Ins
mnia

La vie est un mystère qu'il

faut vivre

et non un problème à résoudre

RSS
RSS



 

Le Kraken || OMFG - Hello // I love you.


Kraken
Oméga

époque médiévale
Il y a 7 ans
Plongeur dans un restaurant
Moyen
Peut faire des petits tourbillons de la largeur d'un petit verre (pratique pour la vaisselle) ; peut respirer sous l'eau.
Kuroko Tetsuya – Kuroko no basket

 Euh bah moi c'est Tetsu, je vais sur mes 19 ans et euh Kraken était pas du tout prévu dans ma vie mais tranquille je le vis (à peu près) bien – j'ai juste eu un coup de foudre pour ce scénario donc... Here I am ! Sinon votre design et votre codage déchirent leur race, voilà voilà.

PS: J'ai dû regarder une vidéo d'accouplement de pieuvre / poulpe, je ne sais pas quoi penser de mon historique youtube.
PS² : Sachant que juste après il y a les fameuses chansons de mon titre. (écoutez-les, elles correspondent bien à Kraken et elles sont drôles)

Histoire
▶️Bébé Kraken, il est né comme n'importe quel poulpe sur ce monde : d'une grappe d’œufs disposées par la maman de Kraken avant sa mort, sur son abri. Au début, il était tout petit, comme ses frères et sœurs, et il se nourrissait dans les grandes eaux de bébés crevettes. Tout allait bien dans le meilleur des mondes... Jusqu'à ce qu'il se mette à grandir. Normalement au début, puis de plus en plus. Beaucoup trop. On a jamais compris pourquoi il a poussé autant, dans le monde marin ; mais dans tous les cas, on a finit par le fuir. Même les requins avaient peur de lui ! Et Kraken, il en était fier, de sa graaaande taille. Personne arrivait à le battre, personne ne lui arrivait à la tentacule, il adorait ça. Mais voilà, y'avait personne pour jouer avec lui, personne pour discuter, personne pour lui tenir la moindre compagnie. Kraken, malgré sa fierté, regrettait un peu ce manque de cohabitation. Alors, évidemment, lorsqu'il voyait des bateaux arriver, il était tout content. Il bondissait dans l'eau pour jouer avec, créant de grands tourbillons avec son gros corps, les bateaux tournaient et disparaissaient dedans, c'était si amusant ! Et parfois il avait un petit creux, alors il essayait d'avaler les humains – il l'avoue, c'était pas très fair-play de sa part. De toute façon il aimait pas trop ça, alors il évitait de le faire, sauf quand il avait vraiment vraiment faim et que son coin du moment avait été déserté par tous les crabes, toutes les crevettes et tous les petits poissons.

Kraken ne pouvait jamais rester très longtemps dans un coin pour cette raison : la nourriture. Il avait toujours faim, c'était l'autre désavantage de sa grosseur. Alors il voguait à travers tous les océans possibles, on pouvait le retrouver ici et là, lorsqu'il y avait de la nourriture à disposition. Il aimait bien voyager de toute façon, découvrir de nouvelles espèces marines (qu'il pouvait goûter après, la plupart du temps). C'est pour cela que dans les légendes sur lui, il n'y a pas d'endroits préciser de désigner – parce qu'il n'y en avait pas. On pouvait trouver Kraken un peu n'importe où, n'importe quand, même si il avait évidemment certains endroits préférés, là où il y avait le plus de nourriture à une certaine époque de l'année. Et il a continué comme ça ses premières années, jusqu'à se dire que maintenant qu'il avait passé un certain cap (les poulpes ne survivent pas plus de 3 ans normalement, lui en a vécu le triple, pour dire), il serait peut-être temps de se poser, de se trouver une pieuvre à aimer et faire des bébés Kraken qui deviendront, il l'espérait, aussi gros que lui.

Kraken a finit par tomber amoureux, une fois. Elle était charmante et jolie, la pieuvre, toute douce et tendre avec lui ; la seule qui voulait bien lui adresser la parole, sans prendre ses tentacules à son cou. Problème : lorsqu'il lui a avoué ses sentiments, elle lui a répondu qu'il était trop gros et qu'il risquait de la tuer. Trop gros ?! Lui ?! Etait-il possible d'être trop gros, au moins ? Vexé, Kraken ne fut soudain plus amoureux du tout et il s'en détourna. Et c'est ainsi que se termina sa seule et unique histoire d'amour. Il mourut quelques temps après, de mort naturelle (et pas tué par les humains, ça, c'était tout bonnement impossible ; ils étaient bien trop faibles pour lui...) – mais pouvait-on vraiment parler de vieillesse quand même le plus gros poulpe du monde ne tient pas plus d'une dizaine d'années ?

Son arrivée sur Insomnia fut plutôt... Rocambolesque. Il a ouvert les yeux sur le monde, et s'est tout bonnement écroulé sur place, découvrant par la même occasion qu'il avait des jambes. Et des bras. Et... Un corps d'humain. Petit, très petit, a-t-il constaté lorsque des gens sont venus l'aider – le porter, et qu'ils le dépassaient tous d'une bonne demie-tête. Enfer et damnation ! Non seulement il était devenu humain, mais en plus, il était devenu un petit humain. Il mentirait si il disait qu'il n'avait pas eu une petite pensée pour sa pieuvre, en se faisant la réflexion que sa taille actuelle lui aurait probablement mieux convenu. Trois mois : ce fut le temps qu'il lui a fallu pour se mettre debout sans vaciller et se ramasser au bout de quelques minutes, puis quelques heures. Six mois : pour marcher. Un an et demi (presque deux) : pour courir sans rouler au bout de deux mètres. Malgré ses essais intensifs, on peut le dire, il reste très maladroit dans ses gestes et ses mouvements, il doit toujours se concentrer un maximum pour ne pas faire de bêtises – on peut dire que plongeur dans un restaurant est un bon entraînement, essayer de faire la vaisselle sans rien casser, et puis c'est désormais la seule chose dans laquelle il pouvait plonger sans rester coincé au fond alors... On peut dire que ce métier lui convenait totalement.

Sept ans qu'il est dans ce nouveau monde, ce nouveau corps, cette nouvelle vie ; pourtant, il était toujours aussi perdu. Il est cet enfant dans le magasin sans ses parents ; il marche, vogue un peu n'importe où, ne sait jamais trop où se foutre, quoi faire, quoi dire, comment faire, comment dire. Pas la peine de tergiverser sur le fait que lorsque la guerre a éclaté, il n'a absolument rien compris à la chose. La guerre c'est quoi ça d'abord ? Puis les groupes, n'en parlons pas non plus ; pour lui, à part le fait que les deux camps faisaient horriblement peur et qu'il ne comprenait absolument pas pourquoi ils se tapaient à la figure et faisaient exploser des trucs à l'en faire bondir deux fois sa taille, ils ne servaient pas à grand chose, et que si il avait été son vrai lui, un bond revers de tentacule les aurait tous fait fuir. Par contre, son instinct de survie lui a bien compris une chose : il devait se faire petit, très petit, encore plus petit qu'il ne l'était déjà, ressembler à une crevette, ne pas se faire remarquer.

Tout nouveau credo, pour un ancien poulpe d'un kilomètre de hauteur.
Caractère
Qualités
  • • Tout doux
  • • Tout mignon
  • • Tout fluet
  • • Tout jovial
  • • Tout honnête
  • • Tout innocent
  • Défauts
  • • Un peu (trop) égoïste
  • • Un peu (trop) maladroit
  • • Un peu (trop) gêné
  • • Un peu (trop) fragile
  • • Un peu (trop) complexé
  • • Un peu (trop) naïf
  • Caractère
    ▶️ Kraken, il est comme un garçon qui n'a jamais grandi. Qui est resté coincé là, entre l'adolescence et la vie adulte, avec une pointe d'enfance quand même parce qu'il faut pas déconner – Kraken, il y a beaucoup de choses qu'il comprend pas sur terre encore. Il a ce regard remplit d'innocence, ce qui est un comble lorsqu'on pense au nombre de personnes qu'il a fait périr dans les légendes. Mais vous savez quoi ? La vérité c'est que Kraken, il voulait juste jouer. Ou alors qu'il avait faim – mais même ça, il évitait de le faire. Donc, Kraken voulait surtout jouer, et comme il sait faire de gros tourbillons qui secouent, dès qu'il voyait un bateau, il plongeait en riant (oui, les poulpes rient, on ne le vois juste pas) et créait son magnifique tourbillon d'eau en pensant que ça les amuserait aussi. Le pire est qu'il n'a jamais vraiment compris ce qu'il faisait réellement à ces pauvres humains ; parce que Kraken, il est comme un enfant, il sait pas ce qu'est la mort. Il n'arrive pas à s'en faire une idée, à se l'imaginer ; du coup pour lui, tous les humains morts dans les bateaux, ils tapent juste une grosse sieste et ils reviendront jouer avec lui plus tard. 

    Vous l'aurez compris ; Kraken est un peu égoïste. Il le fait pas exprès, et quand il peut aider, il le fait avec grand plaisir ; mais c'est un égoïsme un peu plus profond, peut-être poussé par la peur d'être tout seul. C'est qu'il était très grand dans les profondeurs marines, et il adorait ça oui ; mais tout le monde le fuyait, même les animaux marins. Alors, il a voulu attirer l'attention, voilà tout. Il le veut encore, d'ailleurs. Il aime bien ça Kraken, qu'on lui accorde de l'attention, de l'affection, même si ça ne dure que quelques minutes, ça suffit pour le rendre tout content. Cet égoïsme le pousse aussi à ne pas savoir quand il faut ou non dire les choses, il comprend pas trop les sentiments encore alors il dira toujours ce qu'il pense, honnêtement, sans trop penser à ce que ressentiront les autres face à ses mots. Il est maladroit, et pas seulement dans ses gestes pas accordés ; il l'est aussi dans ses relations sociales, parce qu'il sait pas faire. Il a été seul un peu trop longtemps pour réussir à apprendre avec les autres.

    Physique
    ▶️  La première chose qu'on remarque chez notre petit poulpe, c'est sa... Bleuté. Non pas sa beauté (quoi que, il est quand même pas mal, avouons-le), mais vraiment sa bleuté, d'un bleu clair au niveau de ses cheveux tout d'abord, puis de ses yeux. Il a probablement récupéré cela de l'océan, son bleu sans fin ; quand on voit Kraken, on se rappelle de ce paysage magnifique qu'est la mer, et l'étendue infinie de l'eau, comme si celle-ci s'était incrustée dans sa chevelure, son visage, son corps entier afin qu'il n'oublie jamais d'où il venait. C'est bien la seule chose qu'il a récupéré de l'océan, d'ailleurs – en dehors de ses pouvoirs - ; sa grandeur ? Disparue. Sa suprématie ? Envolée. Il n'a plus rien d'un Kraken, Kraken ; il a juste l'air... D'un humain un peu frêle. Un peu petit. Un peu maladroit. Le genre de petit boulet mignon mais qu'on a pas envie de se coltiner trop longtemps, vous voyez ? Et Krak', il en complexe un peu beaucoup, de sa minie-taille. Celle d'avant lui manque, lorsqu'on le comparaît à une petite île, lorsqu'il dépassait les bateaux au point de leur cacher le soleil en un instant. Sinon, Kraken, il a une voix toute mignonne. Et toute guillerette. Le genre de voix qui donne envie de... Salir un peu son âme. Ou qui fait totalement fondre d'amour si nous ne sommes pas des psychopathes. Son sourire illumine souvent son visage et tout son entourage ; c'est un petit halo de lumière (bleue) à lui tout seul. En fait, il a tout pour faire craquer tout le monde, à un tel point qu'on se demande parfois comment cette petite chose adorable a pu ôter des centaines de vies.
     


    avatar
    Guillemet ouvrantPetit mais puissantGuillemet fermant
    Citation : Ton as de cœur hélas me pique, j'finis sur l'carreau dans les trèfles.
    Emploi : plongeur dans un restaurant
    DC : Aucun
    Crédits : Kuroko Tetsuya - Kuroko no basket (zerochan, Tetsu)
    KRAKOOOOOOOOOOOOOTTE WELCOME :whut:
    Enfin welcome officiellement ici :huhu: !

    Olalalalaa tu arrives avec une fiche déjà prête mais c'est trop de bonheur ça :whut: !
    Si tu as la moindre question, n'hésites pas à embêter le staff ou rejoindre le Discord ou tout ça, on te fera des poutous quoi qu'il arrive ♥️ !

    Courage pour la validation :whut:
    *s'enfuit dormir*
    :gnight:
    Séparateur


    avatar
    Guillemet ouvrantJE NE MANGE PAS DE GRAÎNES !Guillemet fermant
    Citation : La question est celle-ci : d'où vient l'homme ? Où va l'homme ? Je la résous triomphalement en disant : l'homme va et vient dans la nuit.
    Emploi : Patron de l'Irrisistible.
    DC : John H. Watson - Barbe Bleue - Le Petit Prince
    Crédits : Victor Nikiforov - Yuri!!! On Ice
    MERCI OFFICIELLEMENT ZOZO :yaa:

    J'aime pas poster les fiches en cours alors je l'ai rush comme jamais, +1700 mots, franchement jpp quoi :crash: Du coup moi aussi je vais aller dodo, je croise les doigts pour être validé en me réveillant, oué oué. :gnight:

    (En tout cas merci snif ouin)
    avatar
    Guillemet ouvrantPetit mais puissantGuillemet fermant
    Citation : Ton as de cœur hélas me pique, j'finis sur l'carreau dans les trèfles.
    Emploi : plongeur dans un restaurant
    DC : Aucun
    Crédits : Kuroko Tetsuya - Kuroko no basket (zerochan, Tetsu)
    Oh demn ton style est tellement agréable à lire ! MANGE-MOI ! Par contre on utilise pas de dates précises concernant l'arrivée des personnages en ville parce que les maires ont refusé de poser ensemble pour un calendrier. Du coup y en n'a pas.  :alk:

    avatar
    Guillemet ouvrantI NEVER SAY “NO”Guillemet fermant
    Citation : You will always be fond of me. I represent to you all the sins you never had the courage to commit.
    Emploi : Directeur de Musée
    DC : -
    Crédits : Oc de 1009
    Oh bah :haanw: Merci beaucoup c'est trop gentil :haanw: je te mange quand tu veux bb Ah ben merci, je vais rectifier ça alors oupsi :whut:
    avatar
    Guillemet ouvrantPetit mais puissantGuillemet fermant
    Citation : Ton as de cœur hélas me pique, j'finis sur l'carreau dans les trèfles.
    Emploi : plongeur dans un restaurant
    DC : Aucun
    Crédits : Kuroko Tetsuya - Kuroko no basket (zerochan, Tetsu)



    KRAKINETTE !!!
    T'es beauuuuu :senpai: !
    Il nous faudra un lien avec Don Juan :doge:



    Séparateur






    avatar
    Guillemet ouvrantCréateurGuillemet fermant
    Citation : Notre grand tourment dans l'existence vient de ce que nous sommes éternellement seuls, et tous nos efforts, tous nos actes ne tendent qu'à fuir cette solitude.
    Emploi : PDG de BDS TV, journaliste, écrivain
    DC : Murasaki Shikibu - Don Juan
    Crédits : Higekiri - Tôken Ranbu
    Welcomeeeeeee
    Séparateur
    avatar
    Guillemet ouvrantYou're monsterGuillemet fermant
    Citation : I don't care
    Emploi : Chômeur
    DC : Cerbère
    Crédits : Gareki • Karneval
    Invité
    Ooooh ! Bienvenue petit poulpe ! :3

    Tu es tout mignon tout plein. :haanw:

    Bon courage pour ta fiche et au plaisir de te croiser. :zen7:
    avatar
    Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
    Bienvenuuuuuue !

    Bon courage pour ta validation jeune Kraken ! :sparkle:
    avatar
    Guillemet ouvrantSmiling RedheadGuillemet fermant
    Citation : On est laid à Nanterre, c'est la faute à Voltaire, Et bête à Palaiseau, c'est la faute à Rousseau !
    Emploi : Sans emploi.
    DC : Sherlock Holmes
    Crédits : Yata Misaki || K Project

    bravo tu es validé !

    Hello ! Une adaptation intéressante, qui aurait cru que le grand kraken terreur des mers seraient en faite un pouple qui veut jouer hm ? C'est... spécial mais ce n'est pas incohérent puisqu'on ne sait pas ce que pensait Monsieur de Kraken dans sa légende, alors disons que ça passe. C'est plutôt bien écrit, fait attention parfois à ne pas conjuguer des verbes qui ne sont pas là !
    Sinon c'est une bonne fiche, j'ai hâte de voir le grand Kraken à l'oeuvre, je te souhaite la bienvenu parmi nous et amuse toi bien sur Insomnia !

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier et d'où vient ton personnage' ♥️ !
    Oh et, si tu possèdes un DC/TC, viens le recenser par ici et pour finir (oui c'est long) pour ton pouvoir (si tu en as un) ~ !
    Séparateur







    avatar
    Guillemet ouvrantThe cursed oneGuillemet fermant
    Citation : Dieu a créé le chat pour permettre à l'homme de caresser une panthère
    Emploi : SDF
    DC : Mozart/Devil/Doyle
    Crédits : Kenma - Haikyuu
    Contenu sponsorisé
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers:  
    Nos marques pages . . .
    Les chapitres ouverts . . .
    C
    CLAUDE a comme des envies de comprendre le manège qui se trame en ville, qui voudra bien l'aider à enquêter ?
    A
    ALICE vient de débarquer en ville avec sa nouvelle boutique de vêtements ! Allez passer commande ~ !
    K
    LE KRAKEN est un jeune poulpe fraîchement débarqué sur les étalages en recherche de compagnon ~
    Le forum a été entièrement codé et graphé exclusivement pour cette plateforme.
    Merci de ne pas voler le contenu d'Insomnia sans en demander l'autorisation au
    prélable. N'hésitez pas à nous rejoindre pour nous supporter !

    Crédits additionnels