; mais jamais plus ils ne purent se parler, se toucher, s’aimer. Vega cessa de tisser, n’ayant plus que du chagrin à offrir. Le Bouvier fit le voeu d’être plus fort; il portait alors la peau de son ami buffle sur le dos, bien décidé à aller retrouver sa femme quoi qu’il lui en coûte. Il fut transformé en buffle, écoutant le dernier souhait de son ami.

Leur résistance honorable et la peine de Vega ému l’Empereur Céleste. Ainsi, pour apaiser les larmes de sa fille, il lui permit, une fois par an, d’aller retrouver son aimé et ses enfants. Chaque année, le septième jour du septième mois, des pies forment alors un pont vers le ciel pour permettre aux amants de s’aimer une seule journée.

Ce fut la Mère Céleste qui tira un trait sur cette histoire. Elle écouta le voeu du Bouvier, écouta la tristesse de Vega et décidé de transformer le jeune homme en étoile, ainsi que ses deux enfants. Chaque année, l’on peut donc voir dans la voûte céleste les deux amants se réunir, côté à côté, lorsque leurs constellation s’aligne. La légende raconte que, près d’eux, se trouvent deux étoiles qui brillent plus faiblement que celle de Vega et d’Altaîr; ce seraient leurs enfants, venus retrouver leur mère.

Sa résurrection est une chose qui ne s’est pas très bien passé. Projeté au sol comme une étoile tombé du ciel, il s’est retrouvé le nez dans la poussière dès son arrivée en plein dans le Centre Ville d’Insomnia. Sa première réaction a été de paniquer, cherchant désespérément qui pourrait lui indiquer ce qui lui arrivait. Bien heureusement pour lui, on l’a conduit à la Mairie dans laquelle il a pu en apprendre un peu plus sur ce monde et sur son fonctionnement, avant d’être officiellement enregistré comme un résident. Un résident pour l’éternité; car si le Destin avait été assez cruel pour lui arracher son aimé encore une fois et ses enfants cette fois; il avait également appris que l’immortalité n’était pas une option ici. Condamné donc à vivre éternellement avec ce vide en lui.

Pendant les premiers attentats, Vega s’était caché dans son appartement, refusant finalement de sortir la nuit des attaques; heureusement pour lui c’était un peu plus tard qu’il se retrouvait dans les rues, en général. Lors de cette étrange maladie qui avait décimé trop de monde, c’était cette fois la peur au ventre que Vega s’était rendu dans la zone de quarantaine, espérant de toutes ses forces que le nom d’Altaïr ne fasse pas parti des victimes. Bien heureusement ça ne fut pas le cas et il récupéra une fiole de sérum; projeter des étoiles en étant un peu trop heureux n’était pas franchement une chose qui l’amusait, et ça ne l’amuse toujours pas aujourd’hui.

Pendant la guerre, cette fois, il avait été prit de court et lui aussi obligé de fuir pour rester en vie. Quelque chose qui l’avait fortement marqué et dont il avait encore du mal à s’y faire aujourd’hui. Parce qu’il considérait cette vie comme un test avant de passer dans l’autre monde; une sorte de Purgatoire dont il allait forcément ressortir un jour ou l’autre. Cette  guerre l’avait néanmoins convaincu que ça n’était pas le cas; que tout n’était que le jeu de deux êtres haineux et enfantins. Et même si Vega aimait les enfants, il n’aimait certainement pas ce genre de jeux.

Á partir de là, il commença à fréquenter un peu plus l’association des anciennes femmes. Il avait prit conscience qu’il devait en apprendre un peu plus pour se débrouiller sous cette nouvelle apparence; commençant tout juste à s’y faire. Mais vivre la nuit avait ses inconvénients et jusque là, il n’avait réellement réussi qu’à assister à une seule réunion.
Caractère
Qualités
  • • Tendre
  • • Généreux
  • • N’hésite pas à prêter main forte
  • • Sérieux
  • • Entêté
  • • Lunaire
  • Défauts
  • • Mélancolique
  • • Apeuré
  • • A tendance à fuir
  • • Vit uniquement la nuit
  • • A la tête dans les nuages parfois
  • • Psychotique

  • Vega, c’est une étoile tout droit venu du ciel. Enroulé dans un manteau de petites lumières, il n’est pas rare de le croiser en pleine nuit; parce que c’est là qu’il vit, qu’il est éveillé. Normal, pour une étoile, de ne pas réussir à rester éveillé la journée. Ca n’est pas son état naturel, après tout. Ca n’est pas quelqu’un qui aime s’engager parce qu’il a trop peur des conséquences. Plutôt distant, il aura même tendance à se contenter d’un sourire avant de faire demi tour. Mais Vega, c’était surtout et avant tout, une mère. Il se sent protecteur, si triste d’avoir perdu ses enfants que l’Histoire n’a pas écrit qu’il travaille désormais à leur contact dans la crèche de la ville. Il sait que ça n’est pas une bonne chose pour lui et pourtant, il n’arrive pas à s’en empêcher. Généreux, il donne tout ce qu’il peut pour voir le sourire d’un enfant quitte à y perdre le sien; mais ça ne l’empêche pas de, parfois, s’accorder une petite pause. Des vacances et quelques jours loin du monde.

    Vega est particulier de part son pouvoir qui est à la hauteur de son inutilité. En effet, lorsqu’il ressent beaucoup trop de choses à la fois, quelques petits crépitements peuvent se faire entendre alors que des bouts de lumières viennent miroiter tout autour de lui. Si l’on était dans un cartoon, ce serait le petit nuage de pluie au-dessus du personnage triste. Lui par contre, il pleut des étoiles tout autour de lui, qui pétillent. Tout comme les étoiles au fond de ses yeux, ça n’a aucune chance d'atteindre qui que ce soit. Cependant rendez le triste, et vous aurez l’impression qu’il perd ses couleurs.

    De corps, il n’est pas si commun et il y a des chances que sa longue -très longue- chevelure violette vous interpelle au croisement d’une rue. Ses cheveux cascadent jusqu’à ses genoux mais ça n’est pas la chose que l’on peut le plus remarquer dans son apparence. Outre son corps plutôt fin et le fait qu’il plafonne autour du mètre quatre vingt quinze, c’est surtout ce petit détail qui pourrait attirer l’oeil des curieux. Tout au fond des iris de Vega, brillent des milliers d’étoiles. Une constellation par ci, une nébuleuse par ici, il semble avoir le ciel entier au travers de la pupille. Ca n’a aucune incidence sur sa vie de tous les jours si ça n’est qu’il voit parfaitement bien dans le noir; de part sa condition d’étoile.

    Dans ses pas, l’on peut parfois sentir une grâce qui n’est pas commune; il faut dire qu’en tant qu’ancienne femme, Vega a encore du mal à se faire à sa condition, même un peu plus de trois ans après sa résurrection. Il manque des formes à certains endroits et même s’il comprend le fonctionnement normal du corps masculin, c’est une chose à laquelle il n’est pas encore tout à fait habitué. Il faut dire que les mécaniques sont différentes; les besoins et les envies aussi. Pourtant, ça n’est pas justement quelqu’un d’envieux. La seule chose qu’il espère de tout son coeur, c’est avoir la chance d’être réuni avec son aimé. Parce qu’ils n’ont jamais pu que s’aimer une journée par an et il espère secrètement le croiser; un jour. Pourtant, il a peur de ce moment, peur de l’instant où il devra faire face à son Destin et partager la perte de ses enfants.

    C’est d’ailleurs une chose de laquelle il ne s’est jamais remis. Changer de corps, passe à la limite, mais depuis qu’il est revenu à la vie, Vega se sent terriblement vide. Un vie atroce qu’il ne cherche pas à combler le moins du monde par quoi que ce soit; il se laisse simplement porter par la mélancolie de ses sentiments. Parce que là où il y eut un jour un ventre bombé de deux vies, il n’y a plus aujourd’hui que le plat d’un torse d’homme. Passé de mère à ces formes si masculines est une des raisons pour lesquelles il n’arrive pas encore vraiment à faire cette transition; encore coincé à cet état de mère. C’est sans doute pour la raison il est prêt à aider quiconque demandera assistance. Néanmoins, à l’image d’une étoile, Vega est mobile. Jamais au même endroit deux fois desuite, il aime regarder le ciel et se surprend souvent à rêver de ce temps où il en faisait encore partie, où il attendait d’être aligné avec son étoile jumelle. Mais malgré tout, c’est quelqu’un de profondément rempli d’espoir, persuadé que si le Destin a été assez cruel avec lui pour lui retirer ses enfants qui ne reviendront jamais à la vie, peut-être son Altaïr fera-t-il parti de ce monde.

    Vega a surtout peur d’aimer, en réalité. Il a peur de se laisser aller à quiconque fera chavirer son coeur. Plutôt ironique pour quelqu’un qui s’occupe d’enfants de parents parfois célibataires ou de papa en recherche d’une famille à compléter. Cependant, il ne se laisse approcher par personne. Un café à l’occasion, d’accord -un breuvage affreux, soit dit en passant- mais rien qui ne dépasse jamais plus qu’une simple discussion amicale. Parce qu’au fond de lui, il est toujours dédié à Altaïr, son seul aimé, son seul amant; refusant par la courante l’idée même d’avoir une relation avec qui que ce soit. C’est quelque chose qu’il n’arrive même pas à concevoir et c’est ainsi qu’il se retrouve à repousser ses prétendants sans même vouloir vraiment le faire; fuir est devenu une sorte de seconde nature dont il n’arrive pas à se défaire.

    Pourtant, en poussant la porte de la crèche d’Insomnia, c’est un sourire tendre et maternel que l’on peut voir de Vega, en premier. Mais il ne faut pas se laisser berner par cette apparence; il ne sait pas gérer ses émotions, ou très peu. Il n’est pas humain, après tout; trop empli de choses qu’il ne comprend pas vraiment. Il pourrait alors s’en prendre à qui le perturbe, il pourrait frapper et hurler et pleurer; il pourrait griffer et faire mal par autre chose que les mots. Mais jamais, jamais, jamais il ne touchera à un enfant.
    Vega
    Guillemet ouvrantEt le Bouvier vit scintiller des étoiles sous ses paupièresGuillemet fermant
    To all the stars • Vega Ff2e743bfd3814958e680ceafe1c9cfe216ff927r1-1000-1000v2_128
    Citation : Sur ces paroles le buffle ferma les yeux et le Bouvier vit scintiller des étoiles sous ses paupières. Sans effort il prit les cornes du buffle et ne put s'empêcher de pleurer. Quand ses larmes roulèrent sur les poils noirs du buffle, celui-ci disparut et telle une comète traversa la nuit pour s'accrocher tout près de la lune.
    Emploi : Puériculteur.
    To all the stars • Vega Ff2e743bfd3814958e680ceafe1c9cfe216ff927r1-1000-1000v2_128
    DC : John H. Watson - Merzhin - Émile Zola
    Crédits : Jakurai Jinguji | Hypnosis Mic
    Invité
    T ki mdr
    Bon courage pour la fin de la fiche, j'ai hâte de voir ce perso inrp :doge: ❤
    Anonymous
    Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
    Uuh merci, j'fais de mon mieux pour la fiche et après je vais te voler un lien :huhu:
    Séparateur


    But it's all an adventure that comes with a breathtaking view walking the tightrope.

    Vega
    Guillemet ouvrantEt le Bouvier vit scintiller des étoiles sous ses paupièresGuillemet fermant
    To all the stars • Vega Ff2e743bfd3814958e680ceafe1c9cfe216ff927r1-1000-1000v2_128
    Citation : Sur ces paroles le buffle ferma les yeux et le Bouvier vit scintiller des étoiles sous ses paupières. Sans effort il prit les cornes du buffle et ne put s'empêcher de pleurer. Quand ses larmes roulèrent sur les poils noirs du buffle, celui-ci disparut et telle une comète traversa la nuit pour s'accrocher tout près de la lune.
    Emploi : Puériculteur.
    To all the stars • Vega Ff2e743bfd3814958e680ceafe1c9cfe216ff927r1-1000-1000v2_128
    DC : John H. Watson - Merzhin - Émile Zola
    Crédits : Jakurai Jinguji | Hypnosis Mic
    Invité

    bravo tu es validé !

    Bonsoir, tu es bonne, bisous. *s'envole* j'aime ta fiche et ses détails c'est du bon travail :sempai: TU CONNAIS LE CHEMIN JE TE MONTRE PAS :whut:

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier et d'où vient ton personnage' ♥️ !
    Oh et, si tu possèdes un DC/TC, viens le recenser par ici et pour finir (oui c'est long) pour ton pouvoir (si tu en as un) ~ !
    Anonymous
    Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
    Contenu sponsorisé
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers:  
    copyright & crédits
    © Copyright : Le thème graphique et codé d'Insomnia appartient à ses créateurs. Le code des sujets et messages a été fait par Cheshire d'Epicode. Un énorme et tout spécial merci à Atols pour avoir réglé de nombreux codes, et sans qui cette mise à jour aurait été un échec. Le code des MPS est celui d'Awful. La liste des membres a été faite par Linus. Le reste du code et du graphisme appatient au staff tout entier d'Insomnia, merci de ne pas y toucher (ou demandez-nous avant, des fois on mord pas, et parfois on arrache pas de jambes). Insomnia est le fruit d'heures et d'heures de travail, nous demandons donc un minimum de respect envers notre travail. Nous tenons également à remercier les membres qui aident lors des mises à jour. Pour voir le restant des crédits, c'est par ici ~
    marques pages récents
    les chapitres ouverts
    LIEUTENANT KIJÉ pousse toutes les portes de la ville pour en apprendre plus sur le monde qui l'entoure. Ouvrirez-vous la porte ?
    PANDORE est perdu dans les rues d'Insomnia qu'il découvre. Quelqu'un sera assez gentil pour lui servir de guide ?
    ALEXANDER FLEMMING est ouvert à toutes les discussions, surtout si ça concerne son chien ou son fils ! Des volontaires ?
    © COPYRIGHT : Tous droits réservés.