INSOMNIA
« J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse. »

Insomnia :

 :: PREMIER CHAPITRE DU LIVRE :: THE INTRODUCTION • PRÉSENTATIONS :: LES ŒUVRES PUBLIÉES
C a r r i e ϟ



 
Derniers sujets
» Fire Emblem Reversion [TOP]
Aujourd'hui à 15:57 par Élohim

» Soyons amis ~ ♥ ?
Aujourd'hui à 15:53 par Sherlock Holmes

» Entre Nous Pub [TOP]
Ven 14 Déc - 23:57 par Élohim

» Institut Espoir [FOOTER]
Jeu 13 Déc - 18:07 par John H. Watson

» Survival Instinct [FOOTER]
Mar 11 Déc - 19:48 par Élohim

» Demande de RP, tout simplement [OUVERT]
Mar 11 Déc - 10:47 par Sherlock Holmes

» Pub RPG Design [FOOTER]
Sam 8 Déc - 20:40 par Élohim

» Bottin des pouvoirs
Sam 8 Déc - 18:32 par Gavroche

» Bottin des auteurs et oeuvres prises
Sam 8 Déc - 18:32 par Gavroche

» BOTTIN DES MÉTIERS
Sam 8 Déc - 18:30 par Gavroche


C a r r i e ϟ

# C a r r i e ϟ Lun 17 Sep - 19:30

C A R R I E
Irae

1974
Il y a 9 ans
Croque-mort
Moyen
OC - Kyrie0201

Alors sachez que je vous stalke depuis votre réouverture (y a peut-être pas que mon perso qui est un peu psychopathe sur les bords…) et donc ça fait très longtemps que j’hésite à vous rejoindre. Je me lance enfin ! Oulalalah j’ai peur, je stresse, j’ai envie de faire pipi dans ma culotte…
Bref.
Ca fait bien longtemps que je n’ai pas fait une fiche de ce genre donc j’espère pouvoir m’en sortir.
Ah et au fait, j’ai oublié de vous dire : vous êtes beaux, très très beaux. Je suis toujours admirative devant vos MAJ. (et les membres sont beaucoup trop beaux aussi)

Histoire
La prière.
Il fait sombre, l’air est moite et l’odeur de renfermé pique les narines de Carrie. Mais elle doit rester ici, les genoux à terre, seule, dans ce placard lugubre. A l’extérieur, sa mère surveille. Elle ne la laissera pas sortir tant qu’elle n’aura pas prié suffisamment fort pour que Dieu l’expie de tous ses pêchés.
Ses jambes sont engourdies mais elle ne peut guère bouger pour se détendre. Sa peau frotte contre le sol dur et froid, elle ne pense même plus à ses prières bien que ses mains soient restées vainement jointes. Elle veut tout simplement sortir, revoir la lumière du jour et s’enfermer dans sa chambre, y trouver un refuge. Mais elle craint tant les réactions de sa génitrice si elle demande l’autorisation de s’éclipser. Tentera-t-elle à nouveau de la tuer ?

L’humiliation.
Carrie ne compte plus les moqueries et le insultes qu’on lui lance depuis tant d’années au visage. Elle s’est même convaincu qu’elle les méritait. Qui voudrait être ami avec une fille aussi laide qu’elle ? Mais pour une fois, le reflet que lui renvoie le miroir ce soir-là lui plaît. Sa robe de bal met en valeur ses formes rondouillettes et elle s’est offerte le luxe de mettre un peu de blush sur ses joues blanchardes et boutonneuses. Evidemment, cela ne plait pas à sa mère qui souhaite l’empêcher de se rendre à cet évènement satanique. Sans remord, Carrie use de son pouvoir de télékinésie pour l’enfermer dans ce placard maudit et se rendre ainsi au bal au bras du beau Tommy.
Et arrivé là-bas, on lui sourit, on la complimente. Serait-ce la fin de toutes ces années de torture ? Le rêve se réalise lorsqu’elle est élue reine du bal. Fièrement, elle s’avance sur l’estrade.
Mais tout bascule.
Tout s’effondre.
Et la colère la submerge tandis que du sang de cochon dégouline de ses épaules.
Et elle se venge.
De cette mauvaise blague nait une folie destructrice.
Tout se déchaine autour d’elle. Inondation, incendie, accident de voitures. Elle fait payer à tous ceux qui ont osé se moquer d’elle. Et les cadavres se succèdent sur son passage.
La ville est à feu et à sang. Mais il y a encore une personne qui doit payer.
Sa mère.

La vérité.
C’est comme si elle l’attendait, comme si elle avait su qu’elle viendrait. Reste-t-il encore de l’espoir ? A-t-elle seulement une once d’amour pour sa propre fille ? Carrie voudrait seulement entendre ces quelques mots, ce simple « je t’aime ». Est-ce trop demander ?
Mais ses prières seront vaines.
Et la triste vérité s’abat sur l’âme fragile de Carrie. Son père n’est pas l’homme qu’elle pensait être. Sa naissance n’est pas celle qu’elle pensait être. Elle n’est pas le fruit de l’amour. Mais le fruit de la violence et de la haine, d’un corps souillé par un autre. D’un viol d’un mari sur sa femme.
Tout explose chez Carrie. Plus rien n’a de sens. Et elle veut faire taire cette femme qui l’a tant fait souffrir. Cette femme qui se jette sur elle pour la poignarder. Encore du sang qui s’écoule de son épaule. Et ce n’est plus sa mère face à elle, juste une vulgaire hystérique aveuglée par Dieu. Alors à elle aussi, Carrie lui retire la vie.

La seconde chance.
Carrie est morte. Elle a succombé à sa blessure.
Carrie est vivant. Il est devenu un homme.
Dans cette ville improbable, dans ce monde inconnu, Carrie existe. D’adolescente repoussante, il est devenu un charmant jeune homme.
La folie sommeille toujours en lui, tapis dans l’ombre, mais il a saisi cette nouvelle vie qu’on lui a offert, sans qu’il comprenne pourquoi. Il se rappelle de tout et n’oubliera jamais. Il apprend seulement à vivre avec.
Carrie-la-victime n’est plus.
Il s’est à présent affirmer au point d’avoir rejoint avec ferveur les partisans de Devil dès les premières heures. A ses yeux, il vaut bien plus que ce Maire qui n’est qu’un vulgaire parasite et qui n’a fait que lancer de la poudre aux yeux des habitants. Et avec Devil, Carrie se sent moins seul, il a moins honte d’assumer ses pulsions étranges qui ressurgissent parfois… Comme l’envie irrésistible de faire tout bruler autour de lui. Ce sont probablement ses envies lugubres qui l’ont poussé à devenir croque-mort. Face à la mort, il apprend à mieux apprécier la vie. Et ainsi, il est convaincu que personne n’échappe au funeste destin qu’il mérite.
Caractère
Qualités
  • • Méticuleux
  • • Sociable
  • • Franc
  • • Soigné
  • • A l'écoute
  • Défauts
  • • Rancunier
  • • Esprit vengeur
  • • Intolérant
  • • Séducteur
  • • Impulsif

  • La psychologie de Carrie est le fruit d'une multitude de circonstances et d'événements qui ont forgé chez lui une personnalité complexe et parfois effrayante. L'éducation de sa mère couplée à la maltraitance de cette dernière, le harcèlement scolaire dont il a été victime, la vengeance qu'il a poursuivi, sa mort... puis cette réincarnation. Un sexe masculin. Le sexe fort.

    Carrie a tout de suite adoré son nouveau physique masculin. De vilain petit canard, elle était devenue un grand et bel homme. Tout du moins, de son point de vue, c'est ce qu'il est devenu.

    Quand il regarde dans son miroir, il ne voit plus cette adolescente boutonneuse dont tout le monde se moquait. Du haut de ses 1m85, Carrie a rapidement pris soin d'entretenir son physique. Traumatisé par la fille ingrate qu'il était, il met aujourd'hui un point d'honneur à faire attention à lui. Les apparences pour certains ne sont pas importantes, pour lui, elles sont vitales. On vous dit que la beauté est intérieure ? Il n'y croit pas une seconde. Sa chevelure blonde et ses yeux marrons sont les seules stigmates qui lui restent de sa précédente enveloppe corporelle, si tenté que l'on puisse parler ainsi puisqu'il n'était que des mots couchés sur papier.

    Il s'est donc rapidement plu dans le sexe masculin. Facilement, il s'est adapté à cette musculature plus saillante, à ces mains plus fermes, à cette force plus prononcée. Et Carrie s'est rapidement affirmé dans un style qu'il ne saurait qualifier lui-même. Rien n'est vraiment laissé au hasard mais il aime donner l'impression que si. Des cheveux en bataille, une chemise à moitié ouverte, une peau légèrement halée, une position avachie mais la tête toujours haute, Carrie s’affirme sans en faire trop.

    De son ancienne vie toutefois, il regrette son pouvoir de télékinésie. Bien moins facile de se venger des affronts qu'on lui fait quand on ne peut plus bouger tout ce qu'on veut autour de soi... Il espère secrètement un jour pouvoir retrouver ce don tant regretté. Car Carrie est et restera rancunier. Extrêmement rancunier. Bien entendu, il se plaît dans ce nouveau monde. En comparaison avec ce qu'il a vécu dans l’œuvre de Stephen King, il se sent désormais plus chanceux. Mais ce n'est pas pour autant qu'il a oublié... Bien au contraire.

    Il garde toujours un goût amer de ce qu'on lui a fait subir. Les brimades, les insultes, le jugement dont il a été victime lui sont toujours en travers de la gorge. Et à présent, il ne supporte plus le moindre manque de respect à son égard. Quand cela arrive, il se met dans une colère noire. Et maintenant qu'il est un homme, il n'a pas peur d'utiliser ses poings, à défaut de pouvoir tout faire bouger autour de lui. Ce qui lui a déjà valu quelques bonnes bagarres... ainsi que plusieurs envies de meurtres passagères.

    Mais il lui arrive aussi d'être bien plus malin que ça. Et plutôt que d'user de force physique, il préfère jouer sur les sentiments humains. Facilement moqueur, il peut se montrer aussi carrément odieux et mesquin. Face à des opinions qu'il n'approuve pas, des choix qu'il trouve insensés, ou des personnes qu'il ne supporte pas, il n'hésite pas à se montrer désagréable. Et le sourire qui s'affiche sur ses lèvres dans ces occasions a presque quelque chose de...diabolique.

    Il lui arrive toutefois de dire ce qu'il pense de manière bien plus civilisée. Sa franchise et son art de manier la parole lui permet parfois de gagner le respect de ses interlocuteurs. Parfois même de les séduire... Car Carrie a rapidement profité de ce physique bien plus avantageux pour obtenir ce qu'il voulait. Quitte à briser quelques illusions au passage. Ce n'était que le juste retour des choses.

    En plus de savoir mener une conversation, Carrie sait aussi se montrer particulièrement à l’écoute. Il est sensible au mal-être des autres, rien d’étonnant après ce qu’il a lui-même vécu. Parfois, il sent d’ailleurs que toute cette vie est bien fragile et que la confiance en lui qu’il s’est construite peut s’écrouler à tout moment.

    Enfin, on ne pourrait parler de Carrie sans évoquer son rapport à la religion qu'il exècre par-dessus tout. Selon lui, c'est de là que sont venus tous ses problèmes. Sa mère était une fanatique qui ne voyait que par Dieu. Et à cause de ce Dieu, elle a même voulu le tuer. Tuer son propre enfant. Désormais, la religion n'est synonyme que de haine et de violence. Tandis que la notion de famille lui paraît bien vague et sans réelle importance...


    avatar
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : Burn them all.
    Emploi : Croque-mort
    DC : /
    Crédits : OC - Kyrie0201
    # Re: C a r r i e ϟ Lun 17 Sep - 19:33
    STEPHEN KIIIIIIIIIIING :plz: :plz: :plz: :plz:
    Welcome officiellement ici bichon tout doux ! T'as déjà une fiche à moitié faite et un avatar qui est tellement... TELLEMENT ... :plz: !

    Bon courage pour la fin de ta fiche et n'hésites pas si tu as des questions !
    Contente que le forum te plaise en tout cas éwè

    :kiss:
    Séparateur


    avatar
    Guillemet ouvrantCan break all your bones while naming themGuillemet fermant
    Citation : So silent and furtive were his movements, like those of a trained bloodhound picking out a scent, that I could not but think what a terrible criminal he would have made had he turned his energy and sagacity against the law instead of exerting them in its defence.
    Emploi : Médecin.
    DC : Barbe Bleue ♚ Le Petit Prince ♚ Émile Zola
    Crédits : Akari Dezart - Karneval.
    # Re: C a r r i e ϟ Mar 18 Sep - 11:57
    Merci à toi ♥️

    J'espère que je serais à la hauteur du King :maiswtf:
    avatar
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : Burn them all.
    Emploi : Croque-mort
    DC : /
    Crédits : OC - Kyrie0201
    # Re: C a r r i e ϟ Mar 18 Sep - 12:56

    bravo tu es validé !

    Une histoire courte mais bien écrite et bien renseignée, en quelques mots on, saisit l'horreur de sa situation, de ses problèmes, ça manque de détail le principale y est. Une jeune fille moquée et humiliée qui décide de se venger en tuant tout le monde, c'est un peu le fantasme de tout ceux qui ont été à sa place ! Elle garde la tête sur les épaules mais désormais elle peut laisser libre court à ses désirs de destruction et ça c'est beau, on dit merci Devil d'être si fabuleux hoho ! Une bonne fiche et je n'ai rien à redire, aussi je te valide fièrement, bienvenu parmi nous et amuse toi bien sur Insomnia !

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier et d'où vient ton personnage' ♥️ !
    Oh et, si tu possèdes un DC/TC, viens le recenser par ici et pour finir (oui c'est long) pour ton pouvoir (si tu en as un) ~ !
    Séparateur



    --


    Merci à Echo pour le cadeau !:
     
    avatar
    Guillemet ouvrantThe Knight The PatriotGuillemet fermant
    Citation : End? No, the journey doesn't end here. Death is just another path, one that we all must take. The grey rain-curtain of this world rolls back, and all turns to silver glass
    Emploi : Médecin légiste
    DC : Mozart/ Le Chat Noir
    Crédits : Ookurikara , Tôken Ranbu
    Contenu sponsorisé
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers:  
    copyright & crédits
    © Copyright : Le thème graphique et codé d'Insomnia appartient à ses créateurs. Le code des sujets et messages a été fait par Cheshire d'Epicode. Un énorme et tout spécial merci à Atols pour avoir réglé de nombreux codes, et sans qui cette mise à jour aurait été un échec. Le code des MPS est celui d'Awful. La liste des membres a été faite par Linus. Le reste du code et du graphisme appatient au staff tout entier d'Insomnia, merci de ne pas y toucher (ou demandez-nous avant, des fois on mord pas, et parfois on arrache pas de jambes). Insomnia est le fruit d'heures et d'heures de travail, nous demandons donc un minimum de respect envers notre travail. Nous tenons également à remercier les membres qui aident lors des mises à jour. Pour voir le restant des crédits, c'est par ici ~
    marques pages récents
    les chapitres ouverts
    CLAUDE FROLLO découvre la ville en arrivant, et ça n'est pas rose. Qui saura le guider dans ce nouveau monde ?
    YÛICHI est riche, beau et célèbre. Qu'attendez-vous pour aller à sa rencontre ? Il n'attend que vous !
    LE KRAKEN est un jeune poulpe fraîchement débarqué sur les étalages en recherche de compagnon ~
    © COPYRIGHT : Tous droits réservés.