Ins
mnia

La vie est un mystère qu'il

faut vivre

et non un problème à résoudre

RSS
RSS



 

Le Sphinx a des questions !


LE SPHINX
Ordre

-2 500 av. J.C.
Arrivé il y a 9 ans
Archiviste & Bibliothécaire
Moyen
Possède une queue de lion ~ Peut récupérer ses crocs et ses griffes en cas de colère mais cela est douloureux ~ Parfois capable de forcer les gens à répondre à ses questions.
Fitz by risoria

 Enchanté, je suis Fitz, 22 ans, toutes mes dents et un humour navrant !

Histoire
▶️ Autrefois... autrefois, sur le Monde, régnaient les Anciens Dieux et les Mythes. Autrefois, les Êtres Terrestres se soumettaient au Êtres de Feux et aux Célestes. Autrefois, foulaient, dans l'Esprit des Hommes, des Créatures de rêve, à mi-chemin entre l'Être et le Paraître, entre le Totem et le Tabou... entre l'Homme et l'Animal. Ainsi fut le Sphinx. Ainsi fus-je.

Les Hommes m'ont-ils déjà décrit lionceau ? Je n'en suis pas certain. Pourtant, il me semble me rappeler d'une mère qui me léchait le front, affectueusement, me donnant un nom dont je ne me souvient pas. Il me semble avoir connu la chaleur de mes frères et sœurs, mais aussi leur méfiance devant les ailes d'aigle sortant de mon dos et ma gueule dépourvue de moustaches. Des jeux de félins, futurs prédateurs, le ronronnement d'une horde autour de nous. Tout cela est si lointain. S'agit-il d'un rêve, d'un fantasme rassurant que j'ai créé moi-même pour échapper à la solitude de mon existence ? Moi qui suis gardien de Mémoire, je n'en sais plus rien, la mienne s'écoule dans les Sables du Temps et disparaît dans un autre versant.

Je me souviens de ma première demeure. L’Égypte. Je me souviens du sable, essentiellement. Autour de moi, les Hommes me semblaient loin, petits, déformés. Sans doute était-ce ainsi qu'ils se voyaient eux-mêmes face à moi, le Gardien de Pierre, Gardien de leurs Morts et de leurs Textes, avatar de l'un de leurs dieux. Le Soleil Couchant, Atoum, voilà l'un des rares noms que l'on m'a donné. Je fus aussi Roi, par Symbole et par Éternité. Leurs pharaons m'offrirent leurs traits, leurs visages et leurs puissances. Au-dessus du Nil et des Pyramides, je veillais immobile. Patient et satisfait, paraissant et paressant sous l'astre solaire, ma vie s'écoula dans un nuage ensablé.

Puis, d'autres Hommes m'emmenèrent dans leurs Pensées. La Grèce. La Mer et les Oliviers. Cette fois, je devins femme. Pour moi, au visage déjà si changeant, cette transformation ne fut qu'amusement. Ces Hommes étaient si sensibles aux charmes d'une gorge pleine. Ils m'imaginèrent fille d'Infamies et de Calamités. Peut-être est-ce la vérité... Ma mère fut-elle une monstruosité thérianthrope et mon père, un chien bicéphale ? Qui sait. Mais, ainsi, je fus Reine, Pirate, Monstre. Et ce fut dans ces années-là que me prit le goût des Énigmes.

La plus célèbre de mes Histoires, chacun la connaît. Chacun l'a racontée, en a fantasmé les versions. Mais les grandes lignes restent les mêmes... Moi faisais régner sur les terres de Thèbes, créature mangeuse d'hommes, femme fatale en tous sens du terme, moi, lionne se délectant de la bêtise des mortels, inébranlable sur mon Autel. Vint alors un homme. Il avait déjà tué son propre père et s'apprêtait à rejoindre dans son lit sa propre mère. Qui de nous deux était le Monstre ? Les Lions dévorent les Hommes imprudents, que faisais-je sinon répondre à la Nature avec Délice ? Lui, devint le Symbole du plus grand Tabou de l'Humanité. Œdipe.

Ah... On a bien brodé sur cette brève rencontre. Celle qui me grava à jamais dans l'esprit des Hommes. On dit qu'il me vainquit ? La Vérité fut-elle plus complexe ? Croyez-vous que cette célèbre énigme, « Quel être a quatre pattes le matin, deux le midi et trois le soir ? » se résuma à un simple affrontement entre un Monstre et un Héros ? Non. Il n'y avait que deux êtres, dans un duel de mots.

Un Auteur a étrangement interprété ce Mythe. Ce n'est pas lui que me créa, mais je ne peux m'empêcher d'être curieux quant à son existence... Peu d'Êtres ont pu saisir ce que put être réellement le Sphinx devant Œdipe. Son nom était Jean Cocteau et son œuvre parut bien après la naissance du mythe. La Machine Infernale. Un titre parfait pour une Imperfection de mon existence. Car voilà quelle fut mon unique faiblesse : être vaincu et mourir.

Poser l’Énigme et Tuer, voilà quelle était ma mission. Sous les traits d'une jeune fille au corps de lion, je dévorais l'un après l'autre les imprudents qui me défiaient : pétrifiés par ma grandeur, pris au dépourvu ma candeur, perdus par ma Question. Ils ne faisaient pas le poids. Le Jeu aurait pu me lasser. Et si j'avais eu la plume de ce Cocteau, ainsi aurais-je pu parler, si le goût du sang ne m'avait pas tant enivré : « Écoute. Voilà le vœu que je forme et les circonstances dans lesquelles il me serait possible de monter une dernière fois sur mon socle. Un jeune homme gravirait la colline. Je l'aimerais. Il n'aurait aucune crainte. A la question que je pose il répondrait comme un égal. Il répondrait, Anubis, et je tomberais morte. »

Et, hélas, Cocteau aurait pu remplacer la Pythie dans son Œuvre.

Ainsi vint Œdipe. Oh, certes, je ne l'aimais pas : qui tombe amoureux en dix minutes ? Mais sa verve me charma, me perturba. Et ainsi répondit-il comme un égal à la Grande Énigme. Alors, il courut vers Thèbes, criant sa gloire et sa victoire, la mort prochaine du Monstre que j'étais. De dépit, mon cœur creva. Quand bien même je savais que son Destin se chargerait bientôt de lui, en lui crevant les yeux, la Vengeance laissa sur mes lèvres l'amertume de son poison. De rage, je me lançais du haut d'une falaise, et mourus.

Lorsque je rouvris les yeux sur le Monde, il n'était plus le même. Je m'éveillais dans une ville à la magie étrange, gouvernée par un Roi bienveillant. Cette cité d'Insomnia eut l'heur de me plaire. Le fait d'avoir retrouvé un corps et un visage d'Homme ne me perturba pas outre mesure. Cela me plut même. Mon cœur de femme m'avait déjà trahi, je ne le désirais plus. Les employés de la Mairie m'aidèrent à trouver un emploi : archiviste bibliothécaire municipal, à ma grande joie. Cela me rappelait mon premier rôle en Égypte. Je ne désirais plus faire couler le sang, le rôle de monstre avait fini par me lasser. Mais parfois, je m'amusais à terroriser les imprudents qui s'aventuraient dans mon domaine en les interrogeant sur leurs dernières lectures ~ rien de plus drôle que de les voir paniquer à l'idée que je les dévore - même si à la longue, ce jeu m'avait lassé, il était toujours amusant et désormais, presque innocent.  

Hélas, lorsque Devil renversa Elohim, la tranquillité de mon existence en fut bouleversée. Cela eut le don de me contrarier... j'appréciais Elohim, grâce à lui, j'avais un boulot parfait et les compagnons du nouveau Maire étaient des lecteurs déplorables ! Plusieurs saccagèrent certains de mes rayons. L'Ordre me recruta. Prudent, je me tins à carreaux : qui se soucierait d'un simple archiviste comme moi ? Mais derrière le dos du nouveau pouvoir, j'apportais mon aide au Prince Déchu, fournissant informations et lectures utiles au mouvement de Résistance. Quant aux pauvres Iraë qui s'aventuraient un peu trop loin dans les sombres rayons de ma bibliothèque... je n'en ferais qu'une bouchée ~ ...métaphorique bien sûr.

Caractère
Qualités
  • • Érudit
  • • Juste
  • • Énigmatique
  • • Éloquent
  • • Joueur
  • • Curieux
  • Défauts
  • • Impérieux
  • • Boudeur
  • • Aguicheur
  • • Féroce
  • • Orgueilleux
  • • Lunatique
  • ▶️ J'ai connu bien des visages. Pharaons, monstre, femme... Mais je dois avouer que celui que je porte me convient. J'ai connu bien pire.

    Le Sphinx semble avoir récupéré ses anciens traits égyptiens. Il a des traits réguliers, à la fois pleins et délicats, parfait mélange d'un métissage antique. Sa peau est sombre, à mi-chemin entre le brun et le noir, lisse et sans défaut. Hormis son nez, légèrement de travers, depuis le jour où un imbécile avec un canon le lui a cassé, son visage est harmonieusement symétrique. Ses yeux brun, taillés en forme d’amande, confèrent une certaine douceur à ses hautes pommettes et sa bouche charnue atténue le volontaire de son menton.

    Ses cheveux sont également motifs d’attention ou d’envie. Il dispose d’une lourde chevelure bouclée et épaisse, aussi brune que sa peau. Une véritable crinière en somme ! Elle tombe jusqu’au haut de son dos et il a pour habitude de les attacher en queue de cheval basse pour en maîtriser la longueur. Quand il en a le temps, il les dompte en grosses tresses. Parmi le noir de ses mèches, l’une d’elle tranche par son originalité : elle est blanche, car à cet endroit cicatriciel, le pigment a disparu. On lui demande souvent d’où elle provient et il répond rarement à cette question.

    Il est plutôt grand et trouve sa taille respectable. Sa démarche souple, noble et silencieuse s’accorde à celle-ci. L'homme est svelte et nerveux de nature. Certains tics trahissent parfois sa nature sauvage : une manie d’ébouriffer ses cheveux, une autre de mordiller son pouce… Et surtout, sa longue queue de lion, qui se balance derrière lui au rythme de ses pas... Il y tient beaucoup et ne laisse jamais en pétard. En revanche, il ne prête que peu d’attention à sa tenue ; la plupart sont bleues ou brunes, mais il lui arrive de porter des bijoux rituels.

    ▶️ Qui suis-je ? La plus vieille Énigme du Monde..

    Le Sphinx a eu le temps de changer ces dernières années... Il est dans sa nature d'être changeant. Certes, il a toujours gardé un certain côté énigmatique, n'est-il d'ailleurs pas la plus pure incarnation de ce mot ? Il aime le mystère et les secrets, c'est plus fort que lui. Il n'aime rien tant que poser des devinettes à ses lecteurs et les voir se décomposer lorsqu'ils sèchent sur la réponse. D'autant plus qu'il est difficile de le trouver lui en défaut d'érudition. Le Sphinx est Gardien des Archives et grand lecteur. Il est rare qu'un domaine lui soit inconnu et sa mémoire est prodigieuse. De même, une fois qu’il est lancé dans un élan d’éloquence, difficile de l’interrompre.

    Et si vous l’interrompez, il risque fort de mal le prendre ! Idem si vous refusez de donner une réponse à sa Question. Le Sphinx est joueur, mais il n’aime pas perdre ainsi ! Si vous êtes chanceux, il s’enfoncera dans une bouderie surprenante de la part d’une entité millénaire. C’est à la fois mignon et agaçant. Malheureusement, s’il est de mauvais poil, vous verrez l’homme changer de visage : des crocs et des griffes lui pousseront, sa queue de lion surgira et vous ferez mieux de courir le plus vite possible ! La bête est féroce, parfois cruelle.

    Toutefois, si vous savez répondre avec charme et douceur, le Sphinx saura reconnaître votre valeur. Le monstre laissera place au gardien juste et bienveillant. Il respecte l’intelligence d’autrui, qu’importe son âge ou son origine. Peut-être vous accorder a-t-il même une faveur. Mais ne lui en réclamez pas ! Car méfiez-vous… il a sa fierté et n’aime pas qu’on lui impose des exigences. C’est lui, l’impérieux, pas vous ! Non mais.

    Le lion est joueur, et pas que d’esprit. Parfois, si l’envie lui prend, il devient un aguicheur de première classe, tout à fait capable de manipuler pour parvenir à ses fins. Il vous rendra fou de désir, vous fera miroiter vos plus folles envies, vous laissera croire à une victoire prochaine… et zou, il retirera sans scrupules le trophée de vos mains ! Il ne s’attache pas et ne se laisse attacher par personne. La dernière fois qu’il a voulu être conciliant, il en est mort… Alors ne vous attendez pas trop à ce qu’il vous laisse vous jouer de lui. C’est lui qui se jouera de vous !


    avatar
    Guillemet ouvrantIndépendantsGuillemet fermant
    Citation : A la question que je pose il répondrait comme un égal...
    Emploi : Archiviste & Bibliothécaire.
    DC : o
    Crédits : risoria (tumblr)
    WELCOOOOOOOOOOOOOME :whut: :hey: :hey:
    BLBLBL CET AVATAR :whut: !!

    Hâte de voir cette fichette remplie et n'hésites pas à venir embêter le staff si tu as des questions, ni à rejoindre le Discord :whut:

    :kiss:
    Séparateur


    avatar
    Guillemet ouvrantCan break all your bones while naming themGuillemet fermant
    Citation : So silent and furtive were his movements, like those of a trained bloodhound picking out a scent, that I could not but think what a terrible criminal he would have made had he turned his energy and sagacity against the law instead of exerting them in its defence.
    Emploi : Médecin.
    DC : Barbe Bleue ♚ Le Petit Prince ♚ Émile Zola
    Crédits : Akari Dezart - Karneval.
    Invité
    Bienvenue parmi nous ! :hey:

    J'aime bien ton avatar. :cate:

    Bon courage pour ta fiche et au plaisir de te croiser pour un jeu d'énigme. :zen7:
    avatar
    Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
    Merci à tous les deux ! <3
    avatar
    Guillemet ouvrantIndépendantsGuillemet fermant
    Citation : A la question que je pose il répondrait comme un égal...
    Emploi : Archiviste & Bibliothécaire.
    DC : o
    Crédits : risoria (tumblr)
    Blblbl. Bienvenue à toi.
    Que dire hormis que je vois en Sphinx bien des choses que Pinocchio apprecie et qui le séduise (l'erudition, la grâce, la curiosité, le jeu, la peau brune des contrées ensoleillées) ce qui n'est pas une mince affaire car le garçon n'est pas facile)

    Je viendrais te quérir un lien dès que tu le voudras, surtout que Pinocchio passe un nombre d'heures certain dans les murs des bibliothèques. <3
    avatar
    Guillemet ouvrantPuppet BoyGuillemet fermant
    Citation : O tortionnaires, O âmes dominatrices, si mon corps vous pouvez entraver, jamais mon coeur ne se soumettra !
    Emploi : Garçon de compagnie et d'arts
    DC : nop
    Crédits : 0?
    Bienvenue par ici ! Amuse-toi bien parmi nous jeune Sphinx :huhu:
    Séparateur



    avatar
    Guillemet ouvrantGuide du bas de la falaiseGuillemet fermant
    Citation : Mediocrity knows nothing higher than itself; but talent instantly recognizes genius.
    Emploi : Détective privé
    DC : Gavroche
    Crédits : Soldier 76 || Overwatch

    bravo tu es validé !

    J'ai bien envie de ne pas te valider vu comme tu sembles adorer l'autre crétin à frange menteur et manipulateur, mais soit, tu resteras aveugle comme les autres membres de l'Ordre. :srs:
    MAIS QUOIQUIL EN SOIT ! Bienvenue parmi nous ! On a fini par réussir à s'en sortir je savais qu'on y arriverait ! Une jolie fiche bien écrite, des détails fleurissants et des petits clin d'oeil à l'histoire c'est très intéressant et j'aime beaucoup ! Je n'ai plus rien à redire à part ceci, bienvenu ici et amuse toi bien sur Insomnia !

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier et d'où vient ton personnage' ♥️ !
    Oh et, si tu possèdes un DC/TC, viens le recenser par ici et pour finir (oui c'est long) pour ton pouvoir (si tu en as un) ~ !
    Séparateur







    avatar
    Guillemet ouvrantThe cursed oneGuillemet fermant
    Citation : Dieu a créé le chat pour permettre à l'homme de caresser une panthère
    Emploi : SDF
    DC : Mozart/Devil/Doyle
    Crédits : Kenma - Haikyuu
    Contenu sponsorisé
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers:  
    Nos marques pages . . .
    Les chapitres ouverts . . .
    C
    CLAUDE a comme des envies de comprendre le manège qui se trame en ville, qui voudra bien l'aider à enquêter ?
    A
    ALICE vient de débarquer en ville avec sa nouvelle boutique de vêtements ! Allez passer commande ~ !
    K
    LE KRAKEN est un jeune poulpe fraîchement débarqué sur les étalages en recherche de compagnon ~
    Le forum a été entièrement codé et graphé exclusivement pour cette plateforme.
    Merci de ne pas voler le contenu d'Insomnia sans en demander l'autorisation au
    prélable. N'hésitez pas à nous rejoindre pour nous supporter !

    Crédits additionnels