Ins
mnia

La vie est un mystère qu'il

faut vivre

et non un problème à résoudre

RSS
RSS



 

La reine... le roi sans royaume


Perséphone
Oméga

750 av J.C environ
Il y a une semaine
Fleuriste depuis deux jours
... pauvre
Capacité à soigner les blessures en sacrifiant la végétation alentours.
Izumi no Kami - Touken Ranbu

 Et ba moi je suis vieille, voilà... mais j'en dirais pas plus. Quand je suis en France, c'est pour les vacs, sinon je bosse à l'étranger donc soyez pas surpris de me voir vivre à des heures bizarres \o
Souvent, mon pseudo est "Alaynna" mais Perséphone reste mon idole dans la mythologie ♥️

Histoire
Non
Non
Non
Et non.

"Perséphone, pauvre jeune déesse enlevée par le vilain Hadès qui en fait sa reine, au grand désespoir de Déméter qui affama la Terre", blablabla... Vous y croyez? Bon, c'est vrai que Déméter l'avait vraiment mal pris, très mal car les faits étaient là... Perséphone avait accepté de se rendre aux Enfers et croqué la pomm... grenade. Les légendes ne racontent pas forcément toute l'histoire.
Sa position était loin d'être influente en plus. Qu'était-elle face aux Olympiens à l'origine? Une simple divinité mineure qui suivait sa mère, enfermée sur une île dont quasi personne se souciait, et ensuite une souveraine à moitié cachée sous terre. Que de gloire n'est-ce pas...

Innocente, discrète, joueuse, enthousiaste, à l'époque son petit monde se limitait aux plaines où ses compagnes la suivaient et jouaient avec elle, comme une éternelle enfant qui ne grandirait jamais. Seulement, les divinités aussi passent de l'enfance au monde adulte, et ainsi la jeune déesse ingénue devait devenir femme.
Cette opportunité se présenta sous les traits d'un autre dieu qui lui offrit son désir secret: sortir de l'ombre et du confort de la cage dorée créée par sa mère.
Le changement fut on ne peut plus radical. En dehors des champs élyséens, la nature ne fleurissait pas aux Enfers. Seuls les minéraux scintillaient dans les roches, leur donnant l'aspect de la nuit couverte d'étoiles. Elle crut regretter son choix, si ce n'est pour son éducation sexuelle, qui pouvait en plus se vanter d'avoir sans aucun doute le partenaire le plus fidèle de l'Olympe (chose relativement aisée quand on a pour frères Zeus et Poséidon). L'entente des six mois sur Terre/six mois aux Enfers venait à point nommé et lui garantissait un équilibre parfait entre ses obligations de déesse du printemps et son rôle dans le royaume souterrain.

L'innocence passa à l'assurance, la discrétion à l'organisation sans oublier la fierté de son titre. Ne pas être une déesse sollicitée, contrairement à d'autres, ne la dérangeait pas tant qu'il lui restait à gouverner, tant que son statut était défini et tant qu'elle était utile. Sans aller jusqu'à l'orgueil, un dur noyau d'ego divin restait en son coeur. Que pensait donc Pirithoos en descendant aux Enfers pour, d'après ces dires, "prendre pour femme l'épouse du seigneur des Enfers"? Rien que ça... Et elle? Avait-on considéré son opinion là dedans? Comme si elle aurait accepté de partir au bras d'un mortel... Bien que c'était loin d'être crié sur tous les toits, elle aimait Hadès et lui est restée fidèle. Il n'y a qu'Adonis qui la fit flancher. Un amour pour un mortel, qui l'eût cru... Ce n'est pas une période de sa vie auquel elle aimait spécialement penser vu les circonstances dans lesquelles tout s'est fini, mais il n'en demeure pas moins qu'il occupa une place spéciale, à une certaine époque.
Il gouvernait, c'était un fait, et elle suivait. Ses débuts aux Enfers furent de longs mois, de longues années d'observation de jugements, de défilés d'âmes humaines plus ou moins malmenées par les lois inébranlables de ce royaume. Ce fut ensuite à son tour, son trône de marbre noir plus petit mais à jamais à côté de celui de son maître et époux, au point que les récits associaient enfin son nom au sien et la décrivaient comme "la crainte Perséphone". Impartiale, juste, on ne la faisait pas ployer aisément.

C'était son royaume, son autorité. Une reine dans l'ombre qu'on croyait soulagée de revenir sur Terre, mais qui était aussi soulagée de retourner sous terre retrouver le lit conjugal et les terres immuables où ses pouvoirs n'avaient que peu d'emprise. Il y avait une opposition séduisante entre la vie et l'énergie qui se dégageait de la Terre et où elle présidait les Mystères d'Eleusis avec sa mère, et les Enfers où elle était arrivée en tant qu'inconnue. Pourtant, son rôle infernal n'était jamais bien loin, même à la surface, et il était très fréquent que Perséphone assiste aux hommages rendus à Hadès au nom de son époux. Tout n'était qu'un cycle. Revenir sur Terre apporter l'énergie nécessaire à l'apparition du printemps aux côtés de sa mère, puis revenir aux Enfers pour y transmettre ses témoignages des moeurs des mortels, et permettre aux champs élyséens de continuer à fleurir malgré les terres stériles de ce royaume d'ombre.
Ce n'était que la consort, discrète, dont on craignait de dire le nom en hiver de peur d'attirer l'attention de son époux, mais dont on célébrait le retour pour ne pas mourir de faim et garantir une vie à l'âme après le trépas. Au final, Perséphone a toujours été la déesse du changement, de la transmission, que ce soit entre les Enfers et la Terre, de la vie au trépas, du grain aux champs, ou simplement pour passer de l'état de jeune fille à femme destinée à diriger sa maison et enfanter. Le changement même de son nom "Coré", la jeune fille, qui devint "Perséphone" à son entrée aux Enfers est la preuve de cet abandon d'innocence.
Un abandon non regretté pour la déesse qui est demeurée seconde, que ce soit derrière sa mère sur Terre, ou dans le royaume infernal, Hadès ayant bien entendu les pleins pouvoirs. Mais toutes ses représentations qu'on pourrait qualifier de "routine" au regard de la vie d'une immortelle sert aussi de rappel aux mortels. Les Dieux donnent, ils en bénéficient, vivent suivant leur envie mais au bout, il n'en reste pas moins que le fil de leur vie sera coupé, et que comme Perséphone chaque année, ils devront aller dans ce royaume qu'ils craignent tant et y être jugé.

Quels mots seraient donc suffisants aujourd'hui pour décrire son choc, le trouble de son esprit lorsqu'elle arriva à Insomnia, seule? Ou pire, à ses yeux, le fait que "elle" devienne "il". Tout avait été ordinaire pourtant. Elle s'était couchée après s'être débarrassée de ses parures d'or et de pierres précieuses, puis s'était endormie sous les draps, protégée par les colonnes de son palais.
Au réveil, les lieux avaient changé et étaient méconnaissables. Sa première pensée fut "Quelqu'un m'a enlevé". Alors Perséphone avait appelé un seul nom, le nom de celui qui aurait dû être à ses côtés:

- Hadès?

Sa main se porta à sa gorge. Pourquoi sa voix était si grave? Pourquoi son cou n'était-il plus aussi fin? Pourquoi son regard ne parvenait pas à retrouver ses traits sur son visage dans le miroir? Tout son corps avait changé en un être qui lui était inconnu. Le seul point commun avec sa vie d'autrefois? Ses yeux, toujours bleus, ainsi que deux bijoux oubliés d'être enlevés la veille.
Cela ne fait qu'une semaine qu'elle... il... est arrivé à Insomnia, cette ville étrange dont l'architecture ne lui évoque rien. Aucun personne familière n'est venue à sa rencontre encore. N'y a t-il donc personne qui a partagé sa vie d'avant? Personne pour lui dire "C'est étrange mais bel et bien réel, tu étais et es toujours la reine des Enfers"?
Sans ressources, paniqué à l'idée de rester dans ce corps pour toujours, Perséphone avait fini par aspirer la force vitale de tous les éléments naturels à sa portée, espérant y puiser l'énergie suffisante pour retransformer son corps, en vain. De toute manière, cet essai désespéré tourna vite court lorsqu'un fleuriste le surprit en train de fâner ses compositions. Après un échange assez musclé qui s'était radouci lorsqu'il raconta son histoire, la déesse du printemps se vit offrir un travail, en échange des plantes perdues à cause de sa vaine tentative. Devant bien se nourrir, il ne lui restait pas d'autre choix que d'accepter.

Il aurait aimé que ça s'arrête là, ayant déjà assez à penser. Malheureusement non, la politique devait s'ajouter au reste. Le fleuriste tenta de lui expliquer ce qu'était Insomnia, son histoire et ce qu'il s'y déroulait en ce moment, Perséphone n'arrivait pas à prendre assez de recul pour tout saisir. A la question "De quel côté te ranges-tu?", seul un long silence répondit. C'était impossible. Comment prendre parti alors qu'il ne connaissait rien de ces lieux quasi? Comment accepter également de se soumettre à une puissance quelconque? Comment elle... lui, une divinité, pouvait courber l'échine devant un inconnu alors qu'il n'avait répondu toute sa vie qu'aux ordres de sa mère, une Olympienne, Zeus, leur souverain à tous, et Hadès son époux?
Un tel choix était purement impossible pour son esprit encore encombré de ses souvenirs. La neutralité était la seule option acceptable à ses yeux, préférant rester dans l'ombre, dans les oubliables, les sacrifiables, le temps de trouver une aide solide avec laquelle réapparaître dans le monde.
Caractère
Qualités
  • • Attentionné
  • • Curieux
  • • Loyal
  • • Intègre
  • • Organisé
  • • Impartial
  • Défauts
  • • Effrayé par sa nouvelle condition
  • • Indécis sur ce qu'il faut faire donc manipulable
  • • Fier
  • • Discret
  • • Timide
  • • Jaloux
  • PAS TOUCHE
    AUX
    CHEVEUX

    Ca, c'est clair. On le voit très rapidement, Perséphone a encore du mal à accepter son corps d'homme. L'ironie étant qu'il est pourtant totalement son type... De son corps précédent, il reste uniquement ses cheveux et ses yeux identiques. Une longue chevelure brune cachant en partie un regard océan, comme celui qu'elle admirait sur les côtes de Sicile au début de sa vie.

    Perséphone se tient devant un grand miroir, où il peut se voir entièrement. Il a encore la robe qu'il portait la veille, lorsque le sommeil l'avait gagné dans le palais d'Hadès. Et pourtant, la personne à l'intérieur lui est inconnu. Il se reconnait en son visage, mais pas pour le reste. Ses épaules lui sont trop larges, ses bras trop musclés... Il est trop grand aussi. En une nuit, son corps aurait décidé de prendre quinze centimètres pour arriver à 1m80 à peu près, en plus de changer de sexe?
    C'est à peine si ses mains osent s'effleurer, pourtant il en pose une sur son torse. Son coeur bat, c'est un fait, et c'est trop réel pour n'être qu'un rêve. Sa deuxième hypothèse était pourtant que Morphée avait décidé de jouer avec ses rêves et cauchemars, mais tout était trop.... réel.
    Il inspire, et amène ses mains à ses épaules où il dégraphe l'étoffe qui tombe alors fluidement sur le sol, le laissant nu.
    Et Perséphone n'aime pas ce qu'il voit. Où sont passé sa silhouette, ses formes, sa poitrine, ses hanches blanches, cette petite cicatrice à la jambe causée par une chute stupide au Tartare? Où est sa vie?
    Alors il se rhabille, et se concentre sur son visage, se rassure avec ses yeux identiques à la veille, et ses cheveux, toujours aussi longs et agréables à coiffer.

    Ce changement radical d'environnement a bien entendu eu ses conséquences sur son caractère, mais il revient peu à peu. Ce corps masculin effraie toujours Perséphone, et les maladresses s'accumulent, bien qu'elles se raréfient. Sa voix lui devient de plus en plus familière, sans se séparer de cette sonorité étrange à ses oreilles, mais elle transmet toujours sa curiosité pour ce monde inconnu, et son désir de connaissances. Une voix qui illustre également à la fois son angoisse à l'idée de commettre des impairs, mais aussi sa fierté face au refus de laisser tomber son titre et son rang.
    Fleuriste.
    Bien sûr... bien SÛR qu'il est parfaitement qualifié pour ça... mais dès le premier jour il sut qu'il ne resterait pas là indéfiniment. Une déesse n'allait pas se contenter de vendre des fleurs coupées, ni rester les bras croisés avec ce corps imposé. Savoir quelle marche il faut suivre est difficile, mais au fur et à mesure que les jours passent, la confusion se dissipe, et il sera bientôt temps d'arpenter Insomnia pour trouver ses pairs et découvrir ce qu'il s'y cache.

    ...

    Enfin ça c'est la théorie. Car avant tout cela, il faudrait déjà que Perséphone se sente enfin à l'aise dans ses vêtements modernes. Pour le moment, il a uniquement ceux que le fleuriste a accepté de lui passer, soit trois pantalons et cinq chemises différentes, rien de bien extravagant. Pourquoi tout est aussi terne d'ailleurs? Où sont donc ses robes légères aux couleurs variées, sa couronne d'or, ses bijoux en métaux rares et pierres précieuses, les richesses même des Enfers dont elle était la propriétaire? De tout ça, il ne lui reste qu'un collier d'or avec trois gouttes de rubis, ainsi qu'une boucle d'oreille appartenant à la même parure. Il est rare qu'il s'en sépare.
    A vrai dire, et c'est là un risque, Perséphone est encore tellement attaché à sa vie avant qu'il s'accroche désespérément à tout ce qui la lui rappelle. Cela dit, ça ne fait qu'une semaine que la divinité est arrivée dans un lieu non choisi à une époque absolument pas la sienne, laissons lui donc encore le temps de s'adapter et s'établir pour de bon.


    avatar
    Guillemet ouvrantIndépendantsGuillemet fermant
    Citation : WHERE IS MY CERBERUS?
    Emploi : Fleuriste malgré lui
    DC : Aucun
    Crédits : Izumi no Kami - Touken Ranbu
    TOUKEEEEEEEEEEN OUAIIIS LA FAMILLE S'AGRANDIT :whut:
    Omg omg omg Perséphone mais c'est une trop bonne idée :roulade:
    Et puis il a l'air tellement adorable ;w; !!

    Bon courage pour ta fiche chaton tout doux, hésites pas si tu as des questions surtout ! :kiss:
    Séparateur


    avatar
    Guillemet ouvrantCan break all your bones while naming themGuillemet fermant
    Citation : So silent and furtive were his movements, like those of a trained bloodhound picking out a scent, that I could not but think what a terrible criminal he would have made had he turned his energy and sagacity against the law instead of exerting them in its defence.
    Emploi : Médecin.
    DC : Barbe Bleue ♚ Le Petit Prince ♚ Émile Zola
    Crédits : Akari Dezart - Karneval.
    T ki ptdr
    Mais Perséphone haaa :plz:
    Je te volerais un RP (pour agrandir ma liste de RP auxquelles je dois te répondre) à l'occasion :doge:

    Bienvenue et bon courage pour ta fiiiiche
    avatar
    Guillemet ouvrantIndépendantsGuillemet fermant
    Citation : Oops I did it again
    Emploi : Gérant du casino illégal
    DC : Arsène Lupin
    Crédits : Luxembourg - APH
    Invité
    BIENVENUE PERSEPHOOOOONE :roulade: pour la énième fois...

    Je te l'ai déjà dit, mais... qu'est-ce que tu es belle beau :sempai:

    Et cette fiche.... J'adore ! :sempai:

    J'espère te croiser en rp. ::seven7:

    Bon courage pour finir ta petite fiche. :3
    avatar
    Guillemet ouvrantInvitéGuillemet fermant
    :nosebleed: :nosebleed: :nosebleed:
    Bon courage pour la suite de ta fiche, ma belle mon beau !
    avatar
    Guillemet ouvrantCréationGuillemet fermant
    Citation : Fight is all i've got now
    Emploi : Combat de rue (illégal ou non)
    DC : Aucun
    Crédits : Jawn ou rien du tout, ça m'va
    Heeeeey, quel bon choix d'avatar ! Bienvenue par ici encore une fois, et bon courage pour la suite de ta fiche ! :sparkle:
    avatar
    Guillemet ouvrantSmiling RedheadGuillemet fermant
    Citation : On est laid à Nanterre, c'est la faute à Voltaire, Et bête à Palaiseau, c'est la faute à Rousseau !
    Emploi : Sans emploi.
    DC : Sherlock Holmes
    Crédits : Yata Misaki || K Project
    Han ma Maîtresse **
    Hâte de RP avec toi pour des retrouvailles *o*
    Welcome officiellement <3
    Séparateur


    PrésentationRelationsRépertoireTimeline

    BANNIÈRES:
     
    avatar
    Guillemet ouvrantThe GuardianGuillemet fermant
    Citation : La violence est une habitude, et la colère une émotion du moment, qu'il n'est possible de comprimer qu'au début
    Emploi : Videur-Combattant de rue
    DC : //
    Crédits : Kaneki Ken • Tokyo Ghoul
    AAAAAAAAAAAAAH MERCI POUR VOS MESSAGES \o

    Je vous nem tous =w= :loveu:

    Bon, c'est loin d'être une oeuvre d'art, mais fiche terminée!
    avatar
    Guillemet ouvrantIndépendantsGuillemet fermant
    Citation : WHERE IS MY CERBERUS?
    Emploi : Fleuriste malgré lui
    DC : Aucun
    Crédits : Izumi no Kami - Touken Ranbu
    Coucou ! Alooors j'ai juste un soucis avec ton pouvoir, l'histoire est correct mais j'aimerais plus de détail notamment qui sont Adonis et Pirithoos pour elle ? Quel est son rôle , son culte en tant que déesse au-delà de reine des enfers elle représente tout de même l'espoir et le renouveau en amenant la fertilité du printemps ! Donc un peu plus de détail eeet... j'aimerais que tu réduises la puissance de ton pouvoir, c'est beaucoup trop fort de "contrôler la nature" et beaucoup trop large, je te propose de garder simplement la "guérison en sacrifice de la vie des végétaux" qui entrent dans son rôle de reine des morts et déesse du printemps. Mais là encore petit bémol, les blessure "graves" ne pourront pas être soigné ainsi, légèrement améliorée pourquoi pas mais pas soignée. Pas de jambe qui repousse etc, pas de fin d'hémorragie et guérison d'une partie de son corps gravement amochée etc. Le contrôle de la nature c'est bien trop puissant et bien trop large donc à mes yeux c'est non.
    Ensuite, tu dois, comme préciser dans le modèle de la fiche, expliquer son choix de groupe. Rappel toi que les Omega sont les parias, les rejetés, une reine accepterait-elle d'être considéré comme une "moins que rien" ? A toi de voir ! Mais explique ton choix de groupe.
    Voilà une fois ceci fait je te validerais avec plaisir ! :chanwar:
    Séparateur







    avatar
    Guillemet ouvrantThe cursed oneGuillemet fermant
    Citation : Dieu a créé le chat pour permettre à l'homme de caresser une panthère
    Emploi : SDF
    DC : Mozart/Devil/Doyle
    Crédits : Kenma - Haikyuu
    Modifications faites!

    J'ai ajouté une partie sur son rôle entre les Enfers, la Terre etc...
    Par contre, franchement le mythe d'Adonis ne me parle pas du tout. Il doit symboliser avec sa mort le cycle des saisons etc... mais c'est déjà le cas avec Perséphone elle-même, alors pourquoi en rajouter? De plus, j'avais écrit dans l'histoire qu'elle avait été fidèle à Hadès, donc ajouter le mythe où elle aurait eu un amant et qu'elle l'aurait disputée à Aphrodite... j'avais beaucoup de mal à l'intégrer. Je me suis donc permise de le modifier pour faire ressortir son côté sévère face aux erreurs des mortels, comme Hadès.
    Au final j'ai tourné ça comme un 'simple amour' sans trop détailler. A voir si quelqu'un remet ça sur le tapis avec un perso qui y est lié ou non.

    J'ai aussi ajouter quelques phrases à la fin pour justifier qu'il fait partie des Oméga, comme on en a discuté sur Discord.
    avatar
    Guillemet ouvrantIndépendantsGuillemet fermant
    Citation : WHERE IS MY CERBERUS?
    Emploi : Fleuriste malgré lui
    DC : Aucun
    Crédits : Izumi no Kami - Touken Ranbu

    bravo tu es validé !

    FELICITATION ! On fini par se mettre d'accord ! Une bonne fiche, on sent que tu maîtrises ton sujet et que tu sais de quoi tu parles, une histoire d'amour qui commence mal, des relations avec des hauts et des bas, de la passion de la sueur et du sang ! Aah ! tout ce qu'on aime quoi ♥️ Quoiqu'il en soit, c'est avec plaisir que je te valide, bienvenu parmi nous et amuse toi bien sur Insomnia

    Maintenant que tu as rempli la tâche qu'était de remplir ta fiche, je t'invite à aller remplir de quoi finaliser ton inscription.Pour recenser ton avatar, c'est par ici. Pour que ton personnage ait un lieu de travail, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à cet endroit. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton métier ! Et pour finir, venez recenser d'où vient ton personnage' ♥️ !
    Séparateur







    avatar
    Guillemet ouvrantThe cursed oneGuillemet fermant
    Citation : Dieu a créé le chat pour permettre à l'homme de caresser une panthère
    Emploi : SDF
    DC : Mozart/Devil/Doyle
    Crédits : Kenma - Haikyuu
    Contenu sponsorisé
    Guillemet ouvrantGuillemet fermant
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers:  
    Nos marques pages . . .
    Les chapitres ouverts . . .
    C
    CLAUDE a comme des envies de comprendre le manège qui se trame en ville, qui voudra bien l'aider à enquêter ?
    A
    ALICE vient de débarquer en ville avec sa nouvelle boutique de vêtements ! Allez passer commande ~ !
    K
    LE KRAKEN est un jeune poulpe fraîchement débarqué sur les étalages en recherche de compagnon ~
    Le forum a été entièrement codé et graphé exclusivement pour cette plateforme.
    Merci de ne pas voler le contenu d'Insomnia sans en demander l'autorisation au
    prélable. N'hésitez pas à nous rejoindre pour nous supporter !

    Crédits additionnels