INSOMNIA
« J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse. »

Insomnia :

 :: PREMIER CHAPITRE DU LIVRE :: THE INTRODUCTION • PRÉSENTATIONS :: LES ŒUVRES PUBLIÉES
Georges Duroy ll Bel Ami



 

Georges Duroy ll Bel Ami


Georges Duroy
Création || Irae

1885
Arrivé il y a plusieurs mois
Acteur ( de séries TV ou acteur très secondaires dans des films )
Moyen
Hizashi Yamada | Boku no Hero Academia  

Manon 21ans. Surnom : Okami. Fais du Rps depuis quelques années ( même si je ne suis pas super douée ). Et rien de bien intéressant à dire !

Histoire
      Georges Duroy venait de rentrer chez lui, de retirer son long manteau et ses chaussures cirées, et s’était approché de son bar. Il se servit un verre de scotch et s’assit dans son fauteuil… Se lissant légèrement la moustache avant de boire son verre doucement, se remémorant le passé. Enfin... passé ou plutôt cette «  non-vie » guidée simplement par les choix personnels de son créateur à son égard. Se questionnant si dans le présent, où il était ici, être doté du libre-arbitre était si différent que cela.

    Bel-Ami…. Quel surnom étonnant et pourtant si juste. Surnom que lui avait donné la petite Laurine, fille de Mme De Marelle a l’époque.

    Il émit un léger sourire narquois en se souvenant de sa vie d’avant.

     Lui, Georges Duroy, qui était originaire de Canteleu près de Rouen. Un homme si pauvre, sans le sou, venant d’une famille modeste. Ses parents tenaient une guinguette, quant à lui, il avait échoué au baccalauréat. Se décidant alors à partir faire son service en Afrique, plus précisément en Algérie. Mais au bout de plusieurs années de service, il rentra ensuite en France, se rendant à Paris dans l’idée de faire fortune.

    Il avait réussi à trouver, au départ, un travail dans les chemins de fers. Cela ne lui rapportait pas gros, mais il survivait. Bien évidemment il rêvait de plus. De mieux. Être employé de bureau dans les chemins de fer du Nord n’était clairement pas la situation rêvée, à  seulement quinze cents francs par an.
Il n’avait que peu de sous, et de plus il était très dépensier. Il réussissait à s’en sortir tout de même. Mais il ne pouvait s’empêcher d’aller boire des brocs de bière de temps à autres, quitte même à sacrifier un repas pour cela.

    C’est d’ailleurs grâce à cette envie de boire un broc en soirée, qu’il rencontra un ancien ami de régiment à lui : Charles Forestier. Celui-ci avait réussi à évoluer et était d’ailleurs devenu rédacteur au journal «  La vie Française ».
    Ceux-ci passèrent une soirée aux Folies-Bergères à s’amuser et parler du passé comme de leur situations actuelles. C’est d’ailleurs Forestier lui-même qui lui avait dit qu’il avait du talent auprès des femmes et qu’il devait en profiter. Suite à cela, il l'invita à une soirée mondaine chez lui. Duroy s'y fit remarquer par ses récits sur la vie en Algérie. Et c’est là qu’il rencontra une de ses futures amantes : Madame de Marelle. Mais également que Forestier lui donna l’opportunité de travailler à «  La Vie Française »


    En pensant à cela Duroy ne put s’empêcher de boire son whisky avec un air plus que satisfait. Si seulement à l’époque Forestier avait su ce qu’il aurait fait pour arriver le plus haut possible, jamais il ne l’aurais aidé.

    Forestier, cet ‘ami’ avec qui il était en Afrique, qui lui ouvrit les portes d’un métier tel que journaliste, inaccessible pour quelqu’un comme lui… Et Duroy, qui à la fin, a peine Forestier succombant à sa maladie, commença à charmer sa veuve, le corps de Forestier dans la chambre d’à coté, a peine refroidi… Il détestait comment Forestier se comportait avec lui, et désirait le faire cocu depuis déjà un certain temps, c'était une revanche mais également un progrès.

   L’ascension sociale de Georges Du Roy était clairement immorale, se servant de son charme pour réussir dans la vie, usant des femmes autour de lui pour assouvir sa soif de réussite... ayant-même de nombreuses maîtresses, allant de Madame Forestier, à Madame Walter, en passant par Madame de Marelle. Lui permettant de monter rapidement les échelons au journal. Il devient reporter, puis chef des échos, et enfin chef de la rédaction politique.

    Car en effet, après la mort de son ami Forestier, il épouse sans scrupules, sa femme Madeleine par la suite, alors qu’il fréquentait au même moment Madame de Marelle. Il change à ce moment là son nom Duroy pour  Du Roy du Cantel, il n’aimait pas sa femme, elle était pour elle un associée, dont le mariage lui fit hériter de la fortune de Forestier, et également de son poste au journal. L’aide de Madeleine pour ses écrits le faisant devenir célèbre  dans le milieu journalistique.
     Suite à cela, il divorce de Madeleine, en réussissant à la piéger et lui avoir pris une grande partie de son argent. Il prends de plus en plus d’assurance et finit même par séduire Madame Walter, la femme de son Patron de l’époque, le Directeur du journal. Il fut très entreprenant et força beaucoup les choses, bien que celle-ci tomba dans ses bras. Cependant, Duroy se lassa très vite d'elle...

    Il se rappelait de cette relation et il émit une grimace de dégoût en reposant son verre sur la table. Il décroisa les jambes doucement et ferma les yeux… Il avait du la supporter, supporter son amour niais et plus qu’exécrable…  Plusieurs fois il avait eu envie de l’injurier ou de la frapper, mais il se retenait pour garder ses avantages

    Mais il finit par la surprendre en flagrant délit d'adultère avec le ministre des Affaires Étrangères, Laroche-Matthieu. Un constat d’adultère fut fait grâce à la police sur les lieux et il put donc divorcer de Madame Walter. Et grâce à cela, il réussi à avoir par la suite la fille cadette de Madame Walter : Suzanne Walter.
    Celle-ci aimait déjà énormément Bel-Ami, et Suzanne fugua ensuite de chez ses parents, pendant que Duroy leur écrivit qu'elle ne reviendrait que s'ils acceptaient leur union.

    Elle était sa plus belle réussite. Elle était la fille d’un richissime et influent homme d’affaire, et ce mariage l’avait propulsé en haut de la société parisienne.


    Comme quoi, être un homme ambitieux, séducteur et plus qu’immoral, pouvait permettre d’atteindre le sommet de la pyramide sociale


    Duroy, qui avait reprit son verre entre-temps, termina son verre cul-sec et se releva, allant devant le miroir qu’il avait chez lui. Observant son physique plus qu’avantageux. Une nouvelle vie s’offrait à lui, il allait la saisir.

La seule chose qui gênait Bel-Ami dans son monde… était certainement le manque de femmes… Mais ce n’est certainement pas cela qui allait l’arrêter. Son charme tapageur faisait tout aussi bien effet sur les hommes… c’est d’ailleurs comme ça qu’il avait réussi à grimper dans la société en quelques mois.

     D’abord perdu en arrivant ici… il fit rapidement des petits boulots…. Il vit que la télé et le cinéma était quelque chose d’incroyable ici… où les acteurs étaient des stars. Et il se jura de le devenir également. Il commença alors par être un stagiaire amenant les cafés à des acteurs de seconde-main… fit du charme à certaines têtes hauts placées de la direction artistique et réussi ainsi à avoir deux trois petits rôles dans des séries diffusés à heures de grande écoute. Et il comptait bien continuer ainsi, s’il devait coucher avec des hommes pour réussir et bien Soit.

      Il n’avait aucun scrupule et aucune morale, les bêtises entre Elohim et Devil ne le concernaient que peu… mais du si peu qu’il en savait, il soutenait Devil. Qui avait renversé le pouvoir pour prendre la place de l’ancien maire. Pour Duroy, cet homme avait réussi a s’élever dans la société, à prendre la place qui lui était dûe…
     Et puis surtout, soutenir le maire et aller dans son sens était clairement quelque chose qui pourrait l’avantager...

      Il détacha alors ses cheveux et alla observer la fenêtre, observant le monde autour de lui. Savoir s’adapter, était la chose la plus importante ici…
Caractère
Qualités
  • •Ambitieux
  • •Elégant
  • •Intelligent
  • •Séducteur
  • •Determiné
  • •Charmant
  • Défauts
  • •Profiteur
  • •Envieux
  • •Arriviste
  • •Immoral
  • •Violent
  • •Manipulateur
  •     Georges Duroy ne tire pas son surnom « Bel-Ami » de nulle part. Il est un très bel homme. Et cela plus du point de vue physique que du point de vue moral, cela va sans dire. Depuis sa renaissance, il n’a pas vraiment changé du point de vue physique. Il est toujours un jeune homme blond au charisme sûr. Toujours une moustache, qui lui donne un certain cachet et un style incontestable. La seule chose qui l’avait troublé en se voyant la première fois, était qu’il n’avait plus des cheveux frisés comme auparavant, mais ceux-ci étaient bien lisses et longs. À dire vrai, cela ne lui avait pas déplu, et il les avait, sûr le moment, simplement attachés avec un catogan en tissu. Bien qu’après il ai appris moultes coiffures, de la plus simple à la plus compliquée.

        Tout le monde se retournait vers lui en le voyant, lui qui s’amusait souvent à friser sa moustache entre ses doigts et à observer les gens avec son regard de joli garçon.
    Bien que l’époque actuelle ne soit plus la même que celle qu’il connut, il y a des comportements ou manières d’être qu’il ne peut s’empêcher d’avoir. Comme ses poses d’ancien sous-officier et certains gestes militaires qu’il avait.

        Mais Duroy a un air défiant, observant chaque personne dans la rue, torse bombé et sourire aux lèvres. Ayant une élégance tapageuse qui pouvait faire grincer des dents certaines personnes.
    Il se permettait de porter des tenues improbables, de la plus classe et discrète, à certains costumes avec du doré ou autres accessoires tapageurs. Duroy avait de l’argent et voulait le montrer. Cet homme avait dans ce monde également, réussi à monter les échelles de la société une à une, jusqu’à être devenu un acteur actuellement. Et il adorait justement se faire reconnaître dans la rue, ce qui lui faisait avoir un grand sourire heureux d’être ainsi quelqu’un d’important.

        Le charme de Bel-Ami lui est donc grandement utile dans cette société où l’apparence physique et l’élégance sont d’une extrême importance. Il est certainement très superficiel, et quelque peu pompeux. Cherchant à augmenter sa richesse dans une quête perpétuelle de reconnaissance sociale et de confort.
    Duroy est un homme qui d’apparence, paraît très honnête et aimable, qui fera tout pour aller dans le sens d’autrui. Mais qui fera toujours ça dans une intention égoïste. Allant même jusqu’à profiter donc de ses rapports ( ‘’amoureux’’ ou non ) avec autrui pour accroître son pouvoir, sa richesse ou sa position sociale.

        Il n’est qu’un homme dont on dirait que tout lui sourit, que chaque événement de sa vie est un heureux hasard qui lui a permit d’accéder à plus. Et il en profite avec une joie certaine. Mais il ne profite pas que de ces talents. Il profite également d’autrui. Dans son ancienne vie, il avait abusé de la gentillesse, de la douceur et de l’amour de nombreuses femmes. Il était certes quelqu’un de très porté sur les relations intimes, mais qui en plus agissait comme un oiseau de proie, un épervier sur les personnes, afin de les attraper et ensuite de les utiliser jusqu’à ce que leur présence ne lui soit plus d’aucune utilité. Il peut également s’avérer très violent lorsque quelque chose lui déplaît, ayant déjà frappé par le passé une compagne qu’il avait eu. Mais cet aspect-là, les gens ne le remarquent pas, car il ne le laisse jamais apparaître au grand jour.
    Georges Duroy
    Guillemet ouvrantSeducteur arrivisteGuillemet fermant
    *
    Citation : Les paroles d'amour, qui sont toujours les mêmes, prennent le goût des lèvres dont elles sortent.
    Emploi : Acteur
    DC : *
    Crédits : *
    UN ACTEUR IIIIIIIIIIIIIIIIH :whut: !!
    Bon on s'est déjà largement croisé mais bienvenue officiellement par ici et courage pour la fin de ta fiche qui est déjà bien avancée :huhu: !

    Tu sais où trouver le staff si jamais tu as des questions ou des soucis sur ta fiche, courage :whut:

    :kiss:
    Séparateur


    Émile Zola
    Guillemet ouvrantJE NE MANGE PAS DE GRAÎNES !Guillemet fermant
    Citation : I have but one passion: to enlighten those who have been kept in the dark, in the name of humanity which has suffered so much and is entitled to happiness. My fiery protest is simply the cry of my very soul.
    Emploi : Botaniste.
    DC : John H. Watson - Barbe Bleue - Le Petit Prince
    Crédits : Victor Nikiforov - Yuri!!! On Ice
    Coucou bel homme :cate:

    Re-bienvenue, et bon courage pour ta fiche :huhu:
    Séparateur


    Sergueï Prokofiev
    Guillemet ouvrantTrop bon, trop conGuillemet fermant
    Citation : Le mérite principal de ma vie (ou, si vous préférez, son principal inconvénient) a toujours été la recherche de l'originalité de ma propre langue musicale. J'ai horreur de l'imitation et j'ai horreur des choses déjà connues
    Emploi : Masseur kinésithérapeute
    DC : Lilith
    Crédits : Aizawa Shouta - Boku no Hero Academia


    Bienvenue :huhu:
    Carrie
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : Burn them all.
    Emploi : Croque-mort
    DC : /
    Crédits : OC - Kyrie0201
    *Touche l'avatar* HIZASHIIIIIIIIIIIIIIIII.

    Bienvenuuue officiellement ! Bon courage pour ta validation. /o/
    Gavroche
    Guillemet ouvrantStreet boyGuillemet fermant
    Citation : L'oiseau médit dans les charmilles Et prétend qu'hier Atala Avec un Russe s'en alla. Où vont les belles filles, Lon la. Mon ami Pierrot, tu babilles, Parce que l'autre jour Mila Cogna sa vitre, et m'appela.
    Emploi : Sans emploi fixe / Magicien de rue
    DC : Sherlock
    Crédits : Hawks – My Hero Academia

    bravo tu es validé !

    BIENVENUE ! Une très jolie fiche, bien écrite et florissante de petit détails, dieu sait que j'aime les détails ! Non vraiment c'est beau c'est propre, je n'ai rien à redire, si ce n'est que j'aurais aimé plus...TOUJOURS PLUS ! Mais je suppose que la vie d'un coureur de jupon se résume à son titre ! En tous les cas je suis ravi de t'accueillir sur Insomnia -et chez Irae hinhin tu as bien compris comment ça fonctionne ça fait plaisir- Quoiqu'il en soit -j'ai arrêté KH pour te valider soit honoré- je te souhaite la bienvenue une nouvelle fois et amuse toi bien sur Insomnia !

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier et d'où vient ton personnage' ♥️ !
    Oh et, si tu possèdes un DC/TC, viens le recenser par ici et pour finir (oui c'est long) pour ton pouvoir (si tu en as un) ~ !
    Séparateur







    Le Chat Noir
    Guillemet ouvrantThe cursed oneGuillemet fermant
    Citation : Dieu a créé le chat pour permettre à l'homme de caresser une panthère
    Emploi : SDF
    DC : Mozart/Devil/Doyle
    Crédits : Kenma - Haikyuu
    Contenu sponsorisé
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers:  
    copyright & crédits
    © Copyright : Le thème graphique et codé d'Insomnia appartient à ses créateurs. Le code des sujets et messages a été fait par Cheshire d'Epicode. Un énorme et tout spécial merci à Atols pour avoir réglé de nombreux codes, et sans qui cette mise à jour aurait été un échec. Le code des MPS est celui d'Awful. La liste des membres a été faite par Linus. Le reste du code et du graphisme appatient au staff tout entier d'Insomnia, merci de ne pas y toucher (ou demandez-nous avant, des fois on mord pas, et parfois on arrache pas de jambes). Insomnia est le fruit d'heures et d'heures de travail, nous demandons donc un minimum de respect envers notre travail. Nous tenons également à remercier les membres qui aident lors des mises à jour. Pour voir le restant des crédits, c'est par ici ~
    marques pages récents
    les chapitres ouverts
    NÍDHÖGG (qui n'est pas un serpent) souhaite visiblement apprendre à chanter "trois petits chats" autour d'un lac. Des volontaires ?
    NYARLATHOTEP cherche des amis à se faire pour pouvoir comprendre la ville et essayer de se faire une petite place, venez le voir !
    SHERLOCK HOLMES/GAVROCHE ont tout deux envie de se faire de nouvelles connaissance; serez-vous la victime ou l'ami ?
    © COPYRIGHT : Tous droits réservés.