Ins
mnia

La vie est un mystère qu'il

faut vivre

et non un problème à résoudre

RSS
RSS



 

A cup of tea ? Don't you dare to refuse it.


MAD HATTER
L'Ordre

Alice's Adventures in Wonderland // 1865
15 ans
Chapelier/Propriétaire du Maddy's Tea Hat
Moyen-aisé
Pas de pouvoir
Callum Joanne - Apriorii

 Vous IRL ? Ancienne membre qui veut revenir rp. Un thé et un cookie ?

Histoire
Vous poussez la porte. Une pièce plongée dans la pénombre vous accueille. De larges fenêtres sont recouvertes par d'épais rideaux. Des livres sont éparpillés sur le paquet qui ressemble à un échiquier géant... Une bibliothèque poussiéreuse où sont rangés des horloges, des poupées de bois, des livres, des chapeaux et des accessoires de couture de toute taille. Des fleurs tropicales installées aux quatre coins de la pièce. Des commodes sont éparpillées avec des têtes de mannequin et des chapeaux. Puis, il y a cette large table qui trône au milieu, recouverte de montagnes de sucreries : gâteaux à la crème, mousse au chocolat, scones, pour ne nommer que ces délices. Des fontaines miniatures d'où coulent différents thés trônent parmi les assiettes, les théières et l'argenterie. Un miroir derrière cette table qui vous renvoie votre reflet et celle de ce monde bizarre. Des bougies illuminent le spectacle qui vous semble tout droit sorti d'un livre. Il vous semble même détecter l'arôme du tabac refroidi. Quelques personnes sont déjà assises et sourient. Une chaise se déplace et attend que vous vous assoyiez pour vous avancer vers la table. Et une voix résonne dans votre dos.

« Alors comme ça, tu veux savoir qui je suis. On me la pose trop souvent celle-là... La véritable question serait : tu veux un peu de thé que je vous raconte tout ça? Ça ne te soit pas d'une grande utilité. Mais puisque tu insistes pour le savoir... Alors, tout commence par l'histoire d'un type... particulier. »

Nul ne sait ses origines, ni ses motivations. Tout ce qu'on sait de lui, c'est qu'il se nomme le Chapelier fou (Mad Hatter). Et si son existence devait être résumé, ça serait qu'en trois actes.

1. Il n'a jamais cherché à aller plus loin que le bout de son nez dans sa tasse de thé.  
2. C'est un grand adorateur d'histoires et de rhétoriques absurdes.
3. Le temps est arrêté depuis qu'il a chanté pour la Reine. Mais quel temps? Autant l'arranger selon ses envies puisque ce dernier est fâché contre lui...

Et l'utilité dans tout ceci? Nullement intéressante pour des étrangers. Ce personnage loufoque établit ses propres raisonnements dans un monde qui est régi par l'absurde... Bien que le Pays des merveilles soit dans un désordre inimaginable... Disons simplement et en toute franchise qu'il semble ordonné pour la plupart de ses habitats... C'est dans ce contexte que vit Mad Hatter. Comme tous les jours, le Chapelier fou se fait une joie d'organiser un tea party chez son ami, le Lièvre de Mars et le Loir. Tant de discussions animées sur la littérature, le sens du temps et d'autres histoires rocambolesques. Sa vie n'a probablement rien de palpitant, mais ça lui convient tant qu'il y a du Thé et de bonnes discussions avec ses amis.

Et lors d'un de ces fameux banquets de thé, une fillette vient les rejoindre. L'homme devant vous se verse une tasse de thé et la porte à ses lèvres, mais s'arrête lorsque vous le questionnez, la déposant sur son socle. Tout le monde reste silencieux autour de la tablée, buvant les paroles du conteur. Lentement, il relève son regard vers vous.

« Comment diable, ce n'est pas le début de l'histoire? Non. Bois ton thé. Et déguste un morceau de ce succulent gâteau à la moutarde. C'est très bon pour la santé. Les docteurs ne le prescrivent pas encore, mais ça, c'est parce qu'ils sont trop penchés sur leurs dictionnaires médicaux. »

Une assiette avec un rond en chocolat se place devant vous. En apparence, c'est un simple fondant au chocolat. Malgré votre dégoût, vous plongez votre fourchette pour en prendre une bouchée. Un chocolat au léger goût de moutarde et de vanille. Un peu trop osé. Un furet monte sur la table, puis il se fait poursuivre par un chat roux : ils renversent les tasses posées et quelques gâteries sur leur chemin. L'homme observe le manège de ces animaux sans se soucier des dégâts et s'allume une cigarette.

Vous tendez la main vers le pot du sucrier pour sucrer votre thé et enlever le goût amer de la moutarde.
« Où j'étais rendu... Non. Ne me dis rien. Oh, c'est la salière, le sucrier est sous un des chapeaux par là-bas. »
Il recrache avec sensualité une fumée opaline vers le plafond et indique une direction avec sa main. Vous vous empressez de vous lever pour aller soulever les différents chapeaux. Après avoir trouvé l'objet de votre convoitise, vous revenez vous asseoir en face de lui. Il reprit son récit.

Donc oui, une jeune enfant venue d'un endroit inconnu discute avec ces personnages. De quoi? Oh d'une histoire de jumelles dans un puits de mélasse et de corbeaux qui ressemblent à des bureaux. Des questions existentielles dans le regard du Chapelier fou. Sous les questions impertinentes de la dénommée Alice, Mad Hatter lui explique que le temps. Le temps s'est arrêté sous l'ordre de la Reine de cœur. Et parce qu'il l'a vexé en étant un médiocre chanteur. Pour quelques mots mal chantonnés... Quoi de mieux que finir sa tête sur l'échafaud pour faire plaisir à un monarque? Et encore à ce jour, le Chapelier fou fabule sur la façon de s'être évadé des prisons, le jour même de son exécution. À savoir laquelle est la plus véritable, allez le savoir.

Et après ça? Le Chapelier fou disparu pendant des pages entières pour ne réapparaître que pour une histoire de tartes (en) volées par une fenêtre. Elles sont volées par un sujet de la cour de la Reine de cœur. Qu'importe! Ces tartes avaient disparu. Il est désormais un témoin clef de toute cette affaire de haut prestige. Au tribunal... Bien évidemment, le Chapelier fou a perdu toute sa superbe devant la cour et plus précisément devant la Reine et le Roi de cœur. Nerveusement, il se tortille et mord dans ses mots, dans sa tasse. Prenant ce comportement comme nuisible au bon déroulement du procès, le roi lui dit de bien se tenir sans quoi il le fait exécuter sur-le-champ. La véritable raison? Il a peur que la Reine le reconnaisse et comme l'a prédit le roi, Mad Hatter n'a rien à déclarer concernant l'affaire. Il est relâché et il prit ses jambes à son cou lorsque la Reine ordonne de l'exécuter, car elle l'a reconnue.

L'homme devant vous a un soupir et prend une bouffée de sa cigarette. Un furet vient sur son épaule et il lui caresse la tête du bout des doigts.

« Et l'on n’a jamais entendu parler de lui... ou presque. N'est-ce pas, Curry? »

Le jeune homme se lève et esquisse un sourire moqueur. Il se dirige vers un chapeau sur une des têtes et vous sentez quelque chose vous tomber sur la tête.

« Les écrits ont des ailes, il faut les attraper... Enfin, si l'on sait comment les attirer. Et c'est désormais l'histoire d'un deuxième type qui vit dans un monde similaire à celui du Pays des merveilles. Et cet autre personnage se nomme Hatta. Si tu me demandes mon avis... Il va vraiment falloir te trouver un chapeau pour ton événement de séduction... »

Vous sentez qu'il ajuste le chapeau sur votre tête. L'un de ces chapeaux à crêpes blancs avec des fleurs et des rubans argentés et dorés épinglés de travers. Vous soupirez alors qu'il réajuste les décorations.

« Bien sûr, Hatta... »

Encore une fois, cet étrange personnage a des problèmes avec la justice. Son crime? En toute vérité, il ne le sait pas, car il ne l’a jamais commis. On l'emprisonne pour l'éduquer avant qu'il commette des torts. Une très bonne façon de remédier aux crimes... Quoi qu'il en soit, Hatta est l'un des messagers du Roi blanc et il est ami avec Haigha, le lièvre qui lui sert de Messager. Quelques jours après qu'on libère Hatta de prison, il est chargé de surveiller un combat pour une couronne entre deux créatures mythiques des armoiries anglaises. Il rencontre à nouveau, Alice, mais ne se préoccupe pas de sa présence. Toujours fidèle à ses habitudes, il boit son thé et fait le compte-rendu à Sa Majesté. Il s'occupe des invités venus assister aux combats en servant du pain. Que de belles manières! Oh que oui! Mais, c'est tout ce qu'on peut dire sur cet hurluberlu. Encore une fois, il ne revient plus du tout dans les pages de cette histoire.

« Et maintenant? »

Il s'assoit sur la table et vous regarde d'un air pensif. Puis l'homme s'allume une autre cigarette, il la recrache doucement.

Lors de son arrivée à Insomnia, Mad Hatter est désorienté. Il ne comprend pas trop ce qui lui est arrivé. Mais ça, ce n'est pas nouveau, tout le monde passe par cette initiation. Il fait ses débuts en tant que mendiant, économisant ce qu'il peut pour se payer de quoi se vêtir et se nourrir. Puis, Maddy apprit auprès des personnes qui l'aident dans son quotidien de sans-abri, qu'il est en fait, un personnage d'un livre. Ne sachant pas trop comment se prénommer, il garde le nom Mad Hatter jusqu'à aujourd'hui. Bien évidemment, ça l'a choqué de savoir que son pays « presque parfait » et son existence étaient en réalité écrits par la main d'un homme. Maddy se fit la promesse de retrouver cet auteur et d'avoir une discussion sur les différentes inspirations, sur toutes les rumeurs qu'on dit sur sa vie. Bref, juste comprendre un peu les raisons de sa création. Il n'a d'ailleurs pas oublié tous les personnages qu'il a côtoyés dans ces récits et il lui arrive parfois l'étrange sentiment de reconnaître quelqu'un au détour d'une rue. Ça lui fait bizarre, mais ça arrive.

Depuis 9 ans, il a ouvert un atelier de chapelier et qui combine également un salon de thé pour les clients : le Maddy's Tea Hat. Il fait sa vie comme il l'entend.

« C'est encore une autre aventure de fous à écrire une page à la fois. Et il te cause de sa vie passé, alors qu'il est certain que tout le monde la connait son histoire... Et je t'interdis de dire que tu ne la sais pas. »

Il vous offre un mince sourire, vérifie sa montre, puis va chercher un billet qu'il rédige et vous le tend. Une facture suivie d'une carte de visite que vous prenez et vous payez.
Il vous reconduit vers la porte. Sur le seuil, il vous dit : « Au plaisir de se revoir. »
Alors que vous partez, la porte se referme derrière vous. Gardant encore quelques-uns des secrets du personnage.
---
Lors des attentats, le jeune homme a fermé temporairement sa boutique. Ne sachant pas si ces perturbations allaient réduire son commerce en cendres, ni si sa clientèle allait avoir le goût de partager ses exubérances en ces temps de crise. Quelques semaines lui furent suffisantes pour prendre sa décision et il la rouvrit ne pouvant visiblement pas trouver autre chose pour faire sourire les gens. Ces attaques lui firent peur et il comprit que ce monde n'était pas aussi « beau » qu'il le prétendait. Cherchant désespérément un moyen de fuir cette réalité, Mad Hatter consomme drogues, alcool et somnifères de façon modérée. Malgré cette tendance dépressive, le jeune homme se relève les manches pour faire sa vie et aider les gens.

---

La crise qui a affecté les créations l'a rendu... Disons, que ça l'a renforcé dans ses recherches pour savoir où est son auteur. Ce foutu sérum ne lui plait pas, mais il n'a pas le choix et le boit comme prescrit.

---

Il se fait souvent passer pour un Omega, parce qu'il évite de parler de la guerre. En réalité, il a rejoint les forces de l'ancien maire, si ça peut permettre aux gens d'avoir une certaine protection contre le nouveau maire. S'il voit que ça n'apporte pas de grands changements, il se dit prêt à changer sa veste de bord pour se fondre dans la masse de parias. Les changements d'opinion, ça existe.
Caractère
Qualités
  • •Fou
  • •Obsédé par le thé
  • •Exubérant
  • •Bonne humeur
  • •Aime faire la fête
  • •Aime les chapeaux
  • Défauts
  • •Fou
  • •Instable
  • •Énigmatique et incompréhensible
  • •N'apprécie pas les gens ''normaux''
  • •Inconstant
  • •Drogué aux médicaments


  • Son arrivée sur Insomnia n'a guère changé sa perception des choses. Il a appris à s'adapter à cette nouvelle vie et à son corps particulier. En effet, Maddy a troqué sa redingote et son chapeau haut de forme pour une allure plus contemporaine. Adieu la galanterie et la bienséance... Bonjour les excentricités et les envies d'aller à contre-courant de la société. Toujours aussi excentrique, Mad Hatter est conscient qu'il est différent des autres et ça l'amuse quand il voit un regard admiratif ou surpris au détour d'une rue.

    De prime abord, on croise un jeune homme dans le milieu de sa vingtaine au corps bien bâti et proportionné. Il n'est pas très grand, il mesure 1 m 67, mais il compense avec d'autres atouts. Par exemple, la couleur de ses yeux qui est envoûtante. En effet sous une forêt de cils épais et longs brillent deux couleurs. Son oeil gauche est bleu en dégradé avec une nuance brun noisette et son autre oeil est de la dernière nuance. Son regard est perçant et jovial, parfois lointain et rêveur lorsqu'il est sous l'influence de substances illicites.

    Ça ne lui a pas surpris d'avoir les traits d'une personne jeune. N'avait-il pas toujours le coeur à faire des folies et à parler de rhétoriques? Mais lorsqu'il s'est vu pour la première fois, le Chapelier fou ne pensait pas être aussi beau. Non, d'après les livres, il était loin de ressembler à ceci. Cette nouvelle apparence lui a plu. Cette apparence est mystérieuse et il n'a jamais su expliquer si c'était la volonté des écrits de son créateur qui l'a rendu ainsi à Insomnia. Tout d'abord, le jeune homme est atteint du vitiligo. C'est une maladie qui décolore sa peau, sa chevelure brune et ses poils avec des taches blanches. Ça l'a surpris dans un premier temps en pensant qu'un farceur l'a enduit de peinture lors d'un somme, mais il a constaté que ce n'était pas le cas et il a fini par s'habituer à cette caractéristique.

    Et pour couronner le tout, il considère son corps comme une oeuvre d'art à part entière. Le Chapelier fou a commencé par un simple tatouage à l'endroit de son coeur : un oeil avec l'inscription « I'm still fond of you ». Peut-être un moyen de tourner la page sur sa véritable existence ou pour se rappeler ses anciennes aventures avec cette petite tête blonde. Par la suite, il n'a jamais su s'arrêter, Maddy a quasiment recouvert la totalité de son corps avec des tatouages plus originaux les uns aux autres. De la tête aux pieds et même dans la paume de ses mains, on peut apercevoir des tatouages de prostituées, de couronnes, de fleurs, de têtes d'animaux, de motifs tribaux et de phrases insolites comme « I'm okay, I'm fine ». Ces nombreux symboles n'ont pas signification à ses yeux. Ces illustrations sont seulement un moyen d'exprimer ce qui lui passe par l'esprit et illustrer son côté créatif.

    En ce qui concerne son goût vestimentaire : le chapelier s'habille avec chic. Un jeans, un chandail à motif, des lunettes fumées, des chapeaux, des bagues. Bref, il ne lésine pas sur les couleurs, ni sur les accessoires pour se faire remarquer.

    ---

    I'm mad
    Not mad enough
    to play with yours games

    Nevar ?

    ---

    Depuis qu'on lui a révélé ses origines et son arrivée à Insomnia, Maddy veut comprendre qui il est.
    Le chapelier fou ne se considère pas plus fou qu'un autre habitant de la cité. Il persiste à croire qu'il s'agit d'une erreur d'interprétation des lecteurs envers sa façon de s'exprimer. Comment l'expliquer ? Certes, il a toujours aimé les jeux d'énigmes et les jeux de mots, mais aussi se rebeller contre les normes établies au Pays des merveilles. Savourer l'instant présent, toujours aller à contresens du temps et l'arrêter quand il le désire pour suivre son propre flux et non celui des autres. Il a gardé certaines de ses anciennes manies à Insomnia, comme son amour pour le thé, aller contre les normes de la société, sans oublier la façon dont il s'habille pour attirer l'attention.

    Concernant le temps ? Que ça soit clair, Maddy trouve que le temps est trop précieux pour le gaspiller.
    C'est pour cela que le jeune homme a la mauvaise habitude d'ouvrir son commerce à n'importe quelle heure de la journée ou de le fermer quand il estime qu'il est l'heure du thé, ou même se présenter en retard à ses rendez-vous, car il flâne dans les rues. En somme, il prend chaque minute comme s'il s'agit de la dernière qu'il peut respirer ici. D'ailleurs, Maddy a de la difficulté à comprendre pourquoi les gens s'enferment bêtement dans des routines ou suivent bêtement des idéaux. Parce que c'est comme ça que fonctionnent les rouages de cette société ou parce que c'est ''la mode'' de penser comme tous les autres.


    --------------------------------------------------------------------------------------------Off with your head

    Ça le rend très cynique cette façon de faire, car ça lui rappelle une partie de son passé lorsque la reine de coeur ordonnait tribunal et exécution à sa guise si on s'opposait à sa façon de penser. Insomnia : une société en déchéance ? Probablement. Mais le plus navrant dans tout ceci, c'est que ça l'a attristé de savoir qu'il n'était qu'un personnage de fiction. Ça lui a donné des idées comme quoi qu'il n'avait pas toujours le contrôle sur ses actions, comme si on a décidé pour lui sa façon d'être dans ce nouveau monde. Cependant, il fait son possible pour ne pas trop sombrer dans cette idéologie. En effet, Mad Hatter désire vivre en dehors de ces récits et qu'il est désormais maître de son propre cœur. En somme, se prouver à lui-même qu'il est capable de se tenir sur ses deux jambes et espérer qu'une certaine justice se remet en place pour contrer le chaos. Peut-être même participer et se révolter pour assurer l'innocence et le sourire dans le regard des gens. Pour voir l'espoir là où il ne semble plus en avoir... Qu'importes les conséquences de ses actes.


    - C'est honorable, n'est-ce pas ?
    "N'a-t-il pas mieux à faire ?"
    «Son esprit doit être tourmenté ?» ne sont que des murmures dans ses oreilles.


    Cependant, ces quelques pensées bienveillantes ne le protègent pas lui-même de la dépression. Si le mercure dans la confection de ces précieux chapeaux l'a rendu fou : cette guerre le rend plus instable qu'auparavant. Loin des regards, il a commencé à se droguer aux produits sucrés, aux drogues douces comme la cigarette et à consommer des somnifères et d'autres médicaments, pour s'enfuir de ce monde qu'il juge sombre pour une personne qui essaie de trouver sa voie. Peut-être pour rêver d'un jardin d'été et de rhétoriques avec une fillette blonde ou peut-être pour sauter le temps. Rêver dans le silence et les yeux grands ouverts pour ne pas voir la grisaille d'Insomnia.


    ------------------------ But I want a garden that bursting into life          {\__/}   {\_/}
    --------------------------------------------------------------------------------( ° - °)  ( °o° )-------------------

    Est-ce vraiment un étrange choix que le Chapelier fou sombre dans la drogue pour fuir cette réalité. Pas vraiment. Il souffre comme tous les gens à Insomnia, mais Maddy essaie de rester une personne, disons ''stable'' et très enjouée. Car, en vérité, il cherche à se distancier de la réputation que lui donne son nom. De faire sa vie comme il l'entend et qu'on le perçoit comme un individu unique. À frayer son chemin, en restant à la fois lui-même et assagi pour ne pas attirer l'attention. À ne pas faire des bêtises, mais c’est encore difficile. Car, il n'arrive pas totalement à s'éloigner de ce qui a pu charmer tant de personnes.

    En toutes circonstances, Maddy est un jeune homme décontracté dans sa manière d'être. Toujours avec le sourire aux lèvres et dix mille idées d'activités et de blagues en tête. À toujours chercher une façon de s'amuser et de faire la fête à n'importe quelle heure, parce que ça fait partie de son côté rébellion. Sa façon nonchalante qu'il a de taquiner et de parler en énigme lui est resté. Notamment, parce que Maddy veut rester quelqu'un de coloré. Ce n'est pas mauvais en soi, même s'il sait que son humour déjanté et ses frasques énerveront pas mal de gens dans son entourage. Surtout les policiers, mais on ne plait pas à tout le monde...

    D'ailleurs, le jeune homme a également tendance à parler de manière virulente si on l'accuse de pédophilie ou d'autres actes qu'a pu commettre son créateur. Il déteste ces comparaisons. Certes, il n'a jamais rencontré son auteur pour discuter de la véracité de ces propos, mais ça ne l'empêche pas de répondre glacialement aux autres qu'ils n'ont pas appris à lire à travers les lignes ou que tout ceci ne le concernent pas.

    Dans son cœur, le Chapelier fou a toujours considéré Alice comme une personne intéressante, un peu naïve qui avait besoin d'être protégée et être amusée. Elle-même victime d'une société qui ne savait pas lui plaire. Leurs chemins ne sont pas croisés ici, mais Maddy serait prêt à être à ses côtés pour lui assurer son soutien et l'importuner gentiment comme dans le passé s'il la recroise. De plus, il éprouve cette compassion envers d'autres humains qu'il croise. C'est peut-être pour cette raison qu'il s'est lié d'amitié avec un pauvre type qui vend des sachets de thé et qu'il dit adhérer à ses principes théiers pour le sortir momentanément de sa misère. Il n'a peut-être pas toute sa tête pour différentes raisons, mais ça ne l'empêche pas de vouloir être quelqu'un et de changer la vie des autres un peu avec sa personnalité colorée.

    En somme, Mad Hatter sait pertinemment qu'il lui sera difficile de fuir les caractéristiques que son auteur lui a transmises, ni même pouvoir changer les préjugés qu'ont les gens sur sa "folie". Qu'il n'est qu'un fou pour eux : car c'est ce qui a pu le définir comme tel à cause des écrits. Pourtant, il ne fait qu'essayer de se définir comme l'individu qu'il a toujours voulu être en arrivant à Insomnia et il essaie encore, malgré le chaos qui règne en ville.

    Quitte à regarder le monde d'un oeil bienveillant derrière ses lunettes fumées. À travers la fumée de la cigarette, il considère le monde comme une bénédiction. Et au fond de la bouteille de whiskey que tout le monde court vers leur perte.


    --------------------Just to forget the world
    --------------------------------------------------- Just to see your smile-------------------------------------
    ---------------------------------------------------------------------------------------------To the stories I can't explain



    Anecdotes ? :
    ° A essayer de s'enregistrer à la mairie sous le nom de Earl Grey. Un refus évident.
    ° A le numéro 88 gravé en chiffres romain au dessus de son arcade sourcilière gauche et sur son arcade droite, un symbole de coeur. Référence à son univers d'origine ? Mystères...
    ° Il possède un furet nommé Mercury (son nom change au gré des jours) et il la trimbale avec lui sur son épaule quand il se promène en ville.
    ° Il possède un chaton nommé Velvet.
    ° Mad a déjà été coincé par la Chenille qui croyait qu'il était en possession de drogues, car Maddy lui a avoué en avoir en sa possession... Ce dernier l'a trouvé un peu moins drôle lorsque le contenu du sachet s'est révélé être du sucre.
    ° A tendance à danser et à siffler des airs populaires dans les rues.


    avatar
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : We're all mad. Don't deny it.
    Emploi : Propriétaire-Chapelier
    DC : //
    Crédits : Callum Joanne // Apriorii
    BIENVENUE UNE FOIS ENCORE :whut: :whut: ! Et officiellement cette fois \o/ !
    Olalala mais cet avataaaaaaaaar :plz: :plz: ! Et j'vois que ta fiche a déjà drôlement bien avancé !

    Courage pour la suite d'ailleurs et hésites pas à venir poser des questions si tu en as besoin :loveu:

    :kiss:
    Séparateur


    avatar
    Guillemet ouvrantCan break all your bones while naming themGuillemet fermant
    Citation : So silent and furtive were his movements, like those of a trained bloodhound picking out a scent, that I could not but think what a terrible criminal he would have made had he turned his energy and sagacity against the law instead of exerting them in its defence.
    Emploi : Médecin.
    DC : Barbe Bleue ♚ Le Petit Prince ♚ Émile Zola
    Crédits : Akari Dezart - Karneval.
    Le chapelieeeer !
    Bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche !
    avatar
    Guillemet ouvrantIndépendantsGuillemet fermant
    Citation : Oops I did it again
    Emploi : Gérant du casino illégal
    DC : Arsène Lupin
    Crédits : Luxembourg - APH
    OMG
    :badass:
    Bienvenue officiellement !
    Bon courage pour ton histoire !
    avatar
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : Fight is all i've got now
    Emploi : Combat de rue (illégal ou non)
    DC : Aucun
    Crédits : Jawn ou rien du tout, ça m'va
    Welcomeeeeeeee
    Séparateur


    PrésentationRelationsRépertoireTimeline

    BANNIÈRES:
     
    avatar
    Guillemet ouvrantThe GuardianGuillemet fermant
    Citation : La violence est une habitude, et la colère une émotion du moment, qu'il n'est possible de comprimer qu'au début
    Emploi : Videur-Combattant de rue
    DC : //
    Crédits : Kaneki Ken • Tokyo Ghoul
    Invité
    OMG MADYYYYY ! BIENVENUE ! :whut:

    Tu es beau toi aussi. :cate:

    Bon courage pour ta fiche et au plaisir de te croiser en rp. :sae4:
    avatar
    Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
    TU EST SI BEAUUUUU *^*
    Bienvenue parmi nous ! *^*

    Allons prendre une tasse de thé ou plus Fuis
    avatar
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Citation : Votre citation ici.
    Emploi : Votre emploi
    DC : /
    Crédits : /
    Merci à tout le monde pour l'accueil, c'est trop chou ~

    À ceux qui veulent rp, ça me fera plaisir de les accueillir à bras ouverts. (Alice comment ça tu me fuis encore ?)

    J'informe que j'ai terminé la rédaction et posté dans le sujet approprié.
    avatar
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : We're all mad. Don't deny it.
    Emploi : Propriétaire-Chapelier
    DC : //
    Crédits : Callum Joanne // Apriorii
    Juste pour te signaler, je passerais demain soir sur ta fiche. Désolé pour l'attente ♥️
    Séparateur


    fading
    I sat alone, in bed 'til the morning I'm crying, "They're coming for me." And I tried to hold these secrets inside me My mind's like a deadly disease I'm bigger than my body I'm colder than this home I'm meaner than my demons Who is in control?

    avatar
    Guillemet ouvrantJe cherche les notes qui s’aiment.Guillemet fermant
    Citation : Votre citation ici.
    Emploi : Votre emploi
    DC : Le Chat Noir
    Pas de problème. J'attendrai.
    avatar
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : We're all mad. Don't deny it.
    Emploi : Propriétaire-Chapelier
    DC : //
    Crédits : Callum Joanne // Apriorii

    bravo tu es validé !

    Après avoir combattu les bugs internet et les MAJ FA je suis ravi de t'apprendre que tu es validé ! Une fiche bien écrite, on comprends chaque rapport à l'histoire et un personnage bien travaillé c'est plaisant et facile à lire et on saisit vaguement que Maddy n'est pas totalement remis de sa folie :huhu: en tous les cas, bienvenue parmi nous et amuse toi bien sur Insomnia !

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier ! Et pour finir, venez recenser d'où vient ton personnage' ♥️ !
    Séparateur


    fading
    I sat alone, in bed 'til the morning I'm crying, "They're coming for me." And I tried to hold these secrets inside me My mind's like a deadly disease I'm bigger than my body I'm colder than this home I'm meaner than my demons Who is in control?

    avatar
    Guillemet ouvrantJe cherche les notes qui s’aiment.Guillemet fermant
    Citation : Votre citation ici.
    Emploi : Votre emploi
    DC : Le Chat Noir
    Contenu sponsorisé
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers:  
    Nos marques pages . . .
    Les chapitres ouverts . . .
    C
    CLAUDE a comme des envies de comprendre le manège qui se trame en ville, qui voudra bien l'aider à enquêter ?
    A
    ALICE vient de débarquer en ville avec sa nouvelle boutique de vêtements ! Allez passer commande ~ !
    K
    LE KRAKEN est un jeune poulpe fraîchement débarqué sur les étalages en recherche de compagnon ~
    Le forum a été entièrement codé et graphé exclusivement pour cette plateforme.
    Merci de ne pas voler le contenu d'Insomnia sans en demander l'autorisation au
    prélable. N'hésitez pas à nous rejoindre pour nous supporter !

    Crédits additionnels